Vendredi 14 août 2020

GASTRONOMIE - La saison des barbecues

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 17/06/2020 à 00:00 | Mis à jour le 17/06/2020 à 00:00
barbecue

C'est la saison ! sur la plage ou dans le jardin, un barbecue épicé accompagné de la traditionnelle kemia s'impose

Pour 8 personnes

8 côtelettes d'agneau
8 merguez
4 cuisses de poulet
8 gambas
1 poulpe
8 petites dorades
ou 8 petits loups
2 laitues
200 g d'harissa berbère
safran (pistils), cumin, menthe, persil, curcuma, citron, ail, oignon
huile d'olive

Kémia : olives, radis mariné, variantes, harissa et thon ....

Légumes à griller : poivrons, aubergines, oignons, courgettes .........

Légumes crus coupés en batonnets ou en tranches : carottes, fenouils, radis, chou fleur, tomates ............

sauce anchoïade pour les légumes :
1 petite boîte de filets d'anchois, 1 bouquet de basilic, 6 feuilles de menthe, 6 branches de persil, 2 branches de besbès (fenouil) ou céleri
2 gousses d'ail, 1 jus de citron, 1 verre d'huile d'olive : mixer le tout est servir frais

sauce égyptienne pour les légumes :
1 brick de Raieb, 1 jus de citron, 1 cuillère à café d'harissa, 3 branches de menthe et 2 gousses d'ail grossièrement hâchées, 1/2 concombre débité en tranches très fines : mélanger le tout et servir très frais

Dans un très grand saladier, mélangez 1 verre d'huile d'olive, 1 jus de citron, avec les épices et aromates hâchés. Déposez les poissons et le poulpe en morceaux et remuez bien. Laissez reposer 1 heure.
Puis rajoutez les gambas et laissez reposer encore 10 minutes. Faites griller.

Pour les côtelettes d'agneau, saupoudrez de sel, de romarin, de thym. Faites griller.

Idem pour le poulet, mais vous pouvez également essayer cette variante : piquez d'ail les cuisses de poulet, puis faites les mariner 1 heure dans un mélange jus de citron, sucre et menthe : délicieux !

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Coronavirus

COVID-19 - Nouvelles mesures sanitaires applicables au 15 août

La France, la Belgique et l’Islande passeront désormais de la zone verte à la zone orange de la classification des pays en fonction du niveau de risque d’infection au coronavirus.

Sur le même sujet