TEST: 2288

ELECTIONS CONSULAIRES - Liste Union de la Droite Républicaine à Singapour

Par Lepetitjournal Singapour | Publié le 14/05/2014 à 16:01 | Mis à jour le 02/04/2021 à 14:25
Union de la Droite Républicaine à Singapour

Le 25 mai 2014, le même jour que les élections européennes, les Français de l'Etranger seront appelés à élire pour la première fois des Conseillers consulaires. A Singapour, 4 Conseillers consulaires sont à choisir parmi deux listes concurrentes. Afin de vous aider à faire votre choix, nous avons demandé aux représentants de chaque liste de présenter leurs candidats et leur programme. Entretien avec Jacky Deromedi, tête de liste, et Laurence Huret, membre de la liste "Union de la Droite Républicaine à Singapour". 

 

En tant que tête de liste, pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

Jacky Deromedi - Venue à Singapour pour créer ma propre société il y a plus de 20 ans, je me suis impliquée au sein des institutions françaises pour aider mes compatriotes à s'installer et à mieux vivre sur place. En tant que Présidente des Conseillers du Commerce Extérieur à Singapour, je réponds aux demandes de PME qui ont besoin de conseils ou de mises en relation. J'aide également les personnes en recherche d'emploi ou de V.I.E. Sur le plan culturel, j'ai créé une association à but non lucratif, La Saison Européenne « Encore », qui a pour mission la promotion de la culture européenne à Singapour. Nous soutenons des compagnies de spectacles, des musiciens, des chanteurs, avec un appui marketing et médiatique, une aide logistique ou financière.

Dans ce cadre, j'ai développé des liens avec nos représentants élus en France, afin de défendre les droits des Français de Singapour et relayer leurs demandes. Au-delà de mon engagement politique à droite, j'ai toujours veillé à ce que mes actions soient au bénéfice de tous les Français.

 

Jacky DeromediJacky  DEROMEDI Chef d'entreprise, depuis 25 ans à Singapour, mère de 3 enfants. Présidente des Conseillers du Commerce Extérieur à Singapour (CCE) . Présidente de la Saison Européenne « Encore ». Officier de l'Ordre National du Mérite

Pierre VerdièrePierre VERDIERE    Directeur Général  de société, 15 ans à Singapour, 2 enfants. Président de la Chambre de Commerce Française (FCCS). Conseiller du Commerce Extérieur (CCE). Chevalier de la Légion d'Honneur

Laurence HuretLaurence HURET  Avocate, depuis 20 ans en Asie, mère de 4 enfants. Trésorière de l'Alliance Française de Singapour (AF). Ancienne élue à l'Assemblée des Français de l'Etranger (AFE). Ancien membre du CA de l'Union des Français de l'Etranger (UFE)

Christophe ChicandardChristophe CHICANDARD Vice-Président Asie Pacifique, depuis 8 ans à Singapour. Depuis 24 ans dans le secteur aéronautique. Résident permanent à Singapour.
 

Christine LeleuxChristine LELEUX    Directrice de société, depuis 7 ans à Singapour. Ancienne Présidente de l'Association Française de Singapour (AFS-UFE)   Membre de l'équipe Bénévolat Hôpital de l'AFS - UFE. Membre des Sciences-Po Alumni Singapour et de la French Alumni

Frédéric MoraillonFrederic MORAILLON Vice-Président Marketing pour l'Asie Pacifique et le Japon. Depuis 23 ans à Singapour, père d'1 enfant. Fondateur du groupe ?'InterFrench Singapour''. Entraîneur en Kali Majapahit (Art Martial)
 

Marie PetitMarie PETIT Responsable RH en Asie du Sud-Est, Pacifique et Inde. Depuis 3 ans à Singapour, mère de 2 enfants. Présidente du Lions Club Fort Canning. Parent actif aux Scouts de Singapour  

Pouvez-vous nous présenter votre liste "Union de la Droite Républicaine à Singapour" ?

JD - Notre liste est constituée de femmes et d'hommes qui vivent depuis longtemps à Singapour ou en Asie et qui ont démontré un fort engagement bénévole au service de la communauté française : Pierre Verdière, Laurence Huret, Christophe Chicandard, Christine Leleux, Frédéric Moraillon, Marie Petit et moi-même.

Laurence apporte également une expérience passée au sein de l'Assemblée des Français de l'Etranger (AFE) et de l'Association Nationale des Ecoles Françaises à l'Etranger (ANEFE). Nous proposons aux Français de Singapour des candidats de proximité à même de défendre leurs intérêts et ceux de leur famille, ainsi qu'un projet d'actions locales au service de tous.

Notre liste de rassemblement de la droite et du centre est soutenue par l'Union des Français de l'Etranger (UFE), l'UMP et l'UDI. En votant pour notre liste, les Français de Singapour contribueront aussi à changer la majorité au Sénat en septembre prochain. Les Conseillers consulaires participeront en effet à l'élection des Sénateurs des Français de l'étranger.

 

Quels enjeux présente cette élection - pour la première fois - de Conseillers consulaires ?

Laurence Huret - Aujourd'hui, les Français de l'Etranger sont devenus la cible du gouvernement qui détricote les mesures du précédent quinquennat, avec la suppression brutale dès la rentrée 2012 de la Prise en Charge des frais de scolarité pour les classes de lycée (PEC), la réforme du système des bourses scolaires qui exclut un grand nombre de familles de la classe moyenne, la volonté d'assujettir tous les Français de l'étranger à l'impôt sur le revenu en France quelle que soit leur situation fiscale dans leur pays de résidence? L'image que le pouvoir souhaite donner de nous est celle de « nantis ». Arrêtons la caricature. La réalité est totalement différente et la sociologie de "l'expatrié" a complètement changé.

Suite à la réforme de la représentation des Français de l'étranger, l'AFE ne sera plus désormais élue au suffrage universel direct, mais indirect. En outre, les futurs Conseillers consulaires, qui seront élus en juin parmi leurs pairs pour siéger à Paris au sein de la nouvelle AFE, ne seront plus que 90 au lieu de 155, siègeront deux fois par an au lieu de quatre, avec des moyens budgétaires fortement réduits. L'expérience et les réseaux des futurs élus à l'AFE seront essentiels pour faire entendre la voix des Français de l'étranger.

 

Comment votre liste va-t-elle fonctionner ?

LH - Je vais vous donner deux exemples concrets.  

Sur le plan social. Tous les Français de Singapour ne sont pas expatriés, certains rencontrent de réelles difficultés pour payer la scolarité de leurs enfants, bénéficier de la CFE ou cotiser à la retraite.  Les accidents de parcours existent. Nous aurons à c?ur de créer à Singapour un Fonds Associatif de Solidarité pour les Français en difficultés financières. Nous ne nous substituerons pas aux services de l'Ambassade, nous serons une interface entre la communauté française et les services administratifs.

En matière fiscale. Votés en 2012 par la gauche, les prélèvements sociaux (CSG-CRDS) sur les plus-values et revenus immobiliers pour les contribuables français non-résidents ont été? reconduits dans la loi de finances 2014. La Cour de Justice de l'Union Européenne (C.J.U.E) pourrait rendre un avis défavorable contre la France dans le courant de l'été. Si la France venait à être condamnée, cette mesure législative deviendrait caduque et entraînerait la suppression de ces prélèvements, mais sans effet rétroactif automatique sur ceux déjà effectués. Les membres de notre liste poursuivront leurs démarches auprès de nos élus politiques de droite pour obtenir la suppression de ces prélèvements, tout en aidant les Français de Singapour à entamer individuellement des procédures de réclamation afin d'en obtenir le remboursement.

 

Quel est le programme de votre liste ?

JD - Forts de notre expérience, nous proposons aux Français de Singapour 10 engagements, en liaison avec les parlementaires de la droite et du centre représentant les Français établis hors de France. 

1 - Une facilité d'accès au système éducatif français : soutien au Lycée Français de Singapour (LFS) dans ses projets de développement, maîtrise des frais de scolarité et retour progressif à une prise en charge des frais pour le secondaire.
2 - Une augmentation dans la quotité des bourses allouées : révision du barème actuel, facteur d'exclusion de nombreuses familles de la classe moyenne.
3 - Un élargissement dans la reconnaissance internationale des diplômes délivrés en France.
4 - Un Fonds Associatif de Solidarité pour les Français de Singapour en difficultés financières : instruction en stricte confidentialité de toutes les requêtes.
5 - Une fiscalité équitable : suppression de l'assujettissement aux cotisations sociales (CSG, CRDS, prélèvements sociaux) sur les revenus immobiliers perçus en France par les Français de l'Etranger.
6 - Une valorisation de l'entreprenariat: parrainage de jeunes entrepreneurs par des chefs d'entreprise confirmés.
7 - Une intégration des jeunes professionnels et de ceux en recherche d'emploi : soutien actif aux VIE, mise à disposition de nos réseaux.
8 - Une protection sociale plus adaptée : santé, préparation de votre retraite, coordination entre l'assurance maladie française et le système singapourien.
9 - Un rayonnement de la culture française : promotion d'un festival culturel comparable à celui du French May à Hong Kong, développement du mécénat pour nos artistes français à Singapour.
10 - Un relais efficace dans les étapes de votre vie de Français de Singapour : installation, problématiques de la vie quotidienne, retour en France.

 

Propos recueillis par Bertrand Fouquoire (www.lepetitjournal.com/singapour)

Liens : http://www.uniondeladroiteasingapour.org                     www.facebook.com/uniondeladroiteasingapour
 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Singapour !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale