Typhon au Japon : bien se préparer à l'arrivée du typhon Nanmadol

Par Lepetitjournal Tokyo | Publié le 17/09/2022 à 11:34 | Mis à jour le 19/09/2022 à 05:46
le typhon Nanmadol s'approche du Japon

La saison des typhons culmine d’aout à septembre au Japon. Si l’année dernière avait été plutôt clémente en la matière, le typhon Nanmadol est attendu dans les prochains jours et pourrait bien faire quelques dégâts. Afin d’éviter toute mauvaise surprise, certaines compagnies ont même recommandé à leurs employés de rester en télétravail chez eux ce lundi.

 

Pour vérifier la progression du typhon : Japan Meterological Agency

Le trajet d’un typhon est susceptible d’évoluer régulièrement. 

 

Prévisions pour le typhon Nanmadol

C’est une dépêche Reuters :  L’Agence météorologique japonaise a demandé samedi aux habitants d’évacuer certaines parties de l’île méridionale de Kyushu, à l’approche d’un typhon puissant.

Nanmadol, classé comme un super typhon par le Joint Typhoon Warning Center de la marine américaine, pourrait être la tempête tropicale la plus destructrice à frapper le Japon depuis des décennies.

L’agence météorologique japonaise a déclaré qu’elle pourrait émettre une « alerte spéciale » pour la préfecture de Kagoshima et d’autres parties de Kyushu, l’île principale la plus au sud du Japon, dès samedi soir, avec la possibilité de fortes vagues et de pluies abondantes dans ces régions. Il s’agirait de la première alerte de ce type pour une préfecture située au nord de la chaîne d’îles d’Okinawa, ont rapporté les médias nationaux.

« Des tempêtes et des précipitations sans précédent pourraient frapper la région, a déclaré Ryuta Kurora, responsable de la JMA, lors d’une conférence de presse télévisée, exhortant les habitants à évacuer les lieux avant la tombée de la nuit.

La Kyushu Railway Co (9142.T) a commencé à interrompre certaines lignes de train samedi, avant de procéder à des suspensions plus importantes dimanche. Des dizaines de vols de week-end ont été annulés dans la région du sud, selon la chaîne de télévision NHK.

La tempête, dont la force équivaut à celle d’un ouragan de classe 5 dans l’océan Atlantique, devrait s’orienter vers l’est et passer au-dessus de Tokyo mardi avant de s’éloigner en mer mercredi.

Les chaînes de télévision nationales ont diffusé des images de vents violents et de pluie qui s’abattent déjà sur la chaîne d’îles d’Okinawa, au sud du Japon, à l’approche de la tempête.

 

Se préparer au typhon

Depuis 1981, tous les bâtiments japonais sont construits pour résister aux intempéries, notamment aux typhons. Des moyens de défense côtiers ont également été ajoutés pour faire face aux éventuelles tempêtes.

– Regardez les actualités locales ou consultez les sites comme le site web de l’Agence météorologique du Japon pour y trouver alertes et recommandations. Les arrondissements n’hésitent pas non plus à effectuer des alertes afin de vous informer d’un éventuel besoin d’évacuation (en cas d’inondation par exemple).

– Restez en sécurité. Si possible restez chez vous et fermez toutes vos fenêtres. Rentrez toute plante, objets entreposés sur votre balcon ou bord de fenêtre susceptibles d’être emporté par le vent. Si vous n’êtes pas chez vous (centre commercial, bureau, hôtel, etc.) n’hésitez pas à demander des informations et/ou instructions aux personnes responsables sur place.

– Vérifiez votre “kit d’urgence”. Si vous vivez au Japon, vous devez déjà posséder un sac ou kit d’urgence en cas de tremblement de terre. Assurez-vous d’avoir fait provision d’eau en bouteille, de denrées non périssables (cup noodles, barres de céréales, conserves…), d’une trousse de secours, d’une lampe de poche avec des piles, peut-être même de vêtements de rechange et d’une veste de pluie (en cas d’évacuation). 

logofbtokyo

Lepetitjournal Tokyo

Le media des Français, francophones et francophiles à l'étranger. Pour recevoir des informations quotidiennes, abonnez-vous gratuitement à la newsletter!
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Tokyo !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale