Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Maladies respiratoires en Chine : que sait-on de cette nouvelle épidémie?

Une augmentation inquiétante des cas de maladies respiratoires en Chine suscite l'attention de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a sollicité des informations détaillées des autorités chinoises, appelant également la population à renforcer ses mesures de protection.

Maladies respiratoires en Chine - que sait-on de cette nouvelle épidémieMaladies respiratoires en Chine - que sait-on de cette nouvelle épidémie
Écrit par Le Petit Journal Shanghai
Publié le 27 novembre 2023, mis à jour le 29 novembre 2023

Cette préoccupation survient près de quatre ans après l'émergence d'une mystérieuse « pneumonie virale » en Chine, à l'origine de la pandémie de Covid-19.

Les symptômes, tels que la forte fièvre, la toux grasse et la fatigue, ont incité l'OMS à recommander des mesures préventives, notamment la vaccination, la distanciation avec les malades, l'isolement en cas de symptômes, et le port du masque.

La dette immunitaire de la Chine

Un phénomène de « rattrapage » semble être impliqué dans cette flambée épidémique, avec le mycoplasma pneumoniae identifié comme l'un des responsables. Circulant largement en Chine au mois d'octobre, cette bactérie a également été signalée en recrudescence en France, selon le virologue Bruno Lina.

Le 13 novembre, les autorités chinoises ont imputé l'augmentation des maladies respiratoires à l'abandon des restrictions sanitaires anti-Covid cette année et à la circulation d'agents pathogènes connus. Bruno Lina évoque l'hypothèse d'un « phénomène de rattrapage », désigné comme la dette immunitaire.

Selon l'épidémiologiste Antoine Flahault, la situation pourrait résulter d'un « réservoir important de jeunes n'ayant pas été exposés à divers pathogènes hivernaux depuis près de quatre ans ». Il souligne que cette expérience a déjà été vécue à l'automne-hiver 2022 dans d'autres régions du monde.

L'OMS, en contact avec des experts médicaux en Chine, exprime ses préoccupations quant à la transparence des autorités chinoises, rappelant le manque d'information lors de l'enquête sur les origines de la pandémie de Covid-19. Cette enquête demeure encore sans conclusion définitive.

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024