Samedi 31 juillet 2021

L’Australie et le R.U ont conclu leur premier accord commercial post-Brexit

Par Tatiana Dias da Silva | Publié le 16/06/2021 à 22:57 | Mis à jour le 17/06/2021 à 13:34
Photo : Boris Johnson Scott Morrisson et Joe Biden au G7
Boris Johnson Scott Morrisson et Joe Biden au G7

Un accord tant attendu entre Londres et l’Australie. Cet accord promet une période de transition de quinze ans aux agriculteurs britanniques, qui avaient peur de la concurrence avec les éleveurs australiens.

La fervente partisane du Brexit et Ministre britannique du Commerce international, Liz Truss, s’est réjouie de cet accord, ce mardi dès la conclusion de l’accord de libre-échange avec l’Australie : « Cela montre ce que nous pouvons accomplir en tant que nation commerciale souveraine ». C’est le premier accord décroché par le Royaume-Uni depuis sa sortie de l’Union Européenne qui ne soit pas un renouvellement ou une adaptation de ceux déjà signés par Bruxelles, et dont le pays bénéficiait jusque-là au titre de son appartenance à l'Union.

Cela permettra aux produits britanniques d'entrer en Australie sans droits de douanes. Le texte doit encore être formellement signé, il est prévu pour la fin de l'année. Cet accord profite également aux voitures anglaises et au whisky écossais, qui supportent aujourd'hui jusqu'à 5 % de droits de douanes, ainsi qu'aux biscuits et aux céramiques « made in UK ». L'accord doit aussi permettre également d'annuler progressivement les taxes douanières de 20 % que supportent les exportations australiennes de bœuf vers le Royaume-Uni, ce qui inquiète beaucoup les agriculteurs britanniques.

 

Tatiana Dias da Silva le Petit journal auckland

Tatiana Dias da Silva

Rédactrice web Australie & Nouvelle-Zélande I Vous souhaitez faire parti de la rédaction ? Écrivez-nous à auckland@lepetitjournal.com
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Nouvelle-Calédonie Appercu
PHOTO

Covid-19 : les anti pass-sanitaire et antivax manifestent au Congrès à Nouméa

Retour en images sur la manifestation de ce samedi 31 Juillet devant le Congrès de Nouméa, cortège formés d'anti-vaccins et d'anti-pass sanitaire qui exultent leur droit à la liberté individuelle.