Seoul Queer Culture Festival : le retour de la gay pride à Séoul

Par Damien Bouhours | Publié le 18/07/2022 à 18:12 | Mis à jour le 18/07/2022 à 18:17
Seoul Queer Culture Festival, la gay pride à Séoul

Après deux années marquées par la pandémie, la marche des fiertés a retrouvé les rues de Séoul. Plus de 13000 personnes y ont assisté dans un pays où les droits des communautés LGBT ne sont pas reconnus.

 

C’est sous une pluie battante mais fiers que plus de 13000 personnes se sont réunies samedi dernier, devant l’hôtel de ville de Séoul, pour le Seoul Queer Culture Festival. Cette gay pride sud-coréenne était de retour après deux ans de hiatus. En plus des chars et de la musique, 72 stands étaient présents pour apporter de l’information à la communauté LGBT que ce soit par des associations, des ambassades ou encore des organisations religieuses progressistes.

 

A l’opposé, des groupes chrétiens et conservateurs ont manifesté contre l’évènement. « Nous protestons et organisons une convention nationale pour une éthique sexuelle saine de nos enfants, et nous nous rassemblons pour demander le bon fonctionnement de Seoul Plaza, qui est géré avec les impôts des citoyens », a déclaré à Reuters, Lee Yong-hee, professeur d'université et participant au rassemblement de protestation.

 

 

 

La Corée du Sud en retard sur les droits LGBT

Comme beaucoup de pays en Asie, la Corée du Sud n’a toujours pas légalisé le mariage homosexuel. Les actes homophobes, transposes ou encore de discrimination ne sont pas non plus reconnus. Même si la perception de la société évolue, difficile pour la communauté LGBT d’exister pleinement et d’avoir une voix, d’autant plus que les célébrités préfèrent taire leur orientation sexuelle. De nombreuses personnalités expatriées se sont donc exprimées sur le podium pour apporter leur soutien. L’Ambassadeur des Etats-Unis en Corée du Sud, Philip Goldberg, a ainsi déclaré : « Pour exprimer l'engagement ferme des États-Unis à mettre fin à la discrimination partout où elle se produit et à s'assurer que tout le monde est traité avec respect et humanité, nous ne pouvons tout simplement pas laisser aucun d'entre vous derrière nous ». L’Ambassade de France en Corée du Sud était également présente avec un stand.

 

 

Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Séoul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale