Vendredi 3 juillet 2020

PVT/ETA : l’Australie encourage à ne pas postuler pour un nouveau visa

Par Madeleine Goujon | Publié le 22/06/2020 à 18:32 | Mis à jour le 24/06/2020 à 10:08
Photo : Des mesures spéciales pour accorder des nouveaux visas aux personnes sur place travaillant dans des secteurs critiques tels que l’agriculture ont été adoptées (Photo Unsplash)
PVT Australie frontières fermées

Alors que les frontières australiennes ne devraient pas rouvrir avant fin 2020 / début 2021, le site des Affaires intérieures encourage les demandeurs de visa à repousser leur candidature pour le moment.

Bien qu’aucune date officielle n’ait encore été annoncée, les frontières australiennes ne devraient pas rouvrir avant fin 2020 voire début 2021 à cause de la pandémie du coronavirus. Le Gouvernement a mis en place une interdiction de voyager, avec quelques exceptions pour les citoyens et résidents permanents australiens ainsi que leurs familles (ou pour raison impérieuse ou compatissante).

Le département des Affaires intérieures donne la « priorité au traitement des demandes de visa pour les voyageurs des catégories exemptées afin d’appuyer les voyages urgents ». Le Gouvernement recommande ainsi aux personnes ne faisant pas partie de ces catégories de « reconsidérer leur besoin de demander un visa australien en ce moment ». Cela s’applique notamment aux demandeurs de PVT (programme vacances-travail / working holiday visa) qui souhaiteraient arriver en Australie pour y voyager et travailler. Concernant les ETA (autorisation de voyage électronique, touristique ou d’affaire), le département des Affaires intérieures empêche tout bonnement de postuler : « Vous ne pourrez pas demander un ETA en ligne tant que les restrictions de voyage seront en place. »

Des mesures particulières ont cependant été adoptées pour les personnes déjà sur place détentrices d’un visa qui arriverait à sa fin. Un nouveau visa peut être accordé pour des personnes qui travailleraient dans des secteurs critiques (agriculture, soins de santé aux personnes âgées, aux personnes handicapées...) qui auraient accompli 3 ou 6 mois de travail spécifique sur leur 1er ou 2visa. Ces personnes seraient également exemptées de la limitation du travail avec un seul employeur sur 6 mois.

Retrouvez plus d’informations sur le site des Affaires intérieures.

 

Madeleine Goujon

Madeleine Goujon

Éprise de problématiques environnementales et culturelles, j’ai une double formation en droit et en journalisme. Pour le moment en télétravail depuis la France, j’espère rejoindre la Nouvelle-Zélande au plus vite.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet