Lundi 23 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PORTRAIT D'EXPAT - Anne et Alexandra, sacré duo de globe-trotteuses !

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 12/05/2019 à 21:30 | Mis à jour le 13/05/2019 à 12:09
Photo : Crédit : Globetrotteurs même pas peur
globe-trotteurs-chine-expatriation-famille

Rencontre avec Anne Portier-Maynard et Alexandra Gagne, créatrices de la nouvelle série d'album jeunesse Globetrotteurs même pas peur, qui donne des clés pour aider les enfants à aborder avec sérénité l'expatriation.

 

Anne Portier-Maynard, de la recherche scientifique à l’écriture pour enfants

Scientifique dans l’âme, puisque biologiste et titulaire d’une thèse en management de la recherche et de l’innovation, Anne a toujours aimé le monde des livres; depuis toute petite elle écrit des nouvelles. Lorsqu’en classe de 5ème son prof de français leur fait écrire un roman de manière participative, elle réalise que son rêve est de publier son propre livre un jour. Elle se rappelle avoir envoyé à 10 ans un courrier à son auteure favorite de l’époque, Judy Blum, pour lui suggérer d’écrire un livre sur un thème dont elle ne se souvient plus aujourd’hui… La lettre faisait plusieurs pages et détaillait le plan d’un roman, très probablement bancal ! L’auteure lui avait gentiment répondu qu’elle la remerciait et qu’elle l’encourageait à l’écrire elle-même. Ce qu’elle n’a pas fait. Carrière avortée. Aujourd’hui, working-mum de deux petits garçons, Anne travaille en freelance pour une société de conseil en management de l’innovation, et monte des projets de demande de financement pour des start-ups françaises.

Enfant, Anne a habité, en URSS puis en Belgique ; et plus tard, avec son époux, en Asie et en Angleterre. Enfant expat, femme d’expat, mère d’expat… trois prismes au travers desquels les situations sont vécues différemment. C’est finalement en combinant passion de l’écriture avec ces expériences de l’expatriation, le tout saupoudré d’une pincée d’esprit d’analyse, qu’est née l’idée du projet Globe-trotteurs, même pas peur !. En quittant les Midlands en Angleterre, Anne savait que la période de l’expatriation à Shanghai serait propice pour se lancer : créer une collection d’albums jeunesse destinés aux enfants à partir de 3 ans pour que eux-aussi vivent bien leur expatriation.

C’est donc ce projet que Anne a emporté dans ses bagages à Shanghai à l’automne 2018. Mais comme elle le dit elle-même, elle dessine « comme un pied », il lui a donc fallu chercher quelqu’un pour illustrer ses ouvrages. C’est là que la magie de l’expatriation a opéré ; sa voisine a une amie qui habite en France et qui illustre des livres pour enfants ! Mise en relation, présentation du projet et un gros « oui » enthousiaste de la part d’Alexandra, l’illustratrice actuelle de Globe-trotteurs, même pas peur !

 

globe-trotteurs-meme-pas-peur-shanghai

 

Alexandra Gagne, de l’informatique au dessin

Alexandra Gagne n’est pas une expat. Mais ça ne saurait tarder… Elle va quitter Saint-Etienne pour s’installer dans quelques mois au Sri Lanka avec son compagnon et s’y consacrer à sa passion pour le dessin. C’est d’ailleurs en tant que future expatriée que le projet de Globe-trotteurs, même pas peur ! l’a séduite ; il s’agit pour elle d’une première entrée dans cet univers quelque peu intrigant.

Alexandra est tombée dans le dessin toute petite : la légende raconte qu’à 3 ans elle a dessiné le plus beau cochon de la classe. Elle se plait à croire que cela a été le déclencheur. En grandissant, et grâce à une professeure d'origine brésilienne, elle a découvert de nombreuses manières de peindre et de dessiner : le fusain, le pastel, l’huile... mais sa technique de prédilection est l'aquarelle.

Elle s’est plongée dans des études en informatique, ce qui lui a finalement permis de combiner par la suite le dessin et l'ordinateur. Adieu papier/crayon, bonjour stylet et tablette! Lors d'une année passée au Canada, Alexandra s’est lancée dans la tenue d’un blog où elle dépeignait avec humour la vie canadienne sous forme de strips illustrés. De retour en France, elle a longtemps travaillé en tant que webdesigner dans des agences web.

Mais la vie a fait en sorte de la ramener sur le bon chemin : celui de l'illustration, et plus particulièrement, l'univers des livres jeunesses. Elle a alors créé avec Cyndie Valt Les aventures de Couki et Broni, un livre adapté aux enfants dyslexiques. Il faut dire qu’Alexandra pratique le dessin beau et utile : elle travaille ses illustrations avec en fil conducteur la transmission aux plus jeunes. Pour elle, dessiner doit avoir un sens. Lorsque Anne lui présente le projet Globe-trotteurs, même pas peur !, c’est alors sans aucune hésitation qu’elle l’accepte. L’entente et la complicité entre auteure et illustratrice ont été quasi immédiates, faisant très rapidement de Globe-trotteurs, même pas peur ! un vrai projet commun. Une belle rencontre, même si les deux femmes ne se sont encore jamais vues en vrai !

Globe-trotteurs, même pas peur ! , c’est une famille de 5 personnes : Gaspard avec ses grosses lunettes, la petite sœur Victoria avec sa couette, la grande sœur Julie et son t-shirt happy face et les parents. Ils sont tous différents et appréhendent leurs aventures en Chine chacun à leur manière. Chaque ouvrage de la collection aborde un thème précis et l’ensemble des livres constituera une boîte à outils à destination des enfants et des parents pour aborder avec eux des questions liées à la vie d’expat. La famille globe-trotteur que nous suivons s’installe à Shanghai, mais elle aurait tout aussi bien pu venir vivre au Etats-Unis ou ailleurs, puisque certains sujets sont liés à la situation et pas nécessairement au pays d’accueil.

 

globetrotteurs-shanghai-exptriation-jeunesse

 

Le premier volume C’est parti, on déménage ! sortira fin mai 2019. Une traduction en anglais sera également disponible au même moment. Vous pourrez les trouver à l’Arbre du Voyageur, les commander sur le site web globetrotteursmemepaspeur.com.

3 autres volumes sont dans les cartons, alors n’hésitez pas à suivre leur compte Facebook ou Instagram.

 

globe-trotteurs-logo

 

Crédit photos : Globetrotteurs même pas peur

Anne Maynard pour Le Petit Journal Shanghai

 

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

eric mar 14/05/2019 - 15:24

très belle idée de leurs parts

Répondre

Actualités

AGRICULTURE

AGRICULTURE - L’état d’urgence porcin

Sur les marchés du pays, la grogne gagne : le prix de la viande préférée des Chinois, avec 55kg annuels consommés par personne, a presque doublé (+46,7%) sous l’effet de l’épidémie de fièvre porcine.

Expat Mag

Cambodge Appercu
GASTRONOMIE

« Chez Mama Ly », l'héritage culinaire de la vlogueuse Diana Chao

Diana Chao, une Française née à Paris de parents sino-cambodgiens, a décidé de se consacrer à 100% à sa chaîne Youtube. Le but : démystifier la culture asiatique en partageant les recettes de sa mère.