Samedi 26 mai 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Histoires de couples franco-coréens : Julie et Dongho

Par La Rédaction Séoul | Publié le 09/01/2018 à 22:00 | Mis à jour le 09/01/2018 à 21:54
SARANGHAEYO histoires de couples franco-coréen amour relations société culture international interculturel

A travers des portraits de couples franco-coréens, notre édition explore les joies et les difficultés d'un amour international. 

Aujourd'hui, Julie et Dongho répondent à nos questions et partagent avec nous ce qu'ils préfèrent dans la culture de leur partenaire, leur endroits préférés de Corée, etc.

 

Lepetitjournal.com/Seoul - Quand et comment avez-vous rencontré votre partenaire ?


Julie : Nous nous sommes rencontrés sur une application mobile en avril 2015, qui permettait de rencontrer des gens avec à peu près les mêmes visions de la vie. Et concrètement dans la vie réelle, à l’aéroport d'Incheon en février 2016. 

Dongho : J’avais quelques amis français. Donc j’ai été naturellement attiré par la France. J’ai installé une application pour rencontrer des étrangers, et nous nous sommes rencontrés dessus. Au début nous étions de très bon amis, mais j’ai vraiment aimé lui parler sur Skype. Depuis nos conversations Skype, nous sommes naturellement tombés amoureux. 


 

Dans votre vie quotidienne, vos différences culturelles se remarquent-elles et posent-elles parfois problème ?


Julie : Peut-être au tout début il y avait quelques incompréhensions sur certains points. Mais en soit nous dialoguons beaucoup pour expliquer clairement nos différences culturelles. Nous n’avons jamais eu de conflit par rapport à ça. Les seules différences culturelles que j’ai à peu près cerné est notre façon de vivre. Par exemple les repas en Corée sont très rapides et nous changeons beaucoup de lieu pour le plat le dessert et le café. Alors qu’ici on reste très longtemps à table. 

Dongho : Aucune différence. J’étais inquiet car je pensais que les filles européennes étaient vraiment différentes par rapport à moi la première fois. Mais elle est assez semblable à une coréenne. Elle est très mignonne, elle m’envoie souvent des cadeaux surprises. Bien sûr nous sommes nés de cultures différentes mais je pense que ça n’a pas d’importance pour aimer. Le pouvoir de l’amour peut briser les distances et les problèmes. 


 

Qu'est-ce qui vous a séduit le plus dans la culture de votre partenaire ? Et le moins ?


Julie : Ce qui m’a complètement séduite dans la culture des coréens c’est la politesse, le respect et surtout le partage ! Ils sont tellement généreux ! Ils aident dès qu’ils le peuvent, même si je suis une étrangère. Je n’ai pas encore vraiment trouvé de mauvais point, leur culture est passionnante et colle très bien avec ma personnalité. Je me sens comme chez moi la bas. 

Dongho : Ce que j’aime c'est la culture du dîner. Quand je suis allé en France chez sa famille, j’étais très surpris que l’on mange un dîner pendant plusieurs heures avec de la nourriture délicieuse ! J’ai pensé « c’est ça une vraie famille ». Ils m’ont accueilli très chaleureusement. J’envie vraiment cet aspect de la France, car en Corée on prend seulement vite fait le dîner sans la famille, nous sommes toujours occupés.

Ce que j’ai moins aimé, ce sont les magasins qui ferment très trop et les transports en commun, il y en a peu et ils sont souvent en retard.


 

Avez-vous rencontré des problèmes d'acceptation ou de compréhension de votre couple mixte dans votre entourage ?


Julie : Je n’ai eu aucun soucis. Ma famille étant mixte et ayant beaucoup d’origines je n’ai eu aucune réflexions ou réactions de mon côté. J’ai aussi eu de la chance que la famille de mon copain soit très ouverte d’esprit et m'accepte dans leur famille.

Dongho : Je n’ai eu aucun problème ! Ma mère aime beaucoup ma copine. Elle aime beaucoup la France grâce a Sophie Marceau, Edith Piaf et Coco Chanel. Toute ma famille maternelle a rencontré Julie, et ils l’aiment beaucoup. Les coréens ont une très belle image de la France.




Votre lieu préféré en Corée / Séoul ?


Julie : Mon lieu préféré pour le moment c’est le Jardin du matin calme. J’adore les endroits calmes mais ce jardin est particulier. La journée c’est un magnifique jardin avec des belles plantes, un lac, des temples et un salon de thé et ensuite la nuit le paysage est éclairé de mille feux !

Dongho : Tous les endroits où je vais avec ma copine sont fabuleux. Mais si je dois en choisir un, je dirais le Jardin du Matin Calme. Je sais qu’elle aime beaucoup les plantes et la nature en général. Je ne m'y intéressais pas du tout mais ma mère nous y a emmené car il y avait le festival des lumières. Je n’ai jamais vu un aussi beau sourire sur le visage de ma copine ! Elle était tellement contente !

 


Si vous deviez définir votre relation en un mot, quel serait-il ?
 

Julie : Je dirais la confiance. Nous vivons dans 2 pays séparés par des milliers de kilomètres. Mais nous nous faisons infiniment confiance. La patience joue aussi beaucoup. 

Dongho : En un mot « Maison » ! C’est peut-être une expression coréenne. Mais notre relation est remplie d’amour, comme une maison ! 
 

Nous vous recommandons

logo seoul

La Rédaction Séoul

L'édition de Séoul de lepetitjournal.com, le média de référence des Français, francophones et francophiles à l'étranger.
1 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

Mariiiiiiion mer 10/01/2018 - 19:40

Vous êtes troooop mignon!! Je vous souhaite beaucoup de bonheur et de joyeuses retrouvailles 😘

Répondre

Que faire à Séoul ?

Les festivals universitaires en Corée du Sud

La vie académique coréenne n'est pas de tout repos et les cas de surmenage ne sont pas rares en Corée du Sud. Mais le pays du matin calme offre également de nombreuses activités et divertissements...

Sur le même sujet