Dimanche 9 mai 2021

Qantas : Pas de vol internationaux avant juillet 2021

Par Côme Prieur | Publié le 23/08/2020 à 07:42 | Mis à jour le 23/08/2020 à 07:58
Photo : D’après les récentes déclarations de la compagnie, celle-ci aurait constatée une baisse de 91% de ses bénéfices par rapport à l’année précédente
qantas

Ce jeudi, Qantas, la principale compagnie aérienne australienne, a annoncé la très faible probabilité d’une reprise des vols internationaux avant le mois de juillet 2021. Cela s’explique par les pertes économiques subies en raison de la pandémie de Covid-19.

D’après les récentes déclarations de la compagnie, celle-ci aurait constatée une baisse de 91% de ses bénéfices par rapport à l’année précédente, ce qui reviendrait à une perte de plus de 2,7 milliards de dollars australiens. Toutes les restrictions imposées aux frontières ont, en effet, rendu impossible la plupart des déplacements ces derniers mois.

Alan Joyce, le PDG de Qantas, s’est exprimé sur la situation en expliquant que le contexte actuel était « le plus difficile auquel le transporteur national avait été confronté au cours de ses 100 ans ».

Face à cela, la compagnie n’a pas eu d’autre choix que de supprimer un grand nombre de postes. Comme l’a dit le PDG, « au moins 6000 employés quitteront l’entreprise sans leur faute, et des milliers d’autres seront dis de leurs fonctions pendant longtemps. »

L’industrie du transport aérien a été et continuera à être dans les prochains mois l’un des secteurs les plus durement frappé par la crise sanitaire et l’ensemble des restrictions mises en place. L’association du transport aérien international (IATA) a d’ailleurs déclaré au mois de juillet ne pas s’attendre à ce que les compagnies réussissent réellement à se relever avant au moins 2024.

 

Côme Prieur Le Petit Journal Auckland

Côme Prieur

Breton et passionné par le journalisme depuis petit je suis actuellement étudiant en 3ème année à Sciences Po Lille. Très heureux d’écrire sur la NZ et l'Australie, j’aime consacrer mon temps libre à l’écriture, le tennis ou le cinéma.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Rio de Janeiro Appercu

Rio de Janeiro: scène de guerre dans la favela du Jacarezinho

25 morts dont 1 policier : c’est de loin l’opération la plus meurtrière menée par la police civile de l’État de Rio de Janeiro dans une favela. Une opération normalement interdite par la Cour Suprême.

Sur le même sujet