Dimanche 22 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Nouvelle base américaine à Okinawa ? Non pour les locaux

Par Clara Piron | Publié le 27/02/2019 à 00:43 | Mis à jour le 27/02/2019 à 00:50
okinawa-base-americaine

Ce dimanche 24 février, lors d’un référendum, les habitants d’Okinawa, l'archipel au sud du Japon, ont voté non à la construction d’une nouvelle base militaire américaine pour accueillir les activités d'une autre base : Funtenma. C’est la troisième fois que les habitants s’expriment sur le sujet depuis 2014 et la troisième fois qu’ils refusent cette construction. 
 

C’est le gouvernement japonais, dirigé par son Premier ministre, Shinzo Abe, qui souhaite que cette base voie le jour, en espérant l’accord des locaux. Après l’annonce des résultats de ce dimanche, le gouverneur d’Okinawa, Denny Tamaki, a déclaré : « Ce résultat est d’une grande importance et il est désormais essentiel que le gouvernement révise sa politique ».
 

Le résultat du référendum démontre bien le rejet par les habitants de la construction d’une nouvelle base américaine sur la côte de Henoko dans la ville de Nago.
 

En effet, 52,48 % des habitants de l’archipel ont participé au vote et 72,1 % d’entre eux ont dit « non ». Seulement 19,1 % approuvent la construction de cette nouvelle base. Les 8,8 % restants ne se sont pas prononcés. Et ce mécontentement ne date pas d’hier. Okinawa, qui représente seulement 0,6 % du pays, abrite plus de 70 % de l’ensemble des bases américaines du Japon. 
 

Le Premier ministre a, bien sûr, réagi aux résultats du référendum. Il a annoncé qu’il ne prendrait pas à la légère ce scrutin et qu'il ferait le maximum « pour obtenir la compréhension d’Okinawa pour ces travaux ». Le 19 février, Tokyo avait annoncé qu’il n’y aurait pas de changement dans la politique du gouvernement. 
 

Pour le gouvernement nippon, l’archipel d’Okinawa est un emplacement parfait et stratégique face à la menace chinoise grandissante. Pour les habitants de l'archipel, il est hors de question de subir la construction de cette nouvelle base militaire.
 

Pour rappel, en 1996, Tokyo et le gouvernement américain avaient décidé de fermer la base de Futenma, après le viol d’une petite fille de douze ans par trois soldats américains en 1995. Des années de pourparlers plus tard, la décision est prise de transférer les activités de Funtenma à Henoko. Certains des militaires de l'ancienne base partiront également du côté de Guam et de Hawaii.

 

clara

Clara Piron

Etudiante en troisième année de journalisme à Nice. Au Japon pendant deux mois pour m’imprégner de cette culture qui me passionne.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Munich Appercu
TRADITIONS

INSOLITE - Les petits secrets de l'Oktoberfest

L'Oktoberfest est connue dans le monde entier. Certes. Mais certains chiffres et certaines anecdotes sont pourtant passés sous silence ou tombés dans l'oubli. En voici un florilège.