Expatriation : Investir son argent lorsque vous vivez à l'étranger

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 07/09/2022 à 15:12 | Mis à jour le 07/09/2022 à 15:12
logements Lyon

Vivre à l'étranger sera probablement l'une des expériences les plus mémorables et les plus passionnantes de votre vie. Lors de votre expatriation peut-être penseriez-vous à investir dans le pays qui vous accueille et où vous vous sentez bien, ou envisagez-vous un investissement en France en prevision d'un retour au bercail… Dans tous les cas, il s'agit d'un choix important auquel il faut bien réfléchir.

 

Investir dans l'immobilier

 

Si vous prévoyez de revenir en France, vous pouvez également envisager d'acheter une propriété dans une ville française en gardant un œil sur le marché de l’immobilier. Par exemple, que donne un investissement locatif à Lyon en 2022 ? Si vous en avez les moyens et l'envie, envisagez soigneusement un investissement immobilier ou l’investissement locatif pour un expatrié. Prenez le temps de penser votre investissement, faites des recherches, analysez le marché.

 

Si vous prévoyez de vivre indéfiniment à l'étranger, vous pouvez investir dans des biens immobiliers étrangers sans subir les mêmes pénalités fiscales que celles associées à l'investissement dans des actions étrangères. Et selon l'endroit où vous vivez, les rendements peuvent être importants au moment de la vente. Faites simplement très attention aux lois et aux coutumes qui entourent l'achat de biens immobiliers dans les pays étrangers. Travaillez en étroite collaboration avec un agent immobilier réputé - de préférence un Américain vivant dans le pays étranger - et faites appel à un avocat.

 

 Pensez à votre éventuel rapatriement

 

Réfléchissez bien à vos projets de vie à long terme avant de choisir une stratégie d'investissement. Si vous envisagez de vivre et de travailler dans un pays étranger pendant quelques années avant de rentrer en France, votre stratégie d'investissement sera très différente de celle que vous adopterez si vous envisagez de prendre votre retraite à l'étranger.

 

La considération clé ici est de savoir comment gérer le risque de change. Le risque de change est essentiellement le risque de perdre de l'argent dans un investissement en raison du taux de change. Le meilleur plan d'action consiste à investir principalement dans la devise dans laquelle vous prévoyez d'utiliser les fonds. Ainsi, si vous prévoyez de prendre votre retraite en Europe, investissez dans des actions, des obligations et des fonds communs de placement basés sur l'euro. Si vous envisagez de prendre votre retraite aux États-Unis, investissez dans des actions, des obligations et des fonds communs de placement basés sur le dollar américain.

 

Réflexions finales...

 

Si vous vous préparez à partir à l'étranger et que vous disposez déjà d'un portefeuille d'investissements bien conçu, ne partez pas du principe que vous pourrez le conserver tel quel pendant votre séjour à l'étranger. Parlez à votre courtier pour vous assurer qu'il est favorable aux expatriés et qu'il connaît les lois et réglementations concernant les français vivant à l'étranger. La dernière chose que vous souhaitez est de recevoir un appel téléphonique ou un courriel vous informant que votre compte a été fermé parce que vous n'avez pas informé la société de courtage de votre nouvelle situation de vie.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Shanghai !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'édition Shanghai.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale