Vendredi 21 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

AEFE - Journée "école morte" en signe de contestation

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 06/12/2017 à 00:00 | Mis à jour le 06/12/2017 à 00:00
aefe

A l'appel de l’Association des parents d’élèves des établissements français en Tunisie (APEESFT), une journée "école morte" a été observée mardi 5 décembre 2017, dans les établissements scolaires français en Tunisie, en signe de contestation.

Le 4 décembre, c'est une manifestation "Touche pas à mon prof ni à mon éducation", qui a été organisée par les élèves du lycée Pierre Mendès France.
 
A travers ces mouvements, les élèves, leurs parents et les professeurs expriment leur mécontentement et leur désapprobation suite aux récentes décisions de coupes budgétaires et suppression de postes au sein de l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE).

Le budget alloué à l'AEFE réduit de 33 millions d'euros

La baisse des dotations de l’Etat à l’Agence pour l’enseignement du français à l’étranger (AEFE)* entraînera une augmentation de 9% des frais de scolarité, ainsi que des frais des premières inscriptions de 117%

D'autre part, les postes d'enseignants détachés seront fermés, entraînant le recrutement d'enseignants locaux sans formation préalable.

*organisme public chapeautant les 492 établissements du réseau, qui scolarisent 350 000 élèves (dont 40 % français) dans 137 pays

0 Commentaire (s)Réagir