TEST: 2297

Freiné dans leur élan (Valencia CF 1 – 1 FC Barcelone)

Par Francisco Puig Diaz | Publié le 07/10/2018 à 22:00 | Mis à jour le 08/10/2018 à 00:40
Photo : © www.valenciacf.com
Une soirée comme une mauvaise date tinder pour le Valencia face au Barca

« Espérons que Leo Messi ne soit pas dans un bon jour » avait averti Marcelino Garcia Toral lors de la conférence de presse d’avant-match. L’Argentin a certes égalisé alors que le Valencia CF faisait la course en tête depuis la première minute, mais il n’a pas été aussi percutant que les ches auraient pu le craindre. Le Valencia CF était sur le point de réaliser un match parfait mais la blessure de Guedes a tout changé.

 

Un départ canon stoppé par la blessure de Guedes

Le match ne pouvait pas mieux débuter pour le Valencia CF. Sur leur première arrivée dans le camp Blaugrana, les Valenciens bénéficiaient d’un corner. Fragiles dans ce secteur du jeu, la défense barcelonaise regardait le ballon de Parejo traverser la surface de réparation pour atterrir sur les pieds d’un Ezequiel Garay qui n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des buts.

Ezequiel exulte

Loin de se contenter de cet avantage, les Blanquinegros se ruaient à l’attaque et combinaient à merveille, profitant de l’état de torpeur de leur adversaire. Sur deux accélérations de Guedes, Batshuayi et Kondogbia passaient à quelques centimètres d’aggraver le score.

C’est alors que le sort s’en est mêlé : sur un choc avec Coutinho, Gonçalo Guedes restait au sol. S’il a pu jouer encore quelques minutes, la douleur a pris le dessus. Remplacé par un Cheryshev plus lent, brouillon et moins percutant, l’absence du Portugais aurait bénéficié aux visiteurs.

 

Messi, encore et toujours

Si durant les 10 premières minutes de la rencontre les Barcelonais n’ont pas mis le pied sur le ballon, la sortie de Guedes a eu l’effet d’un coup de fouet pour l’actuel champion de Liga. En reprenant le contrôle du cuir, les Barcelonais partaient à l’assaut des buts de Neto.

Coutinho contenu par Soler

Si Soler a impeccablement contenu les tentatives de Coutinho sur le côté droit, Semedo a fait parler sa vitesse pour prendre de court Gaya sur la gauche. Pas étonnant que les Blaugranas aient dirigé leurs offensives de ce côté en première période.

En écartant le jeu, l’axe valencien devenait plus friable avec les seuls Parejo et Kondogbia en double-pivot. Messi, disposant d’une plus grande liberté et de plus d’espace, plaçait une accélération plein axe prenant à défaut la paire valencienne. Après un relais avec Suarez, Messi concluait son éclair par une frappe chirurgicale au ras du poteau gauche de Neto.

 

Sans relance, point de salut

Loin de s’avouer vaincu, les Blanquinegros s’appuyaient sur un placement rigoureux lors des phases défensives. Dans ce secteur de jeu, rien à redire. Malgré la possession de balle sans équivoque des Barcelonais (76%), les occasions se sont faites rares à la reprise pour les coéquipiers de Messi.

Cheryshev ne remplacera jamais Guedes

Si l’assise défensive est devenue le point fort de l’équipe valencienne cette saison, les relances et les contres sont loin d’atteindre leur niveau passé. La vitesse de Guedes a cruellement fait défaut aux Valenciens, Gameiro s’est isolé au milieu des adversaires et Batshuayi pèche par individualisme. Endormis par le faux-rythme imposé par les Barcelonais, les rares ballons grattés par le Valencia CF étaient rapidement perdus.

Finalement, ce match nul aura une saveur un peu amère. Tronqué par la blessure de Guedes, le choc de la 8e journée de Liga aura accouché d’une souris. Abonnés aux matchs nuls cette saison, le Valencia CF n’a pas encore gagné à domicile. L’équipe joue beaucoup mieux depuis quelques rencontres. Il ne manque plus qu’à débloquer le facteur psychologique pour enchainer les bons résultats.

22089717_10155735495175477_7302706872380432125_n

Francisco Puig Diaz

Né à Paris d'un père de la région Valencienne et d'une mère des Canaries, Francisco à baigné dans la culture hispanique et valencienne depuis son plus jeune âge. Il adore le football, le cyclisme et les Fallas.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale