Mercredi 15 août 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les 10 bonnes attitudes à avoir en Australie

Par Claudia Rizet-Blancher | Publié le 02/08/2018 à 00:40 | Mis à jour le 08/08/2018 à 00:57
L’erreur la plus commune commise en arrivant en Australie est de croire que parce les Australiens sont de type européen, ils ont forcément la même culture que nous. Petit tour des 10 choses à ne pas faire en Australie.

S'installer dans un nouveau pays demande à apprendre une nouvelle langue mais également s'adapter à sa culture. Lepetitjournal.com vous présente les 10 bonnes attitudes à avoir pour bien s'intégrer en Australie.

 

Les conversations

Français, d’origine latine, nous sommes habitués à parler haut et fort. Échanger de façon houleuse est considéré comme normal pour beaucoup. Nombreux sont les Français à considérer même cela comme une émulation intellectuelle. S’exprimer de cette façon est très perturbant pour les Australiens et ne se fait pas, aussi bien en privé qu’en public. N’avez-vous jamais été témoin de cette scène surréaliste dans les queues des magasins : un client s’énerve, se met à crier, tous les autres s’éloignent et la personne est mise à l’écart. Seule exception : dans les pubs, les restaurants où parler fort (sans s’énerver) est accepté.

 

Parler de ses connaissances en public

Parler de la pluie, du beau temps, dire quel métier vous exercez, si vous avez des enfants et dans quelle école ils vont, d’où vous venez, de vos activités sportives, culturelles, sans entrer dans les détails oui. Poser les mêmes questions à son interlocuteur, oui. En revanche, parler « avec passion » de son domaine de prédilection, de son métier, etc… est mal perçu. En effet, cela est considéré comme vaniteux et indique que vous cherchez à tout prix à rabaisser la personne en face de vous. Ne soyez pas surpris, si la personne à qui vous vous adressiez tourne les talons. Belle leçon d’humilité pour les Français habitués, tel leur animal totem le coq, à étaler leurs sciences et savoir-faire.

 

Savoir faire la queue

Un attroupement devant la devanture d’un snack, d’un guichet ? Soit des Français, soit des Chinois. Eh oui ! Dans le classement australien, nous sommes au même niveau. Pas glop ! Prenez le temps de choisir loin derrière, sans vous attrouper, pensez à ceux qui n’ont pas le temps, travaillent et doivent donc faire vite. Et surtout, surtout, faites-le discrètement, sans parler fort.

 

Dites bonjour

Vous venez d’entrer dans une boutique et la vendeuse vient vers vous tout sourire, vous demandant si vous allez bien, si vous passez une bonne journée, demande d’où vous venez en entendant votre accent ? Non, elle n’est pas tombée sous le charme ravageur du petit Frenchy…. C’est le minimum de la politesse ici, Down Under. En revanche, n’oubliez pas lorsque vous partez de dire « Au revoir » et de remercier, même lorsque vous descendez du bus.

 

Pas de réponse

Une des gaffes les plus communes et bien embêtantes, surtout en milieu professionnel : s’énerver lorsque votre client, votre « futur » partenaire professionnel ne vous donne pas de réponse et le lui dire vertement. Il ne vous « botte pas en touche ». C’est tout simplement qu’il ne peut vous répondre de façon positive alors qu’il souhaite vraiment travailler avec vous. En revanche, lorsque la réponse sera positive, soyez prêt immédiatement. Les Australiens ne sont pas fans des longues réunions de préparation. Si la réponse est positive, c’est qu’ils peuvent travailler avec vous maintenant, là tout de suite.

 

Au café

Vous êtes au café et apercevez votre collègue. Il vous fait signe de loin, s’il vous fait signe, et ne vous rejoint pas. En France, lorsque nous croisons une connaissance au café, nous venons la saluer, même discuter avec elle un petit moment. Un Australien ne se permettra jamais de le faire, surtout et même si vous êtes proches. Si vous êtes au café et que vous ne l’avez pas averti auparavant, il considèrera que vous souhaitez rester seul ou en compagnie d’une autre personne. En revanche, si vous avertissez vos collègues que vous descendez boire un café, ne soyez pas surpris qu’ils vous rejoignent à votre table. En les informant, vous leur donnez l’autorisation de le faire.

 

Les enfants

Avant tout et surtout, les enfants et ados sont respectés et mis en avant en Australie. Ils sont l’avenir du Pays, donc leur place est importante. Pas de violence éducative : fessées, gifles, tirage d’oreilles, remontrances à voix forte et autres joyeusetés sont tabous en Australie. Si un Australien estime qu’il y a maltraitance, il peut et doit appeler la police, même dans les lieux publics. Les enfants ne crient pas et ne courent pas partout dans les queues, les files d’attente. Ils restent sagement près de leurs parents. Idem dans les files d’attentes des activités pour enfants : ils doivent attendre sagement leur tour. Si vous avez besoin de faire une remontrance à votre enfant, faites-le discrètement. La parentalité positive est importante et même employée dans les écoles et collèges.

 

La positive attitude

Les Australiens sont définitivement positifs. Se plaindre, râler, ronchonner, sport national français, n’est pas apprécié en Australie. A l’instar de Boris Vian : « il faut toujours voir le bon côté des choses, alors retournez-vous », adhérez totalement à cette façon d’être. La devise australienne : Si une personne peut le faire, tout le monde peut le faire. Alors hauts les cœurs, soyez positifs, travaillez le self-confidence.

 

Parlez anglais en public

Vous êtes en Australie donc vous adhérez aux valeurs australiennes et surtout vous parlez anglais. N'ayez crainte de commettre des erreurs. Les Australiens ne vous feront pas l'offense de vous reprendre. En revanche, n'ayez pas peur de dire si vous doutez de la tournure d'une phrase. Par ailleurs, ne parlez pas votre langue maternelle en présence d’autres personnes qui ne sont pas de votre pays. Souvent reproché aux Français qui dès qu’ils sont au moins deux se mettent à parler en français entre eux : oubliez ou faites-le à l’écart, sortez du groupe.

 

Rendre un service

Si vous souhaitez rendre un service, proposez toujours à votre interlocuteur qu’il en fasse de même. L’Australien n’aime pas se sentir redevable ou qu’une personne lui soit redevable. Vous souhaitez que votre colocataire corrige votre anglais, proposez-lui des cours de cuisine française, vous emmenez votre petite voisine à l’école, demandez à sa maman si elle peut garder une fois par semaine votre fille. Et tenez votre engagement. En revanche, lorsque vous n’aurez plus besoin du service, arrêtez le vôtre, sauf si vous trouvez un autre échange à faire. Il faut que cela soit gagnant/gagnant.

 

Soyez positif, humble et simple et vous apprécierez grandement la Dolce Australia.

 

 

Nous vous recommandons

Claudia Rizet-Blancher

Claudia Rizet-Blancher

Directrice éditoriale. Multipotentialiste, Claudia est passionnée par l'humain, le monde de l'enfance, l'écriture, la culture et les nouveaux entrepreneurs. Sa curiosité insatiable fait d'elle une redoutable investigatrice.
0 CommentairesRéagir

Vivre à Sydney

Melbourne Appercu
HISTOIRE

Pourquoi célèbre-t-on l’anniversaire de la Reine le 11 juin ?

Le 11 juin est férié pour célébrer l’anniversaire de la Reine, sauf en Australie occidentale et dans le Queensland qui ont choisi une autre date.

L’ANZAC DAY

Melbourne
Sur le même sujet