Mercredi 23 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ENFANTS - Ouvre tes rêves de Dipolair

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 18/01/2019 à 00:00 | Mis à jour le 18/01/2019 à 00:00
ouvre

Après le succès des représentations du spectacle "Ouvre Tes rêves" au QG, c'est au tour de Mad'Art d'accueillir Dipolair le dimanche 20 Janvier pour 2 représentations, à 11h30 et 15h. 

« Ouvre tes rêves ! » est un spectacle pour jeune public s’adressant aux enfants de 4 à 10 ans, mais les plus grands sont les bienvenus et ne vont pas s'ennuyer!

L’HISTOIRE :
Siméon est un vieux monsieur, ancien gardien de musée qui vit seul avec son fidèle chat. Depuis les fenêtres de son appartement, il regarde le monde s’agiter et rêve de pouvoir s’évader. Féru de peinture, de musique et à l’imaginaire débordant, il fabrique et bricole des rêves qu’il lance, certaines nuits, au-dessus des immeubles…

L'auteur : 
Début 2017, Jean-Baptiste Cassin alias Dipolair réfléchit à l’idée d’écrire un spectacle pour enfants en se basant sur son expérience de père et sur l’imaginaire des enfants. En tirant profit de son vécu, Dipolair développe le projet du spectacle avec un univers fantasque qui fait la part belle à l’onirisme enfantin. Pour écrire l’histoire, il fait appel au romancier bordelais Yannick Anché et développe avec lui le texte des différents tableaux. A travers une mise en scène novatrice et grâce à l'utilisation d'écrans interactifs permettant de réaliser des illusions optiques, Dipolair crée un spectacle musical et visuel à l’imagination sans limite. Pendant 45 minutes, il fait voyager, chanter, rire et frissonner ses jeunes spectateurs. La comédienne Cécile Delacherie prête sa voix au personnage virtuel du chat, qui déroule le fil de l’histoire sur les écrans.

En savoir plus ICI
 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Istanbul Appercu
CONFLIT

Micro-Trottoir : Que pensez-vous de l'intervention turque en Syrie ?

La Turquie va—t-elle reprendre son offensive dans le nord-est de la Syrie ? La réponse demeure à quelques heures de la fin du cessez-le-feu de cinq jours conclu jeudi entre le vice-président américain

Sur le même sujet