Chine : les cas de Covid en baisse à Shanghai, le gouvernement reste sur ses gardes

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 03/05/2022 à 21:30 | Mis à jour le 03/05/2022 à 21:30
une personne en combinaison blanche et masque

Le nombre de nouvelles infections par le virus Covid-19 à Shanghai a atteint son niveau le plus bas depuis près d'un mois, soit 9 196, ce qui représente la septième journée consécutive de baisse des cas dans la capitale financière de la Chine continentale.

 

Il n'y a pas eu un seul cas dans les zones dites non surveillées, ce qui suggère que Shanghai a atteint l'objectif sociétal de zéro Covid, lorsque les nouveaux cas sont limités aux personnes déjà en quarantaine. L'assouplissement des restrictions dans la ville dépend de cet objectif.

"Techniquement, Shanghai a atteint l'objectif sociétal de zéro Covid, ce qui ouvre la voie à l'accélération de l'activité commerciale par le gouvernement de Shanghai", a déclaré Eric Han, directeur principal de la société de conseil aux entreprises Suolei. "Nous prévoyons que certains magasins et restaurants dans les zones à faible risque seront autorisés à rouvrir dans les prochains jours."

Les responsables locaux ont toutefois indiqué qu'il était peu probable qu'ils assouplissent les restrictions pour le moment.

Le travail anti-pandémique de la ville était encore "à un stade critique" et le gouvernement continuera à renforcer les mesures de restriction au niveau communautaire, a déclaré Zhao Dandan, directeur adjoint de la commission de la santé de Shanghai, lors d'un point de presse samedi.

Le nombre total de cas signalés samedi est le plus faible depuis le 5 avril et est inférieur de 5,9 % aux 9 770 cas signalés vendredi. Le nombre de cas cumulés depuis la détection de l'épidémie en mars a atteint 563 000.

Les cas symptomatiques ont chuté d'environ 77 % pour atteindre 1 249 cas. Par ailleurs, 47 patients de Covid-19 sont décédés, un nombre qui peut être alarmant car le nombre de décès reste proche du pic de 52 décès enregistrés mardi et vendredi. Au total, 387 personnes sont mortes de la dernière épidémie.

Zéro-Covid, quoi qu’il en soit

Depuis la mi-avril, Shanghai s'efforce d'atteindre l'objectif dit " zéro-Covid", qui consiste à réduire à zéro le nombre de nouveaux cas dans les "zones de précaution" à faible risque et dans les zones voisines, avant de se concentrer sur la prévention de la propagation de la maladie au-delà des zones et des hôpitaux à haut risque, dans la communauté au sens large.

Les zones de précaution sont des zones résidentielles où aucune infection n'a été détectée au cours des 14 derniers jours.

Le gouvernement municipal a émis un ordre d'arrêt le 16 avril, en vertu duquel les déplacements du personnel médical, des responsables de la santé, des coursiers et des bénévoles de la communauté dans les zones non surveillées sont limités.

Il devait prendre fin le 20 avril, mais le lendemain, le gouvernement municipal a prolongé l'ordre jusqu'au 26 avril.

Aucune annonce officielle n'a été faite concernant le statu quo, mais les responsables locaux ont déclaré que la politique serait maintenue jusqu'à ce que le nombre de nouvelles infections dans les zones non surveillées atteigne zéro.

Les cas de Pékin inquiètent

À Pékin, 54 nouveaux cas ont été détectés vendredi, soit le nombre le plus élevé depuis que la variante Omicron y a fait surface le 22 avril. Le gouvernement municipal a demandé aux habitants de ne pas quitter la capitale, sauf en cas de nécessité, pendant les cinq jours de vacances de la Fête du travail.

Le total national des cas de Covid-19 a atteint 10 703 ce week-end, soit une baisse de 31,7 % par rapport au jours précédents.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Shanghai !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'éditon Shanghai.

À lire sur votre édition locale