TEST: 2287

Privé de Visa et Mastercard, la Russie se tourne vers UnionPay en Chine

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 08/03/2022 à 21:30 | Mis à jour le 09/03/2022 à 12:12
Le logo de Union Pay

Les sociétés de paiement américaines Visa Inc et Mastercard Inc suspendent leurs activités en Russie en raison de l’invasion de l’Ukraine, elles ambitionnent ainsi de travailler de pair avec des clients et des partenaires pour cesser toutes les transactions en Russie.  Dans les jours qui suivent, toutes les transactions initiées avec des cartes Visa émises en Russie ne fonctionneront plus à l’extérieur du pays et toutes les cartes Visa émises en dehors de la Russie ne fonctionneront plus dans le pays.

 

UnionPay à la rescousse de l'économie russe

Face à l’affront de l’Occident, la Russie se tourne vers la Chine. Ainsi, les banques russes ont annoncé dimanche travailler à l'émission de cartes bancaires du réseau chinois UnionPay pour répondre à la décision des géants Visa et Mastercard de suspendre leurs opérations.

Pour que les Russes puissent disposer de cartes de paiement à l'étranger, des banques russes ont dit dès dimanche travailler pour lancer des cartes UnionPay, le système russe Mir n'étant lui fonctionnel que dans une poignée de pays du monde. "Sberbank travaille à la possibilité d'émettre des cartes co-marquées Mir-UnionPay. Nous vous informerons plus tard du calendrier d'émission", a expliqué le numéro 1 du secteur bancaire russe Sberbank.

 

Des sanctions internationale d'une ampleur jamais vu

La Russie, notamment son secteur financier et bancaire, est visée par des sanctions d'une ampleur jamais vue depuis qu'elle a fait entrer des dizaines de milliers de soldats en Ukraine avec l'objectif d'y renverser le gouvernement. Les sanctions économiques visant la Russie ont provoqué une chute du rouble et le retrait du marché de nombre de fournisseurs étrangers, ce qui en retour devrait alimenter l'inflation et risque d'entraîner des pénuries et la panique.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Shanghai !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'éditon Shanghai.

À lire sur votre édition locale