Samedi 20 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MON SHANGHAI, MON QUARTIER – Dix bonnes adresses à Putuo

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 29/05/2014 à 19:25 | Mis à jour le 30/05/2014 à 13:46

Assez des quartiers d'expatriés ! Envie de vous immerger dans une vie locale et une atmosphère populaire? C'est au-delà de la Changhshou Lu et de la Suzhou Creek qu'il faut pousser? L'occasion de découvrir certains des marchés les plus courus de Shanghai? mais aussi de jolies surprises comme le temple de Zhenru.

Le marché aux fleurs Première découverte, à la lisière nord du quartier de Jing An, le marché aux fleurs de la Wanhangdu Lu. Comme Philippe Delerm le cite avec délice, le petit gâteau (pour ça, il faudra attendre..) et le bouquet de fleur font partie de ces petits plaisirs du dimanche. Ca tombe bien, le marché aux fleurs le plus grand de la ville se trouve juste en face de l'église Saint-Michel qui réunit la communauté catholique francophone de Shanghai. Comme celui d'Hongqiao, il recèle une véritable forêt vierge odorante ! Quelle que soit la saison, vous y trouverez votre compte : jasmins, pivoines, fleurs de perroquet, arums, orchidées?Derrière, une extension se prolonge avec le marché aux poissons et oiseaux, presque digne de celui de Laoximen, et à l'étage la partie grossistes pour des prix imbattables.
Wanhangdu Lu

Saviez-vous que 100 % des crabes venaient en fait des Etats-Unis ? (photo MER)

Le marché aux fruits de mer et aux poissons On oublie souvent que Shanghai est le plus grand port du monde. Le long de la Tongchuan Lu, et en s'enfonçant dans les interminables allées du marché couvert, on retrouve une ambiance de criée avec les marchands armés de tabliers et de bottes en plastiques, actionnant épuisettes et déversant toutes espèces aquatiques vivants dans les aquariiums. Tongchuan, c'est le Rungis du poisson et surtout du fruit de mer ! Vous y trouverez du poisson plat (à cuisinier à la shanghaienne avec du gingembre, du vin Xiaoxing et de la coriandre), du maquereau, des méduses (à agrémenter avec du vinaigre et du soja après 3 jours de dessalage), des couteaux... Bien sûr, c'est aussi l'empire du crabe (poilu mais pour celui-ci, il faudra attendre le mois de septembre ou plat que les Chinois mangent cru et mariné), des écrevisses (à déconseiller car provenant des rivières) et bien sûr des crevettes, un basique de la cuisine shanghaienne ! Ce jour-là, on y a même trouvé du mérou rouge et fauve ! Si vous ne savez pas comment les préparer, choisissez l'espère qui vous fait envie et les nombreux restaurants de l'autre côté de la rue se feront un plaisir de vous la préparer.
Tong Chuan Lu (ligne 11, arrêt Zhenru)

Suzhou Creek ou la promenade plantée de Shanghai Entre forêts de grattes-ciels et sous-bois, un sentier aménagé serpente au bord de l'eau. Les trois péninsules formées par les coudes de la rivière évoquent pour les Chinois la fameuse fleur de Lotus et abritent un superbe parc. On peut ainsi marcher sur des kilomètres le long des berges nord de la rivière Wusong, ponctuée de temps en temps par de beaux bâtiments industriels, et par des enclaves moins reluisantes de quartiers de migrants. La promenade se termine en beauté avec un lieu assez anachronique à Shanghai, l'université de Sciences Politiques de l'Est, une véritable enclave de paix à laquelle on accède par une passerelle. Débutez au métro Zhongtan Lu (ligne 3 ou 4) et à l'ouest jusqu'à l'université, pas loin du métro Longde Lu (ligne 11) ou Caoyan Lu (ligne 3,4)



On est bien à Shanghai ? (photo MER)

Le restaurant traditionnel chinois Ici, la spécialité, c'est le b?uf de Lanzhou, même si le restaurant propose une cuisine extrêmement variée? Ambiance animée à la chinoise : les tablées sont énormes et tout le monde partage ses plats sur la table tournante. Allez-y à au moins 7 personnes pour profiter de l'atmosphère typique?
Au coin de la Dongxin Lu et la Dongxin Branch

Yuexing Furnishing Pour celles et ceux qui ont du mal de trouver leur bonheur question meubles, il existe cet immense mall en demi-cercle sur cinq étages, qui comprend pas loin de 170 boutiques dédiées à l'ameublement et la literie ! Il y en a pour tous les goûts, du plus chinois au plus moderne, jusqu'à être surpris par les styles que proposent certaines boutiques ! Les prix n'y sont pas vraiment cheap, il semble y avoir de la qualité (très bons matelas). Notez qu'au 2ème étage à la boutique B131, vous pourrez vous faire faire des placards/penderies sur mesure. Le passage obligé en repartant : le fake ikea du rez-de-chaussée, copié/collé du modèle suédois : les mêmes codes couleurs, aménagements, crayons de papiers et mètres, même chemin de traverse? mais pas les mêmes produits !
Au croisement de Aomen Lu et Changhua Lu

Le New West Fashion City Rien que pour les filles, messieurs, passez votre chemin... Certes, on n'y va pas pour trouver des tenues de grandes qualités, mais pour une fantaisie pour une saison, on s'habille entre 20 et 100 RMB. Dans le "nouveau" mall qui a du mal à se démarquer de l'ancien tellement il a mal vieilli, vous trouverez toutes sortes d'échoppes vestimentaires et d'accessoires. Mais c'est les derniers étages que nous vous conseillons pour se faire une beauté à moindre prix. Tel dans une ruche, les petites mains s'affairent pour vous faire une manucure, pédicure, extension de cils ou même tatouage à prix modiques. Ici, c'est le royaume du futile, on ne se prend pas la tête ! Au 3ème étage les deux s?urs de l'échoppe 4 C03 sont là depuis 10 ans et travaillent très bien. Manucure à 10 RMB et pédicure à 20 RMB ! Tous les jours de 10 à 21h.
Nouveau : 347 Dangxin road, Ancien : 205 Wuning Lu

Envie de se faire belle jusqu'au bout des ongles ? (photo MER)

Moganshan et M50 A Shanghai, l'art contemporain s'est installé sur la rue Moganshan, devenu un quartier un peu hype après que les artistes y aient investis les bâtiments et entrepôts à l'abandon. Le long de la rue vous remarquerez quelques galeries, mais le plus important se trouve dans le complexe appelé M50 : ici, vous découvrirez plusieurs expositions peintures, photos, sculptures, ... si vous n'en aimez pas une, passez à la prochaine ! C'est également dans cette rue que vous pourrez découvrir ce que certains qualifient de dégradation, et d'autres d'art de rue : les graffitis ! Ce sont les seuls de la ville. Ils habillent des pans de murs entiers, et sont tous plus réussis les uns que les autres.

Temple de Zhenru Le temple de Zhenru est un des plus anciens et plus grands de Shanghai, pourtant il est peu connu et c'est dommage. Avec ses murs blancs, son bois omniprésent, ses rosiers et ses bonsais dans la cour intérieure et surtout ses moines boudhistes habillés de jaune orangé, il dégage une impression de quiétude rarement atteinte à Shanghai? Un véritable havre de paix ! N'hésitez pas à flâner dans la rue Langxi aux alentours où règne une atmosphère très provinciale.

Le jaune étincelant du Temple Zhenru (photo MER)

Marché à la vaisselle Jeshing Ce marché de gros pour les restaurateurs est aussi une mine d'or pour les particuliers. Passée l'entrée où on a l'impression de rentrer dans un entrepôt, enfoncez-vous vers la gauche dans le bâtiment A. Des woks à la pelle, de la porcelaine blanche en pile, de la verrerie en profusion, des couverts pas si faciles que ça à trouver à Shanghai? La liste est longue, mais ne cherchez pas la fantaisie ou l'originalité ! Rien que du très classique.
185 Tong shuan road

Le marché du quartier Comme dans tous les marchés couverts de Shanghai, achalandés par les maraîchers des environs, vous trouverez ici tout ce qu'il vous faut, à condition certes d'avoir quelques notions de cuisine chinoise? Oeufs de canne cuits au sel (on ne mange que le jaune, le blanc étant trop salé), tous les légumes verts que les Chinois aiment cuisiner sauter à l'huile, même la salade ! Goûtez la courge géante (Tonggua), le liseron d'eau ou encore des blettes légèrement violacées? Au rayon cuisine occidentale, les épinards frais sont délicieux, et on vous conseille les très longs haricots verts, sans fil.
Dongxin branch

Article réalisé avec l'aide de Maxime et Jingjing

Marie-Eve Richet et Aurélie Evalet www.lepetitjournal.com/shanghai Vendredi 30 mai 2014

Plus de bonnes adresses en ville ? Ne manquez pas les autres épisodes de notre série "Mon Shanghai, mon quartier" !
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet