Samedi 19 janvier 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TRADITIONS - La broderie tunisienne

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 26/06/2017 à 22:00 | Mis à jour le 27/06/2017 à 08:49

La broderie tunisienne est l'une des plus grandes richesses de l'artisanat tunisien, connue pour son élégance et son raffinement. Chaque région tunisienne possède ses motifs, ses couleurs et ses techniques.

photo : Kokett

On distingue, habituellement, 4 types de broderie :

La broderie de Nabeul :
Aucun trousseau d'une mariée nabeulienne n'est considéré comme complet s'il ne comprend pas au moins une parure de lit en lin avec broderie en fil d'argent ou de soie. Le point de broderie (forme géométrique), spécifique à Nabeul, a connu son essor depuis plus d'un siècle et connaît encore beaucoup de succès. 

La broderie de Hammamet :
La broderie hammametoise porte le nom de « tark ». C'est une broderie particulière réalisée sur de la crêpe georgette blanche ou noire ou sur du voile très très fin avec un fil doré ou argent.
Les points qui se succèdent sont indépendants des suivants et se referment sur eux-mêmes et le fil en métal est coupé à chaque fois. Les motifs forment des traits abstraits ou figuratifs : fleurs, arbres, personnages..

Broderie de Raf-Raf :
En fil de laine mélangé à fil d'argent ou de métal vert et rose, de paillettes, de cordonnets d'or et d'argent, elle se réalise différemment sur les 3 plus importants costumes traditionnels de ce village perché sur une colline de vignobles : Chouchana, M'Hadna et Mwach'ma 

Broderie de Kerkennah :
La broderie de Kerkennah se réalisait essentiellement sur des châles (dans les années 60) avec le point de croix sur un tissage rouge ou noir.
Elle est désormais déclinée en manteaux et étoles.

Des broderies traditionnelles très anciennes sont exposées au Musée du Bardo à Tunis et au Musée de l'Homme à Paris.

La Rédaction (www.lepetitjournal.com/tunis) mardi 27 juin 2017

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

HISTOIRE

TRADITION - Le nouvel an Amazigh

Longtemps marginalisés par l'ancien régime acquis à l'idéologie arabo-musulmane, les Imazighen en Tunisie tentent aujourd'hui de redonner corps à leur histoire et leur identité au sein de la

Communauté

POLITIQUE

Grand débat national : comment participer depuis l’étranger ?

Les ressortissants français établis à l’étranger sont appelés à s’impliquer dans le grand débat national, via une plateforme numérique et des consultations organisées localement...

Que faire à Tunis ?

IDÉE SORTIE

A VOIR A FAIRE - L'agenda du week-end

Chaque lundi : l'agenda de la semaine - Chaque vendredi : l'agenda du week-end : cinéma, théâtre, musique, événements, festivals, gastronomie, sorties, centres culturels

Sur le même sujet