Chine : ce que l’on sait de l’attaque au couteau dans un hôpital de Shanghai

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 10/07/2022 à 21:30 | Mis à jour le 10/07/2022 à 21:30
Photo : Des policiers se tiennent devant le service ambulatoire de l’hôpital Ruijin à la suite d’un incident de coup de couteau, à Shanghai, en Chine, le 9 juillet 2022.
la police devant le ruilin hopital shanghai apres l'attaque au couteau

Samedi, quatre personnes se trouvant dans un hôpital renommé de Shanghai ont été blessées par un agresseur armé d'un couteau. Il s'agit du deuxième incident à l'arme blanche signalé après la levée, au début du mois de juin, du verrouillage du centre financier imposé par le COVID-19.

 

Quatre personnes ont été blessées lors d'une agression au couteau dans un hôpital de Shanghai, selon la police locale, avant que l'agresseur armé d'un couteau ne soit maîtrisé par des agents.

 

La police du district de Huangpu a déclaré sur les médias sociaux qu'elle avait reçu des rapports d'urgence à 11 h 30, heure locale, samedi, faisant état d'une agression au couteau à l'hôpital Ruijin.

 

Quatre blessés dans l'attaque

 

"La police est rapidement arrivée sur les lieux et a découvert un homme tenant en otage un groupe de personnes avec un couteau au septième étage de l'hôpital", indique le communiqué. "Lorsque le suspect a eu l'intention de blesser les otages et de punir les policiers, ces derniers ont résolument tiré un coup de feu pour le blesser et le maîtriser."

Quatre personnes ont été blessées mais ne sont pas en danger de mort, selon le communiqué.

 

Le motif de l'agresseur reste incertain

 

Les médias chinois ont publié des vidéos montrant des policiers armés tentant de pénétrer dans une pièce fermée de l'hôpital. Une autre vidéo fortement diffusée sur les médias sociaux montre plus d'une douzaine de personnes sortant en courant du bâtiment.

 

Des attaques au couteau se produisent occasionnellement en Chine

 

Les crimes violents de masse sont rares en Chine, qui interdit strictement aux citoyens de posséder des armes à feu, mais des attaques au couteau se produisent occasionnellement.

Le mois dernier, un homme de 23 ans est mort dans la ville de Ningbo, dans l'est du pays, après avoir été violemment poignardé dans la rue en plein jour. La vidéo de l'attaque près d'un arrêt de bus est devenue virale sur les médias sociaux.

 

Ces dernières années, une série d'attaques mortelles au couteau visant des élèves de maternelle et d'école ont eu lieu dans tout le pays, perpétrées par des personnes qui auraient voulu se venger de la société.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Shanghai !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'édition Shanghai.

À lire sur votre édition locale