Jeudi 24 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PSYCHOLOGIE - Qu'est ce que la "mindfulness" ou pleine conscience ?

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 06/03/2019 à 19:07 | Mis à jour le 07/03/2019 à 09:20
mindfulness-pleine-conscience-definition

Très en vogue en ce moment, vous avez probablement déjà entendu parler de la 'mindfulness', ou en français de "la pleine conscience". Il y a peut-être également des personnes qui se sont mises à la méditation autour de vous, ou bien encore avez-vous entendu parler du "pouvoir du moment présent" * ou de MBSR (mindfulness based stress reduction) pour les plus pointus d'entre vous !  

Mais alors la pleine conscience, c'est quoi exactement ? Ne sommes-nous pas déjà conscients ? Mindfulness ... MBSR... Serait-ce de nouvelles thérapeutiques ou un simple effet de mode venu des états unis ? Méditer... En quoi consiste la méditation ?  

Voici dans cet article quelques repères et quelques informations pour mieux vous y retrouver.

 

Qu’est-ce que la méditation ?

Ca fait plus de deux mille ans que méditer est inscrit dans la tradition bouddhiste donc, même si c'est peut être très tendance actuellement en Occident, ça n'a clairement rien de nouveau.

Dans notre société occidentale, ce mot ancien sous-entend une réalité assez différente de celle de la méditation dont il est question ici, et signifie l'action de réfléchir de façon profonde et prolongée à un sujet afin de l'examiner de manière attentive. 

La méditation dont il est question dans la pratique de la mindfulness est directement inspirée des traditions bouddhistes et d’autres traditions spirituelles anciennes et actuelles. Ainsi, il ne s'agit pas de penser, d'analyser ou de réfléchir, mais au contraire de laisser son esprit fonctionner et de l'observer sans lui donner plus d'importance que cela. Le but de cet exercice est de prendre une distance par rapport à nos pensées, nos ressentis et nos émotions. Cette discipline se révèle très utile quand nos pensées et sentiments sont justement une source de souffrance, de stress ou viennent causer des troubles et perturbations dans nos relations.

 

La pleine conscience 

C'est donc par la méditation qu'on arrive à la pleine conscience. Méditer, c'est être en pleine conscience et ainsi, laisser venir, laisser être, manifester ce qui vient en nous (dans notre esprit) sans juger (positivement ou négativement) et sans s'identifier non plus. Ne pas s'identifier à ses pensées signifie que ce que je pense ou ce que je crains, tout ce qui se passe en moi au moment de la méditation, ce n’est pas "moi", ce n’est pas fondamentalement "qui je suis" ni mon identité, ce sont seulement des pensées qui me traversent. 

 

pleine-conscience-mindfullness-shanghai


 

Pourquoi et comment s’initier à la mindfulness ?

Cette pratique va vous aider à vous sentir mieux tout simplement. Ce n'est pas immédiat, et cela demande de l'entrainement, comme un nouveau sport ou une nouvelle discipline artistique ou intellectuelle, mais les effets positifs ont été scientifiquement prouvés. 

La méditation aide aussi le cerveau ou disons plutôt notre mental à se "reposer", lui offrant ainsi un temps de suspens pendant lequel il peut lâcher prise. Cela est essentiel, en particulier dans nos vies contemporaines intenses et souvent remplies de sollicitations. Elle permet aussi d'apprendre à accepter les choses comme elles sont et moins comme on voudrait qu’elles soient, et à s'accepter aussi comme on est (non pas pour dire j’ai des défauts je ne changerai jamais, mais plutôt en m’acceptant tel que je suis, je peux alors utiliser mon énergie à bon escient comme moteur de changement).

La bonne nouvelle c'est que ça peut se pratiquer en groupe, avec un professionnel mais aussi tout seul chez soi, dans sa vie de tous les jours sans besoin de plus de matériel que soi-même et peut être un peu de calme, en tout cas quand on débute.

 

mindfulness-shanghai-chine

Vous pouvez méditer assis, allongé, debout, en action, au repos, puisque la pleine conscience est quelque chose qui se passe en nous, et que quoi que nous faisions nous le faisons avec nous même !

Avec de l'entrainement cela se pratique au quotidien, et peut être très utile pour ne pas se laisser embarquer dans des schémas relationnels parfois conflictuels ou de culpabilisation etc.

Méditer c'est ce qu'on appelle « la pratique formelle » de la pleine conscience, plus simplement, méditer c’est l’entrainement nécessaire pour arriver à l’état de pleine conscience, mais la pleine conscience en réalité c'est aussi et surtout « la pratique informelle », c'est à dire celle de la vie de tous les jours

 

Quel rapport avec la psychologie ?

Pourquoi la psychologue que je suis s'intéresse à la pleine conscience et vous en parle aujourd'hui ? Et bien parce que la mindfulness est, vous l'aurez compris, un puissant outil thérapeutique. Et dans mes consultations de psychologue elle est bien utile en parallèle d'autres méthodes et techniques que j'utilise pour venir en aide mes patients.

Un programme de mindfulness a d'ailleurs été créé spécifiquement pour lutter contre la dépression et en particulier contre les rechutes dépressives. Il s'appelle le MBSR (mindfulness stress based reduction) et il montre des résultats extrêmement positifs. En se basant sur la moyenne de 39 études, l’effet de thérapies basées sur la pleine conscience montrent une réduction de 63% de l’anxiéte et de 59% de la dépression. Je vous en parle également car même si c'est une pratique qui ne demande rien d’autre que soi-même, en réalité il n'est pas toujours simple d y "arriver" seul au début, ou encore si on traverse justement une période de bouleversement. L'aide et le soutien du psychologue sont parfois nécessaires.

 

Est ce que la mindfulness c'est fait pour moi ?

Si vous le souhaitez, dans ce cas oui ! Car par définition, cette pratique peut être accessible à tous et toutes, quelque soit notre âge, milieu d'origine, et quelque soit notre état de santé.

Elle bénéficie à chacun pour diminuer son niveau de stress ou de tension, améliorer ses relations interpersonnelles ou tout simplement pour avoir la sensation de vivre sa vie plus pleinement, de façon plus épanouie.

En particulier si vous ressentez un sentiment de gêne plus au moins important (anxiété, stress, angoisses, tristesse, manque d'envie, de motivation, douleur corporelle ou symptômes physiques sans causes médicales, difficultés de sommeil, d'alimentation et/ou dans vos relations etc.) et a fortiori si vous traversez un moment particulièrement douloureux de votre vie (perte, deuil, rupture, expatriation vécue difficilement, isolement etc.) cette méthode peut vous être d'une grande aide et d'un grand soutien.

N'hésitez pas à vous renseigner plus amplement sur le sujet et/ou à consulter un psychologue en cas de besoin.

 

Article écrit par : 

shanghai-raffles-psychologue

Julia Banet a obtenu son Master de Psychologie Clinique et Psychopathologie à l’Université Descartes de Paris en 2011. Elle a travaillé pendant 5 ans dans une maternité d’Annecy dans les services obstétrique et pédiatrique. Elle a donc une spécialisation en psychologie périnatale, mais également de l’expérience quant aux couples et familles dans le conseil et soutien lors de changements de vie, et aux problématiques qui y sont liées. Elle a rejoint le Raffles Medical de Shanghai il y a quelques mois, et consulte en français et anglais.

 

Nous contacter :

shanghai-raffles-contact

raffles-shanghai

raffles-shanghai-medical

0 Commentaire (s)Réagir