Mardi 28 septembre 2021
TEST: 2290

Sydney : Cent ans pour le nom de la ville Française Poilcourt-Sydney

Par Benjamin Volant | Publié le 15/06/2021 à 16:17 | Mis à jour le 15/06/2021 à 16:41
Photo : Christian Lagarde, le maire de Poilcourt-Sydney © Radio France - Alexandre Blanc
Photo de Poilcourt

 La ville de Poilcourt-Sydney, située dans les Ardennes fête cette année le centième anniversaire de son nom. Car autrefois, celle-ci s’appelait simplement Poilcourt.

L’histoire de la relation entre celle qui s’appelait autrefois Poilcourt et l’Australie, remonte au début de la première guerre mondiale. En 1914, des lainiers y fondent la Ligue Franco-Australienne de secours. La ville abrite en effet de nombreux éleveurs de moutons et héberge une filature employant 250 personnes.

Lorsque la grande guerre éclate, Poilcourt est le théâtre de nombreuses batailles, acharnées. La ville est perdue puis reprise par les forces alliées de nombreuses fois. Lorsque la guerre s’achève, la ville est détruite à 35 pourcents dont la filature qui faisait autrefois ses belles heures. De plus, le manque de matériel agricole rend difficile la relance économique. La ville de Sydney prend alors une décision qui va sceller l’amitié Franco-Australienne : adopter Poilcourt en devenant sa marraine de guerre, une collecte est alors organisée.

En 1921, la ville reçoit ainsi un chèque de 21 000 Francs. De quoi acheter du matériel agricole, rouvrir l’école et reprendre les cours. Ultime cadeau des Sydneysiders : une horloge encore visible aujourd’hui sur la façade de la mairie.

Un nouveau baptême en guise d’hommage Pour remercier la ville de Sydney

En remerciement de l’aide apportée et en symbole de l’amitié Franco-Australienne, un conseil municipal vote alors un référendum local qui va modifier l’identité du village, Poilcourt devenant Poilcourt-Sydney. Un nom singulier qui aurait pu être bien différent puisque selon Christian Lagarde, actuel maire de la ville, « ils voulaient d'abord s'appeler Sydney tout court, puis Sydney-sur-Retourne mais les autorités l'ont refusé ». explique-t-il.
En plus de ce changement de nom, des célébrations ont régulièrement lieu, dont la dernière en date, le 12 juin dernier a vu l’inauguration d’une plaque comémorative pour célébrer une amitié pas tout à fait comme les autres.

 

Benjamin Volant Le Petit Journal Sydney

Benjamin Volant

Rédacteur web @ Le Petit Journal Sydney I Vous souhaitez faire parti de la rédaction ? Écrivez-nous à sydney@lepetitjournal.com 
0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Sydney

Brisbane Appercu

Étudier en Australie : le guide complet

D’après une étude Campus France de 2018, l’Australie est une des nations qui accueillent le plus d’étudiants étrangers. Le pays mène une politique d’attractivité ambitieuse