Le Territoire du Nord fermé jusqu’en 2022 pour protéger les aborigènes

Par Côme Prieur | Publié le 16/08/2020 à 06:33 | Mis à jour le 15/09/2020 à 04:03
Photo : Copyright Sebastien Cros - Insta australia.road.trip
aborigènes

Une mesure exceptionnelle va être mise en place afin de protéger les populations aborigènes d'Australie qui sont particulièrement vulnérables aux maladies, et plus particulièrement au covid-19.

Si le Nord est pour l’instant interdit aux visiteurs provenant de l’État de Victoria et de Nouvelle-Galles du Sud, des territoires identifiés comme des foyers d’infection et de propagation du virus, la mesure annoncée devrait permettre d’étendre cette fermeture à d’autres régions. Comme l’a dit sur la chaîne de télévision ABC le Ministre en chef du Territoire du Nord, Michael Gunner, « De stricts contrôles aux frontières demeureront en vigueur durant au moins les 18 prochains mois. Et nous nous dotons des moyens nécessaires pour y parvenir ».

Des communautés fragiles

Plusieurs facteurs culturels, mais aussi socio-économiques, qui entraînent un faible accès aux soins médicaux, peuvent expliquer la vulnérabilité de ces peuples face aux épidémies comme celle du covid-19. Il apparaît donc nécessaire de prendre de telles mesures afin de veiller à leur sécurité, comme l’a expliqué M. Gunner: « c’est ce que je pense devoir faire pour m’assurer que certaines des personnes les plus vulnérables au monde demeurent en sécurité ».

 

Côme Prieur Le Petit Journal Auckland

Côme Prieur

Breton et passionné par le journalisme depuis petit je suis actuellement étudiant en 3ème année à Sciences Po Lille. Très heureux d’écrire sur la NZ et l'Australie, j’aime consacrer mon temps libre à l’écriture, le tennis ou le cinéma.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Sydney !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'édition Sydney.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale