Mardi 17 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TECHNOLOGIE - Huawei, quitte ou double

Par Le Vent de la Chine | Publié le 03/09/2019 à 21:15 | Mis à jour le 03/09/2019 à 21:15
huawei-actu-chine-technologie

Bonne nouvelle pour Huawei, le géant chinois des télécommunications pris en otage dans la guerre commerciale sino-américaine : le 19 août, le Département du Commerce américain lui accordait à nouveau un sursis de 90 jours après l’avoir inscrit sur sa « liste des entités non-fiables » mi-mai.

Cette prolongation autorise le groupe de Shenzhen à continuer de se fournir aux Etats-Unis. Il ne faut pas s’y tromper, elle vise surtout à ne pas trop pénaliser les entreprises et opérateurs américains qui dépendent de Huawei. Elle permettra tout de même à Huawei de souffler, lui qui déclarait en mai avoir stocké assez de composants américains indispensables pour trois mois ou plus.

Son fondateur Ren Zhengfei ne se réjouissait pas de cette annonce dans sa note interne envoyée à 10.000 de ses développeurs entre Shanghai, Shenzhen et Xi’an. Toujours friand de métaphores guerrières, le patron affirmait que le groupe entrait dans un « état d’esprit de bataille » pour survivre à la crise et exhortait ses équipes à travailler dur pour atteindre leurs objectifs. « L’entreprise fait face à une situation de vie ou de mort, il faut se préparer au pire ».  En effet, cette division a été chargée de la lourde tâche d’éliminer tout recours à des composants ou logiciels américains, y travaillant jour et nuit depuis que Donald Trump a déclaré la guerre à Huawei. Ce sont eux qui sont derrière le lancement du système d’exploitation de Huawei le 9 août : « HarmonyOS ». Il sera pour l’instant uniquement installé sur certains objets connectés, mais il y a fort à parier que Huawei soit contraint de l’intégrer sur son prochain téléphone le Mate 30, en remplacement d’Android (Google) si les Etats-Unis appliquent leurs sanctions.

Pourtant, Huawei, n°1 mondial des réseaux et n°2 des smartphones (après Samsung), a explosé son record de ventes au premier semestre : ses revenus ont bondi de 23%, notamment grâce à de beaux résultats à domicile. Mais Ren expliquait que si « les chiffres paraissent bons, c’est surtout parce que nos clients chinois ont exprimé leur sympathie et payé leurs factures dans les temps. Mais cela ne représente en rien la situation réelle ». Depuis, l’entreprise a dû revoir ses objectifs à la baisse, mais pour le moment, le navire Huawei résiste à la tempête.

Nous vous recommandons

Le Vent de la Chine

Le Vent de la Chine

Le Vent de la Chine est une newsletter hebdomadaire d'analyse de l'actualité économique et politique, et sociétale - réputée pour son sérieux et son analyse de qualité auprès des professionnels depuis 1996.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

AGRICULTURE

AGRICULTURE - L’état d’urgence porcin

Sur les marchés du pays, la grogne gagne : le prix de la viande préférée des Chinois, avec 55kg annuels consommés par personne, a presque doublé (+46,7%) sous l’effet de l’épidémie de fièvre porcine.

Vivre à Shanghai

EMPLOI

EMPLOI - Comment écrire un CV pour une entreprise chinoise ?

Que vous soyez un nouvel arrivant à la recherche d’un emploi en Chine, ou un expatrié de longue date qui souhaite se reconvertir, ici vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour écrire le parfait CV.