Mardi 20 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

POLITIQUE - Xi Jinping au Guangdong, en "avant-première"

Par Le Vent de la Chine | Publié le 29/10/2018 à 21:15 | Mis à jour le 29/10/2018 à 21:15
Photo : Crédit : N509FZ - Section Ouest du pont Hong-Kong-Zhuhai-Macau
pont-hong-kong-zhuhai-macao-pont-plus-long-du-monde

Huit années auront été nécessaires pour bâtir le pont Hong-Kong-Zhuhai-Macau, de 55 km de long, au-dessus du delta des Perles, ouvrage grandiose aux 22,9km de tablier (un des plus longs de la Terre), aux titanesques mats haubanés et aux 6,7km de tunnel pour préserver la navigation. Conçu pour résister à des typhons de 340km/heure, il verra passer 30.000 véhicules par jour d’ici 2030. Il aura coûté pas moins de 18 milliards d’euros. Inauguré en grande pompe par le Président Xi Jinping le 23 octobre, il ouvrait à la circulation le lendemain.

Pour le chef de l’Etat, cette cérémonie était l’occasion d’une visite de 4 jours au Guangdong, poumon économique du pays.

D’abord, Xi alla à la rencontre des quartiers pauvres de Yinde, les zones de libre-échange de Hengqin (Canton) et des patrons de Qianhai (Shenzhen). A tous, il n’avait qu’un seul message, les adjurer de garder espoir – la vie, les affaires, tout irait mieux demain ! Il s’attelait aux sujets qui lui tiennent à cœur : la pauvreté extrême qui doit être jugulée en 2020, les nouvelles zones de libre-échange (FTZ) qui jusqu’à présent, n’ont pas démontré une capacité supérieure de création de richesse par rapport aux zones économiques spéciales (ZES) créées il y a 30 ans. Les FTZ devraient commencer à faire leurs preuves, une fois retoquées…

Surtout, Xi invoqua la politique d’ouverture, qui fête son 40ème anniversaire cette année. Le fait qu’il aborde le sujet lors d’une visite au Guangdong, n’a rien d’anodin : historiquement, certains voyages de leaders dans le Sud ont été le cadre de tournants idéologiques. En 1978, le patriarche Deng Xiaoping marquait la rupture avec les années Mao, en prônant le droit pour les citoyens de s’enrichir, tournant le dos aux années de fer et de misère sous son prédécesseur. Puis au printemps 1992, Deng redescendait à Canton et Shenzhen pour y réaffirmer la validité de la politique d’ouverture, après trois années noires de répression du printemps de Pékin.

D’ailleurs, diverses voix, telle celle de Hu Xingdou, économiste proche de Xi, suggèrent que Xi Jinping s’apprêterait à prononcer le 4 novembre, lors de l’inauguration de la China International Import Expo (5-10 novembre) à Shanghai, un discours historique, de relance de la réforme et de refondation des rapports entre public et privé, Etat et Parti, Chine et monde. Sous cette lumière, le voyage de Xi Jinping au Guangdong avait toutes les apparences assumées d’une « répétition générale ».

 

Nous vous recommandons

Le Vent de la Chine

Le Vent de la Chine

Le Vent de la Chine est une newsletter hebdomadaire d'analyse de l'actualité économique et politique, et sociétale - réputée pour son sérieux et son analyse de qualité auprès des professionnels depuis 1996.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

CULTURE

FRENCH TOUCH - Petits secrets pour poser avec élégance

Mesdames ! Noël et Nouvel An approchent à grands pas ! Qui dit fêtes de fin d’année signifie aussi galas et fêtes en famille durant lesquelles de nombreuses photos seront prises.