Jeudi 15 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Histoires de couples franco-coréens : Joaline et Jongsik

Par La Rédaction Séoul | Publié le 15/11/2017 à 15:50 | Mis à jour le 22/11/2017 à 00:52
SARANGHAEYO : histoires de couples franco-coréens amour relations société culture

L'amour est universel, il transcende les frontières et le langage... Mais les barrières de la culture et les préjugés sociaux peuvent parfois être des obstacles à la vie de couple. Afin d'en savoir plus sur les joies et les difficultés d'un amour international, notre édition a lancé un appel à témoins pour les couples franco-coréens afin de leur offrir une plate-forme pour partager leur histoire.

 

Aujourd'hui Joaline, française de 22 ans, et Jongsik, coréen de 33 ans, livrent leur témoignage avec honnêteté et simplicité.

 

 

Lepetitjournal.com/Seoul - Quand et comment avez-vous rencontré votre partenaire ?

Joaline : Nous nous sommes rencontrés il y a maintenant 6 ans et demi, via une application qui s'appelle Doki doki (que je ne conseille pas du tout). C'est la seule personne sur cette application qui était normale et qui voulait juste parler avec quelqu'un d'un autre pays. C'était notre première rencontre virtuelle, et il y a maintenant 4 ans que nous sommes en couple, et que je l'ai vu en France, pour la première fois en vrai. Beaucoup d'émotions ! 

Jongsik : Il y a 6 ans on s'est parlé pour la première fois avec une application Dokidoki. Nous avons d'abord beaucoup parlé ensemble sur cette plateforme puis nous avons migré vers Kakaotalk et Skype. C'est à ce moment là qu'elle est rentrée dans mon coeur. 

 

Dans votre vie quotidienne, vos différences culturelles se remarquent-elles et posent-elles parfois problème ?

Joaline : Bien sûr il y en a et oui ça peut poser problème. Mais il faut faire la différence entre justement les différences culturelles et juste la personnalité de la personne. Je pense que nous avons plus de petites disputes à cause de nos caractères que des différences culturelles. Mais connaissant ses deux parents je suis sûre que je sentirais les problèmes si nous nous marrions ou si nous avions un enfant. Le fait que les parents de mon partenaire, même s'ils sont très très gentils, ont une sorte de poids sur le couple, ça peut être parfois dur. 

Jongsik : C'est sûr qu'il y a des différences culturelles. Mais pour la plupart de ces différences, ça ne pose pas de très gros problèmes car nous communiquons beaucoup. Mais si je dois donner un exemple... Joaline est très différente des filles coréennes (en général). Quand elle veut faire quelque chose, elle le fait sans avoir besoin de permission. Je pense qu'en France les couples sont plus libres par rapport à leur vie personnelle. 

 

Qu'est-ce qui vous a séduit le plus dans la culture de votre partenaire ? Et le moins ?

Joaline : Ce que j'aime le plus... La nourriture ? Pour être plus sérieuse, je dirais peut-être le partage et le fait de vouloir garder leurs traditions. Ca permet de voir ces jolies choses que nous pouvons voir en Corée. Ce que j'aime le moins c'est que les coréens peuvent être très attachés à leur pays, leurs coutumes, traditions. Ce qui peut être une mauvaise chose dans un couple mixte lorsqu'on essaye de faire cohabiter nos deux cultures. 

Jongsik : A part Joaline, je ne connais pas vraiment la France, donc c'est un petit peu difficile de répondre. Mais je crois que les Français peuvent faire ce qu'ils veulent sans trop se préoccuper des gens, de leur pensées et paroles. Ce qui est totalement différent en Corée, les gens font beaucoup plus attention à ce que pensent les autres. Du coup des fois j'ai l'impression que les Français s'en fichent un peu des autres, ce qui peut être une bonne comme une mauvaise chose. 

 

couple interracial franco-coréen amour culture société

 

Avez-vous rencontré des problèmes d'acceptation ou de compréhension de votre couple mixte dans votre entourage ?

Joaline : Malheureusement oui un petit peu. Mes amis pour la plupart ça ne les dérangeait pas. Mais ma mère a eu du mal au début mais je ne pense pas que ce soit parce qu'il vient d'un autre pays. C'est parce que Jongsik a 11 ans en plus que moi, et nous étions en couple mais longue distance. Ce qu'elle ne comprenait pas vraiment au début. Mais après l'avoir rencontré, elle a complètement changé et elle l'adore ! 

Jongsik : Tout le monde s'avait que j'étais un peu intéressé par les étrangères donc personne n'était vraiment choqué de savoir que j'étais avec une étrangère. De temps en temps oui parce qu'ils ne s'attendent pas à ce qu'elle soit noire mais il n'y a pas eu de problème d'acceptation que ce soit avec mes parents ou mes amis. Mes anciens collègues étaient d'ailleurs toujours curieux de savoir de quel pays serait ma future femme.

 

Votre lieu préféré en Corée / Séoul ?

Joaline : Je suis arrivée en Corée il y a tout juste 4 mois, donc je ne sais pas trop... Mais de ce que j'ai vu, j'aime beaucoup aller dans les hauteurs de Séoul. J'ai beaucoup aimé Garosugil à Séoul, Minsokchon à Yongin et la ville de Gwangju dans la province Jeollado.
 
Jongsik :  Haneul Park à Séoul. Il a plein de belles choses à voir. En automne c'est vraiment bien pour les couples qui veulent faire une ballade ou pour un rendes-vous amoureux.

 

Si vous deviez définir votre relation en un mot, quel serait-il ?

Joaline : Patience. Patience car Jongsik a patienté un an et demi avant que j'accepte d'être sa copine, parce qu'il nous a fallu attendre avant de nous voir pour la première fois, puis la deuxième et troisième fois. Je pense que nous avions et avons toujours beaucoup de patience pour comprendre l'autre et arriver à s'aimer sereinement malgré les obstacles de la vie.

Jongsik : Univers. Parce que dans l'univers il y a beaucoup de différences, ces différences sont parfois difficiles à comprendre. Les distances entre planètes sont grandes donc nous avons besoin de temps pour tout découvrir. Ce qui grandit souvent la passion des chercheurs. Je pense que notre relation et pareil que l'univers; à chaque fois que je découvre quelque chose sur elle, je veux savoir encore plus, ma curiosité grandit à chaque découverte. 

 

 

 

Si vous aussi vous souhaitez partager votre histoire, envoyez-nous un e-mail à : seoul@lepetitjournal.com

 

 

 

Article inspiré de la série "ISCH LIEBEU DICHE" sur les couples franco-allemands de l'édition de Francfort de lepetitjournal.com

 

 

logo seoul

La Rédaction Séoul

L'édition de Séoul de lepetitjournal.com, le média de référence des Français, francophones et francophiles à l'étranger.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Manuarii Dauphin mar 18/09/2018 - 10:37

Felicitations a vous deux dans cette aventure de la vie! Je suis de Tahiti et mon epouse est sud-coreenne. On s'est rencontree a luniversite BYU Hawaii en 2015 et nous sommes maries a Hawaii en 2016. Les differences culturelles et de personalite ont toujours poses problemes. Mais l'amour l'emporte toujours. Bonne continuation

Répondre

Que faire à Séoul ?

MUSIQUE

Les 7 Chansons Kpop les plus populaires de l’été 2018

Au cours de la dernière décennie, la vague hallyu a atteint dans le monde entier. Cette vague a introduit le monde à la culture coréenne à travers les drama, la nourriture et en particulier la musique