Dimanche 24 mars 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Changement de cap ? (Valencia CF 3 – 0 Villareal CF)

Par Francisco Puig Diaz | Publié le 26/01/2019 à 23:26 | Mis à jour le 26/01/2019 à 23:46
Photo : © www.valenciacf.com
3 points empochés

Face à un Villarreal mal en point et plus que jamais embourbé dans la zone rouge du championnat, le Valencia CF empoche 3 points précieux qui le placent à la porte de l’Europe, à seulement deux points de Getafe, défait par l’Atletico de Madrid plus tôt dans la journée.

Le VAR enfin favorable aux ches

Les joueurs de Marcelino ont dominé leur adversaire sur tout les secteurs de jeu dès les premières minutes. Rapidement en tête de la rencontre après un but validé grâce à l’arbitrage vidéo (1-0, 3e minute, but de Diakhaby), les Blanquinegros ont cependant tardé à creuser l’écart.

Si nous parvenons à conserver cette dynamique, nous sommes sur la bonne voie. (Marcelino Garcia Toral – entraineur du Valencia)

Cheryshev a été le joueur le plus incisif côté Valencien, même s’il a été souvent oublié par Parejo. Sur le côté droit, Piccini se montrait trop brouillon sur les phases offensives pour apporter le surnombre. Carlos Soler a ajusté la faiblesse offensive de l’Italien en multipliant les courses dans l’axe, mais sans succès.

Diakhaby buteur ce soir face à Villarreal

 

Trop sur la défensive

Symptomatique d’une équipe qui peine à retrouver la confiance, le Valencia CF a longtemps hésité à se porter vers l’avant : passes dans les pieds, sans profondeur ou en retrait malgré l’absence totale de pressing adverse… le déclic n’arrive toujours pas au sein des rangs ches, mais cette rencontre marque peut-être un tournant dans la saison.

Parejo et Coquelin ont besoin de repos
Parejo et Coquelin ont besoin de repos

 

Marcelino haranguait ses troupes à presser haut. Dès la reprise, la ligne de récupération che remontait et permettait au Valencia CF de se procurer des occasions franches. Cheryshev marquait un second but qui tranquillisait Mestalla (2-0, 51e minute) et ne laissait plus guère de doutes quant à l’issue de la rencontre.

 

Moreno transparent malgré son but

En manque de confiance, l’international Espagnol, titularisé par Marcelino faute de mieux, fait peine à voir sur le terrain. Même s’il a marqué un très beau but, (3-0, 86e minute) parfaitement servi par Ferran Torres, ses déplacements sur le terrain sans ballon ne permettent pas de fixer la défense adverse et d’apporter du danger.

 

Moreno encore en dessous

Si le sous-marin jaune a bénéficié de la possession de balle (54%), Neto a vécu une soirée tranquille. Diakhaby monte en puissance au fur et à mesure de la saison et semble indéboulonnable au sein de la défense centrale valencienne.

Le Valencia CF a tout en sa faveur pour remonter la pente dans cette 2e partie de championnat. Mardi prochain, il faudra faire preuve de caractère face à Getafe pour décrocher une qualification en demi-finale de Copa del Rey. Au vu du match de ce soir, il ne manque pas grand-chose aux joueurs de Marcelino pour rompre une barrière psychologique qui les empêche de se libérer et d’enchainer les bons résultats cette saison.

22089717_10155735495175477_7302706872380432125_n

Francisco Puig Diaz

Né à Paris d'un père de la région Valencienne et d'une mère des Canaries, Francisco à baigné dans la culture hispanique et valencienne depuis son plus jeune âge. Il adore le football, le cyclisme et les Fallas.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Valence

FALLAS 2019

Quizz : Connaissez-vous bien les Fallas ?

Que savez-vous des Fallas de Valencia, le plus grand festival d’art éphémère au monde empreint de traditions séculaires et classé Patrimoine Mondial Immatériel de l'Humanité par l'UNESCO ?

Expat Mag

Athènes Appercu
TOURISME

Kalymnos, l’île aux éponges et aux alpinistes

Kalymnos, quatrième plus grande île du Dodécanèse se fait discrète dans le palmarès des joyaux insulaires grecs. Pourtant, sa beauté naturelle et son histoire n’en sont pas moins appréciables.