CRISE DU LOGEMENT – Des tours en bois où vivre à Stockholm !

Par Lepetitjournal Stockholm | Publié le 09/09/2015 à 02:18 | Mis à jour le 03/08/2016 à 12:43

 

Stockholm est l'une des villes les plus dynamiques d'Europe et son besoin en logements et bureaux neufs est insatiable. Face aux importantes restrictions sur la construction dans le centre historique, promoteurs et architectes envisagent désormais d'ériger des tours en bois autour de la ville, pouvant générer des milliers d'appartements en quelques années.

(copyright C.F. Møller)

La capitale suédoise, comme la plupart de ses voisines, souffre d'une véritable pénurie de logements, qui se traduit par un montant très élevé des loyers et des difficultés considérables à trouver un toit (tous les Français installés à Stockholm peuvent en témoigner !), d'où cette idée surprenante, désormais défendue par bien des professionnels.

Le bois en tant que matériau de construction a longtemps été écarté des projets d'envergure, à cause de l'idée reçue qu'il ne résiste pas au feu. Avec l'adhésion à l'Europe puis le changement de loi en 1994, la Suède n'a plus de règlementation limitant la hauteur des bâtiments en bois, dans la mesure où toute nouvelle construction se doit de répondre aux exigences dans des domaines tels que la résistance au feu, indépendamment de la nature même du matériau retenu.

Le plus haut gratte-ciel en bois du monde en 2023

En 2013, le projet de gratte-ciel en bois de l'équipe C.F. Møller et Dinnell Johansson, en plein centre de Stockholm a été lauréat du concours organisé par la compagnie suédoise HSB. Avec ses 34 étages, le gratte-ciel résidentiel sera construit à partir d'une structure en bois stabilisée par un noyau en béton et constituera le plus haut gratte-ciel en bois du monde. Chaque appartement sera économe en énergie et disposera d'un balcon totalement vitré, le toit sera recouvert de panneaux solaires alimentant le bâtiment et la « durabilité sociale » ne sera pas en reste avec l'intégration d'un café, d'une crèche, d'une salle de sport et d'un jardin d'hiver dans la tour.

(copyright Tham & Videgård)

Selon les architectes, « les poteaux et les poutres seront en bois massif et lamellé-collé » et à l'intérieur des appartements « plafonds et fenêtres seront fabriqués à partir de bois, permettant au matériau d'être aussi visible de l'extérieur à travers les grandes ouvertures. » Le bois assure une acoustique parfaite, aide à réguler la température à l'intérieur et peut être laissé apparent, sans être recouvert par du plâtre ou d'autres matériaux coûteux.

Pour C.F. Møller, le choix du bois s'est fait naturellement dès l'origine de ce projet innovant de logements : « Il s'agit d'un matériau écologique et durable qui crée un climat intérieur confortable et sain et constitue aussi une protection très efficace contre l'incendie.» À ce sujet, il revendique que « le bois est plus résistant au feu que l'acier et le béton. Ceci est dû au fait que 15% de la masse du bois est de l'eau, qui va s'évaporer avant que le bois ne brûle véritablement. »

Des tours entièrement en bois dans l'ancien port industriel Frihamnen

L'utilisation du bois est en pleine embellie : l'un des derniers projets en date est la proposition de l'agence suédoise Tham & Videgård Arkitekter qui envisage la création de 240 appartements dans un ensemble de quatre immeubles de grande hauteur en bois de 20 étages. Au sommet de chaque tour est prévu un jardin d'hiver commun destiné aux loisirs et aux activités sociales.

Pour les architectes : « Les bâtiments sont construits entièrement dans un même matériau, le bois massif suédois, de l'ossature à la façade, incluant les finitions et les fenêtres. Grâce à l'utilisation cohérente d'un matériau renouvelable comme le bois, le résultat est une construction durable, bien isolée et robuste avec un bon potentiel pour être performant sur le long terme et minimiser la consommation d'énergie ». Le chantier pourrait débuter en 2025 !

(copyright C.F. Møller)

À l'ère des défis environnementaux et de la croissance des villes, les tours en bois envisagées par ces architectes à Stockholm constituent une réponse originale, novatrice, nécessitant un encadrement et une intégration dans une véritable politique urbaine?mais aussi et surtout l'adhésion des Stockholmois et des futurs habitants !

Sources : archute.com et archdaily.com

Fabrice EDDE lepetitjournal.com/stockholm Mercredi 9 septembre 2015 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Stockholm !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale