CREDIT MUTUEL CIC - Associée à Banco Popular, la banque française s'installe en Espagne

Par Lepetitjournal Valence | Publié le 18/10/2011 à 00:00 | Mis à jour le 14/11/2012 à 14:30

En 2010, Banco Popular et Crédit Mutuel-CIC annonçaient la création d'une nouvelle banque en Espagne. Avec 123 agences sur la Péninsule, c'est désormais chose faite. Tournée vers les marchés espagnols et portugais, la nouvelle entité s'adresse à une clientèle de particuliers et de PME. Et un objectif : servir les Français d'Espagne

Rafael Duarte et Juan Pérez Enríquez (Photo Lepetitjournal.com)

Tout commence en 2008, lorsque le Crédit Mutuel rachète la filiale Banco Popular France, dans l'optique d'internationaliser son activité. Dans le même temps, la banque française acquiert Cofidis en France et City Bank, en Allemagne. Avec un pied de l'autre côté du Rhin et un pied de l'autre côté des Pyrénées, la banque française assied un développement à l'échelle européenne et établit des accords lui permettant notamment de servir les Français établis en Espagne, ou les Espagnols vivant dans l'Hexagone.
En 2010, avec la restructuration du secteur bancaire espagnol, le Crédit Mutuel et le Banco Popular décident de créer une plateforme bancaire commune, qui voit le jour le 28 octobre de la même année, il y a de cela presque un an. Avec 123 succursales sur le territoire espagnol, Crédit Mutuel-CIC devient la seule banque française à posséder non seulement une filiale en Espagne, mais également en mesure de mettre au service de la communauté française expatriée un véritable service de proximité.

Adapter la culture espagnole à la culture française
Juan Pérez Enríquez, Président Directeur Général de la nouvelle banque Banco Popular Crédit Mutuel CIC confirme : "Nous allons disposer de personnel bilingue, formé à la culture française et nous sommes en train d'implanter dans les grandes villes des agences dédiées à la communauté expatriée". Après avoir intégré le Banco Popular en 1973, Juan Pérez Enríquez a dirigé à Paris la filiale France de cette même banque pendant plusieurs années. "Nous allons adapter la culture espagnole à la culture française... Et vice-versa. Mais la banque sera dirigée en Espagne, par des Espagnols, issus de l'univers de la banque et qui connaissent très bien ce marché et ses spécificités locales".
A terme, ce sont 500 succursales qui devraient former le réseau de cette nouvelle banque, qui bénéficie de l'appui total de la part de ses deux "parrains", le Banco Popular et la Credit Mutuel CIC. Ainsi, à propos du récent rachat de Banco Pastor par Banco Popular, le PDG confirme : "Nous allons pouvoir bénéficier pour cette nouvelle structure, d'une partie du réseau du Banco Pastor"... Et avertit : "Les concentrations de banque ne font que commencer en Espagne. Ce rachat est le début d'une longue série de fusions-acquisitions".

Comme à la maison
Pour le Crédit Mutuel CIC, pourquoi le choix de l'Espagne ? "Compte-tenu que nous sommes voisins, que l'Espagne est l'un des premiers clients de la France et que la France est l'un des premiers clients de l'Espagne, compte-tenu de l'ensemble des synergies qui existent entre les deux pays et de la quantité de flux qui transitent d'un côté à l'autre des Pyrénées, s'implanter en Espagne correspond à un développement logique et naturel", estime Rafael Duarte, Directeur de la nouvelle entité. Une nouvelle entité qui devrait bientôt changer d'appellation : "Nous dévoilerons en novembre le nouveau nom sous lequel nous allons opérer", explique Juan Pérez Enríquez. "En attendant, que les entreprises et les particuliers français sachent qu'ils peuvent d'ores et déjà trouver une banque française sur le territoire, disposée à les servir comme à la maison".

Vincent GARNIER (www.lepetitjournal.com - Espagne) Mardi 18 octobre 2011

logofbvalence

Lepetitjournal Valence

Site d'information, premier média des Français, francophones et francophiles à l'étranger, lepetitjournal.com/valence, c'est VOTRE site !
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale