Dimanche 15 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Comment se préparer aux situations d’urgence à Shanghai ?

Par Gaëlle Déchelette | Publié le 08/11/2015 à 20:20 | Mis à jour le 09/11/2015 à 03:44
conference-urgence-shanghai

Le Pôle Santé de l'UFE, avec le concours de la CCIFC, a organisé le 5 Novembre dernier une conférence sur les Urgences à Shanghai. Que l'on vienne d'arriver ou que l'on soit là depuis longtemps, nous pouvons tous être un jour victimes ou témoins d'une situation d'urgence. Parce que l'information et la prévention sont les meilleurs moyens de s'y préparer, petit rappel des spécificités propres à la Chine. Les quatre intervenants ont couvert divers aspects : administratif, assurance, droit, et santé bien sûr.

 

1. Inscrivez-vous !

Mr Jérôme Periolat, Consul adjoint et Chef de Chancellerie au Consulat général de France à Shanghai, nous rappelle l'importance de s'inscrire auprès du consulat (cela ne sert pas qu'à obtenir la détaxe !) dans le cadre du Plan de sécurité du consulat. Important également de mettre à jour ses informations régulièrement, afin de pouvoir être contacté par votre chef d'îlot, relais privilégié du Consulat en cas de catastrophe !

Un rappel nécessaire, quand on sait que d'après le sondage effectué récemment sur le site du consulat, 62% des 1250 personnes interrogées ne connaissent pas le plan de sécurité du consulat, et que 88% ne connaissent pas leur chef d'îlot.

 

2. Pas de panique !

Le docteur Valérie Donval, médecin généraliste français, praticienne au Raffles Medical Center et détachée à Acadomia les mercredi, mais également médecin conseil auprès de l'UFE Shanghai et sa région, nous a présenté les différentes formes d'hôpitaux en Chine, que nous avions évoqués auparavant ici. Elle a également donné des conseils en cas d'urgence : allez à l'hôpital le plus proche, ce qui veut dire se renseigner au préalable sur les hôpitaux autour de chez vous (ont-ils des urgences ? des urgences pédiatriques si vous avez des enfants ?) et prévoir un fond d'urgence de 10.000 à 20.000 RMB car les hôpitaux locaux ne vous prendront pas en charge si vous n'avez pas cette avance.

Elle rappelle que la Chine n'ayant pas d'équivalent du Samu, il est conseillé de prendre le taxi. En effet, les ambulances (numéro d'appel 120) ne sont pas médicalisées, et n'étant pas prioritaires, elles peuvent mettre jusqu'à trente minutes pour arriver sur le lieu de l'accident.

Une participante a également mentionné l'existence d'une application : Baby120, qui renseigne sur les hôpitaux pour enfants en fonction de votre localisation et des besoins.

 

3. Connaître et appliquer la loi

Maître Nicolas Coster, avocat conseil du Consulat général de France à Shanghai, nous rappelle les règles de base pour éviter au maximum l'aggravation des problèmes dans une situation de crise : bien sûr, être en règle : avoir un passeport et un visa valide adapté à notre situation, s'être inscrit au commissariat local 24h après chaque retour sur le territoire chinois, même quand on part en vacances une semaine à Phuket, bien que l'application de cette loi dépende des postes de polices voire même des officiers.. L'amende peut tout de même aller jusqu'à 5.000 RMB !

Important aussi de souscrire à une assurance : maladie, bien sûr, qui couvre les accidents et prévoit le rapatriement si nécessaire, mais également de responsabilité civile délictuelle, en cas de litige avec un tiers.

Il conseille également en cas d'accident où vous pourriez être mis en cause de ne pas fuir, mais de garder son calme, d'alerter immédiatement les services concernés (police, pompiers, consulat) et de rester à disposition des autorités.

 

4. Prévention, protection

Stéphanie Laugier - Devel, Vice-Présidente et responsable du Pôle Santé de l'UFE Shanghai, est également formatrice de premiers secours agréée par la Croix Rouge Française pour l'association Shanghai Oh secours.

Elle insiste sur l'importance d'être préparé et renseigné : connaître les numéros utiles, avoir une trousse de secours chez soi, prévoir médicaments et nourriture en cas de catastrophe.

Dans le cadre du plan d'urgence familial développé par la Croix Rouge Française, il est conseillé de garder sous la main tous les documents importants en cas d'urgence : passeports, cartes d'assurance, personnes à contacter etc. (et des photocopies dans un lieu sûr). Le mieux étant bien sûr d'être formé aux gestes qui sauvent (5% des Chinois sont formés, contre 50% en France).

 

 Le conseil de la rédaction : pensez à créer une Emergency Contact List accessible à tous sur votre smartphone. 

Rappel des numéros utiles :
Police : 110 (en cas de conflit, accident)
Ambulance : 120 (pour les victimes non transportables autrement)
Pompiers : 119 (uniquement pour le feu)
Accidents de la route : 122
Urgence consulat : 136 0160 7871 (pour les urgences avérées, si problème de santé, mieux vaut appeler les docteurs référents).
Formations Premiers Secours : shanghaiohsecours@gmail.com

 

Gaëlle Déchelette

Gaëlle Déchelette

De formation linguistique et commerciale, Gaëlle Déchelette vit et travaille à Shanghai depuis 2006.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ECONOMIE

ECONOMIE - Cohue chez Costco

Alors que les poids lourds de la grande distribution s’y sont cassé les dents (Tesco, Lotte, Carrefour, Metro…), Costco, le roi de la vente en gros, ose à son tour tenter sa chance en Chine !

Expat Mag

Hong Kong Appercu
DÉCOUVRIR L'ASIE

10 îles à visiter à Hong Kong

Saviez-vous que l’archipel hongkongais regroupe plus de 260 îles? Nous vous avons fait une sélection des 10 îles à visiter à Hong Kong.