Édition internationale
  • 0
  • 0

L’UE et AICS soutiennent les petits producteurs de céréales en Tunisie

paz-arando-zwZusrYAGoM-unsplashpaz-arando-zwZusrYAGoM-unsplash
paz arando
Écrit par Lepetitjournal Tunis
Publié le 17 mai 2023, mis à jour le 17 mai 2023

L’UE et AICS ensemble pour un soutien financier direct aux petits producteurs de céréales en Tunisie

L’Union européenne et l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement mettent en place un nouveau mécanisme de soutien spécifique au secteur agricole, dans le cadre du programme ADAPT « Appui au développement durable dans le secteur de l’Agriculture et de la Pêche artisanale en Tunisie ». Il s’agit d’un Fonds d’appui – composante céréales de 18M d’euros, destiné à aider les petits producteurs pour surmonter l’augmentation des coûts de production et à adapter leurs techniques de culture au changement climatique.

Le mécanisme concerne dans un premier temps 3 collecteurs mandatés par l’Office des Céréales dont 2 collecteurs de semences (semenciers) Il s’agit de la société privée « Comptoir Multiservices Agricoles - CMA », leader de la collecte de céréales de consommation en Tunisie avec une moyenne de 30 % de la collecte nationale de céréales (taux de collecte pour la campagne 2021-2022), « société mutuelle centrale de semences - COSEM » et « société de semences sélectionnées - SOSEM » , leaders nationaux de la multiplication et la commercialisation des semences sélectionnées qui contribuent respectivement avec
47% et 28% des superficies destinées à la production des semences en Tunisie (pour la campagne 2022 - 2023).
Lesdits collecteurs recevront une contribution financière d’un montant total d’environ 800 000 euros.
Les conventions signées aujourd’hui avec l’Agence italienne de coopération au Développement 5AICS) prévoient que cette contribution participe notamment à réduire le montant des remboursements des crédits octroyés à environ un millier d’agriculteurs et d’agricultrices pendant la campagne 2022-2023.
Ces derniers verront ainsi une réduction de 28 % sur leurs factures pour les dépenses éligibles à ce financement, c’est-à-dire tous les intrants agricoles nécessaires à la céréaliculture, achetés à crédit auprès des collecteurs mandatés, excepté les dépenses pour l’achat de pesticides non biologiques.
Les agriculteurs et les agricultrices bénéficiaires du programme recevront aussi l’appui de l’Institut National des Grandes Cultures (INGC), qui en assurera l'accompagnement et le suivi techniques en contribuant ainsi à la sécurité et à la souveraineté alimentaires de la Tunisie.


Pour en savoir plus sur ADAPT 

logofbtunisie
Publié le 17 mai 2023, mis à jour le 17 mai 2023

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions