Lundi 23 novembre 2020
Singapour
Singapour

NOUVELLE ECONOMIE - Le développement des espaces de Co-Working

Par Lepetitjournal Singapour | Publié le 08/06/2016 à 11:00 | Mis à jour le 06/01/2018 à 22:43

Dans le sillage de l'essor des start-ups et des nouvelles formes de travail, les espaces de co-travail ont fleuri à Singapour. Depuis 2011, leur nombre double chaque année ! Tour d'horizon.

Parmi les pionniers du coworking à Singapour figure The HUB ouvert en 2012 par Grace Sai (en haut à gauche sur la photo ci-contre), un entrepreneur malaisienne de 30 ans, avec l'idée d'offrir un premier espace de co-working aux jeunes entrepreneurs mais avec une vision plus globale de participer à l'organisation de l'écosystème entrepreneurial de la cité-Etat. Sept mois seulement après son lancement, The HUB est profitable, les membres affluent. Fort de son succès, The HUB peut se targuer d'avoir aujourd'hui plus de 500 membres. En août 2015, l'équipe du HUB déménage de son modeste espace d'Orchard Road pour s'installer à Prinsep Street. 160 bureaux, plus de 20 salles de réunion et des espaces prévus pour des évènements pouvant accueillir jusqu'à 200 personnes. Et ambiance start-up oblige, on y trouve un café, une cuisine, des douches et même une salle prévue pour la sieste. L'espace est soutenu par les poids lourds du secteur, comme Braintree, Mashable. Un succès puisque Grace Sai a réussi à lever 1,1 million de dollars auprès d'un ange investisseur! Dans ce nouvel espace, Hub organise des évènements  mais se voit aussi comme un intermédiaire entre des jeunes pousses et des start-ups plus matures ou même des grandes entreprises. « Je veux créer des collaborations entre le gouvernement, les grandes entreprises, les start-up expliquait elle en août 2015.Moins d'un an après le lancement du nouvel espace, the HUB  investit des shophouses de Cuppage Terrace et propose de nouveaux bureaux.  Plusieurs options sont proposées pour devenir membres allant de 85 $S mois jusqu'à 910 $S.

Gratuit ?

Technopreneurs circleSurfant sur la vague, d'autres espaces ont vu le jour, comme The Working Capitol, en plein c?ur de Chinatown ou Bash, à OneNorth, dans l'enclave tech de Singapour. En décembre 2015, un nouveau centre a encore vu le jour mais avec la particularité d'être gratuit. Dans une ville où les prix de l'immobilier s'envolent rapidement, c'est un argument considérable. Baptisé ?Technopreneur Circle's member space », ce projet a été  lancé par Vertex Holding, le fonds de capital risque singapourien. Au 5e étage de la tour de Raffles City, se côtoient aussi bien des entrepreneurs qui en sont au tout début de leur projet que certains grands groupes comme Cisco Investment ou DBS. De quoi faire émerger de possibles synergies.

Signe du potentiel que représente le concept de Co-Working, les géants de l'immobilier comme CapitaLand y investissent également. Le promoteur immobilier singapourien vient de former une joint-venture avec Collective Works, qui se revendique comme le premier espace de co-travail dans le CBD,  afin d'ouvrir un espace de plus de 2000 m2 au 12e étage de Capital Tower, le siège de l'entreprise en plein centre des affaires. Le centre devrait pouvoir accueillir près de 250 entreprises. Keppel Land s'est également laissé tenter par le co-working au sein des Keppel Towers à Tanjong Pagar.

« On est dans une phase expérimentale à Singapour, beaucoup d'acteurs se lancent sur ce secteur mais le co-working ce n'est pas uniquement un espace explique Peter Andrew, spécialiste de la stratégie sur les nouveaux lieux de travail chez CBRE. Ceux qui vont tirer leur épingle du jeu sont ceux qui proposent une véritable expérience, qui savent mettre les talents en relation et créer des opportunités de business ». Et pour s'y retrouver dans l'univers grandissant du co-working, une application AnyWorkshop, sur le modèle de LiquidSpace, à savoir une plate-forme de réservation de bureaux inutilisés ou d'espace de collaboration,  devrait bientôt voir le jour à Singapour.

Marion Zipfel (www.lepetitjournal.com/singapour) jeudi 9 juin 2016

Illustrations:

The Hub (site internet)

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Singapour ?

La tête dans les étoiles avec Claudie Haigneré

A Singapour, dans le cadre du festival vOilah! 2020, une conférence en ligne a été organisée pour recueillir le témoignage de femmes scientifiques. Lepetitjournal.com a rencontré l’une d'elles.

Expat Mag

La tête dans les étoiles avec Claudie Haigneré

A Singapour, dans le cadre du festival vOilah! 2020, une conférence en ligne a été organisée pour recueillir le témoignage de femmes scientifiques. Lepetitjournal.com a rencontré l’une d'elles.

Sur le même sujet