Samedi 15 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CINÉMA - La chute de Fan Bingbing

Par Le Vent de la Chine | Publié le 19/09/2018 à 21:15 | Mis à jour le 20/09/2018 à 10:00
Photo : Crédit photo : Crizeel Ong
Fan Bingbing

Le 2 septembre, l’Académie Chinoise des Sciences Sociales (CASS) et l’Université Normale de Pékin publiaient le classement de 100 célébrités selon leur « responsabilité sociale ».

Trois critères étaient pris en compte : leur professionnalisme, leurs actions caritatives et leur intégrité. Surprise, l’actrice star Fan Bingbing (范冰冰 , qui fêtera ses 37 ans le 16 septembre) arrive dernière de la liste avec 0%. Autre star du cinéma, Jackie Chan se classe 42ème, lui aussi sous le coup d’un « impact social négatif ». En tête de liste, Xu Zheng avec 78% pour son incarnation d’un contrebandier (Histoire authentique) qui passait d’Inde vers la Chine des kits de traitement de trithérapie contre le cancer.

Actrice prolifique, Fan Bingbing avait été dénoncée en mai dernier comme bénéficiant de « contrats yin-yang », par lesquels jusqu’à 90% de ses cachets (extravagants) échappaient à l’impôt. Suite à ce scandale, elle n’a plus été vue en public depuis le 1er juillet et est restée muette sur les réseaux sociaux.

Mais où est donc Fan Bingbing ? Le quotidien Securities Daily murmurait sur son site internet qu’elle se trouvait « sous contrôle » et « accepterait le verdict de la justice de son pays ». Quelques heures après, l’annonce avait été effacée… Selon une autre rumeur, elle aurait été arrêtée le 31 août à Wuxi (Jiangsu), ville de ses studios de tournage — car cette diva la mieux payée du pays, faisait tourner ses films dans ses propres locaux. On est d’ailleurs en droit de penser qu’en visitant un hôpital pour enfants lors de sa dernière apparition, Fan ait tenté – en vain – d’améliorer son image auprès des autorités.

Mine de rien, ce classement prépare et avertit l’opinion sur deux sujets :

– Le premier est que toute fraude fiscale est répréhensible, même lorsqu’on s’appelle Fan Bingbing. S’agissant d’une publication officielle, il est à craindre qu’une telle accusation ne scelle la carrière de l’artiste… Les célébrités les plus adulées du pays se doivent de maintenir un style de vie « impeccable », et de donner l’exemple.

– Le deuxième est l’arrivée imminente du crédit social, cette note de moralité que recevra tout citoyen chinois d’ici 2020. Elle se base sur tous les aspects de la vie : ses dépenses, son civisme, son comportement au travail, en affaires ou en voyage, ses commentaires sur internet… Les données sont recueillies, compilées par l’Etat et aboutiront à une note. Le système fait déjà ses gammes grâce à Alibaba, et son système « Sesame » qui note la fiabilité des citoyens en tant que consommateurs… 2020, c’est demain !

 

Nous vous recommandons

Le Vent de la Chine

Le Vent de la Chine

Le Vent de la Chine est une newsletter hebdomadaire d'analyse de l'actualité économique et politique, et sociétale - réputée pour son sérieux et son analyse de qualité auprès des professionnels depuis 1996.
0 Commentaire (s)Réagir