Jeudi 18 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

J'arrête de râler au boulot !

Par Claudia Rizet-Blancher | Publié le 12/04/2018 à 08:35 | Mis à jour le 17/04/2018 à 09:26
jarrete de raler au boulot expatriation réussie intégration Français Australie

Le comportement « râleur » des Français a encore fait le buzz il y a quelques semaines de cela avec le licenciement d’un serveur Français au Canada. Partir s’installer à l’étranger sous-entend une ouverture interculturelle sinon il est évident que l’expatriation se passera mal. Il n’est, toutefois, pas impossible de changer certaines habitudes culturelles pour pouvoir mieux s’intégrer, même les plus ancrées.

 

C’est au cours de son expatriation aux USA que Christine Lewicky a pris conscience à quel point l’habitude culturelle française de râler était un handicap et considéré comme un véritable manque de savoir-vivre au-delà de nos frontières. Coach d’entreprise, elle a décidé de changer, d’en finir avec cette habitude en se lançant le défi d’arrêter de râler en 21 jours.

Son challenge est devenu un best-seller et une méthode qui marche : « J’arrête de râler », qui a depuis été décliné en « J’arrête de râler sur mes enfants (et mon conjoint) » et aujourd’hui en « J’arrête de râler au boulot ».

 

Un outil indispensable pour mieux s’intégrer dans sa nouvelle expatriation

Ce troisième volet a été écrit avec Emmanuelle Nave et invite à faire un bilan de l’impact des râleries sur notre vie et notamment sur ce qui se passe entre 9h00 et 18h00, au boulot.

Vous y trouverez des clés fondamentales expliquées, des exercices pour chaque étape du challenge et des témoignages d’experts et de gens comme vous et moi qui ont testé… et approuvé.

 

Les auteures

Coach d'entreprise certifiée, conférencière et spécialiste du leadership vivant entre Paris et Los Angeles, Christine Lewicki est passionnée par le travail qu’elle considère comme un terrain de jeu pour l’épanouissement de chacun. Retrouvez-la sur jarretederaler.com et christinelewicki.com.

Emmanuelle Nave est DRH, psychologue de formation et Gestalt-thérapeute. Dans son métier, elle s’attache à mener des projets qui renforcent le lien humain, la liberté existentielle et la responsabilité collective.

 

Extrait

Nous voudrions partager avec vous l’idée que le travail est probablement le meilleur endroit pour s’épanouir et contribuer au monde. Pour cela, nous devons apprendre à changer notre perspective sur le boulot. Nous devons choisir comment nous voulons nous positionner face aux aléas du quotidien et activer toutes les ressources que nous avons en nous pour être la personne que nous voulons vraiment quand nous franchissons la porte de notre travail le lundi matin. Ce livre vous invite à vous sevrer de l’habitude de râler, qui est le symptôme d’une perception du travail comme un lieu de contrainte, plutôt que comme une source de possibilités, et à le considérer sous un angle nouveau, plus positif, plus épanouissant et libérateur.

 

Comment suivre des ateliers en Australie

Si le livre vous a plu mais que vous faites partie de ceux qui ont besoin de pratiquer, si vous souhaitez intégrer cette méthode au sein de votre équipe parce que vous vous souciez de leur bien-être, si vous souhaitez vous intégrer ou intégrer votre équipe au mieux au cours de leur expatriation en Australie, Anne SIRET, installée sur Sydney, est coordinatrice de la méthode « J’arrête de râler » et a déjà mis en place des ateliers aussi bien en Australie qu’en Nouvelle-Calédonie.

Contact
Mobile phone : +(61) 410 396 914
Skype : anne.siret (oceanie)
Messenger/Fb : Anne Siret

 

J'ai de suite pensé à la lecture du premier ouvrage de Christine Lewicki qu'il devait être remboursé par la sécurité sociale, la lecture du deuxième m'a amené à penser qu'il serait bien de l'offrir à tous jeunes parents. Quant au troisième, il pourrait très sérieusement être envisagé que cet atelier soit proposé par toute société française travaillant à l'étranger ou à tout travailleur français à l'étranger. Un gage de réussite certain.

 

Claudia Rizet-Blancher

Claudia Rizet-Blancher

Directrice éditoriale. Multipotentialiste, Claudia est passionnée par l'humain, le monde de l'enfance, l'écriture, la culture et les nouveaux entrepreneurs.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Bangkok Appercu
INSOLITE

Ils risquent la peine de mort en Thaïlande pour leur maison flottante

Un couple américano-thaïlandais en quête de liberté a fait construire une maison au large des côtés sans autorisation. La marine thaïlandaise les poursuit pour menaces contre l'indépendance du royaume

Sur le même sujet