TEST: 2295

PATRIMOINE - Renouvellement du partenariat entre le Louvre et le Musée du Bardo

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 24/07/2017 à 22:00 | Mis à jour le 25/07/2017 à 08:56

Mardi 11 juillet, une convention de mécénat a été signée entre le Musée du Louvre (France) et l'Institut national du Patrimoine (INP Tunisie) au profit du Musée national du Bardo, dans le cadre de la collaboration entamée en 2009 entre les deux parties

Ce partenariat s'inscrit, selon le DG de l'INP Faouzi Mahfoudh, dans le cadre de la stratégie adoptée par l'INP depuis sa création pour développer le patrimoine tunisien, en association avec l'UBCI, Total Tunisie, Air France, Hôtel Dar El Marsa, ATUGE et le Groupe Loukil.

Il s'agit d'un accompagnement à la création d'un atelier de restauration de sculptures au sein du Musée du Bardo, la poursuite du chantier-école Louvre-Bardo avec la mise en ?uvre du projet scientifique relatif à la collection des sculpteurs de Bulla Regia et à celle de la Salle des Empereurs, par le biais de la formation de jeunes Tunisiens ainsi que la création d'une formation diplômante de restaurateurs et de sculpteurs.

Cette convention de mécénat sera matérialisée par une enveloppe de 240 mille dinars disponible sur une période de trois ans.

TOTAL Tunisie s'est engagé à soutenir cette seconde phase en prenant en charge l'acquisition du matériel de restauration et une partie des coûts et frais inhérents aux missions de l'équipe dédiée au Louvre, offrant ainsi une plus grande souplesse à la mise en ?uvre de l'aménagement de la Salle de Carthage.

Air France, qui avait déjà soutenu le centenaire du voyage du peintre Paul Klee en Tunisie, accompagnera la mise en ?uvre du projet scientifique du chantier-école Louvre-Bardo. La compagnie est le transporteur officiel de plusieurs expositions du Louvre à travers le monde : «Totalement Louvre avec Air France».

Dans le même sillage, le soutien inconditionnel de Dar El Marsa ne consiste pas, selon sa direction, seulement dans la rénovation des ?uvres et de leur mise en valeur dans les salles du Bardo, mais aussi dans la transmission d'un savoir-faire réputé constituant l'élément le plus important de ce projet.

Pour sa part, ATUGE s'engage à mettre ses différentes compétences et son savoir-faire en gestion de projets complexes au service du patrimoine tunisien.

Le groupe Loukil renforcera le partenariat scientifique avec le Musée du Louvre, par l'accélération de la formation de spécialistes dans les domaines de la restauration et de la préservation des pièces archéologiques au moyen de méthodes modernes.

Historique du partenariat 

En 2009 une convention de partenariat de cinq ans ayant pour objectif de favoriser l'échange de compétences, la recherche et la coopération scientifique a été signée entre l'INP et le Louvre.

La collaboration entre les deux institutions a abouti à la création d'un chantier-école visant à former de jeunes tunisiens à la conservation-restauration du patrimoine sculpté. Le 3 novembre 2013, la salle de Carthage, première étape du projet, partiellement réaménagée a été inaugurée.

Le 4 novembre 2015, s'est achevée la seconde phase muséographique de la salle de Carthage avec la présentation des portraits des sculptures et des statuettes dans les vitrines. Après une déclaration d'intention le 18 avril 2015, une nouvelle convention a été signée le 24 mai 2016 entre l'INP et le musée du Louvre pour une durée de cinq ans, suivie d'une convention d'exécution signée le 19 juillet 2016 ayant pour but de mener parallèlement trois projets dans le cadre de l'expertise et du transfert de compétences.

La Rédaction (www.lepetitjournal.com/tunis) mardi 25 juillet 2017

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Tunis !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale