Jeudi 17 octobre 2019
São Paulo
São Paulo
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Construire une maison d’hôtes au Brésil

Par Perrine Bernard | Publié le 31/01/2019 à 11:00 | Mis à jour le 31/01/2019 à 11:00
maison d’hôtes Brésil

 Vincent Garnier est expatrié au Brésil depuis 15 ans. Ce projet, il en a toujours rêvé jusqu’au jour où le rêve est devenu réalité.

En novembre 2003, Vincent est en voyage au Brésil, après quelques jours passés à Salvador de Bahia il décide d’aller plus au sud, à Arraial d’Ajuda, Porto Seguro (Bahia). Lors d’une balade à cheval il se retrouve sur une falaise avec une vue sur mer improbable. Le soir même il a un rêve:« J’ai rêvé que j’achetais un vaste terrain sur une hauteur avec vue sur mer ». Le jour suivant il entre dans la première agence immobilière qu’il trouve.

Acheter un terrain au Brésil

Vincent Garnier
Vincent Garnier, propriétaire de la casa grande São Vicente à Arraial d'Ajuda.

« On m’a fait visiter des grands terrains qui se trouvaient sur la falaise, l’endroit même où je m’étais baladé le jour précédent à cheval. Il n'en restait que deux disponibles, je n’ai pas hésité, j’ai signé un compromis d’achat. À l’époque, j’étais directeur de banque, dès mon retour à la maison, j’ai fait le nécessaire pour envoyer l'argent et  finaliser l’achat de ce terrain. Le Brésil a toujours été un rêve pour moi. Mon père y avait vécu très longtemps, alors j’ai toujours nourri l' idée qu’un jour je m’installerais au Brésil pour y vivre. Dans mon travail, à l’époque comme directeur de banque, j’avais déjà essayé de demander une mutation sur le secteur Amérique du Sud, mais j’avais atterri en Argentine ».

Construire une maison d'hôtes au Brésil

"Les travaux ont commencé en 2004. L’idée était de rendre hommage à Pedro Alvares Cabral, l’explorateur qui découvrit le Brésil. Parce que les Portugais sont arrivés par ici même en 1500,  j’ai voulu recréer une partie de l’Histoire en construisant une maison traditionnelle portugaise. J’ai commencé par acheter beaucoup de livres avec des images de maisons style colonial et peu à peu j’ai dessiné un projet architectural moi-même. La construction a duré un an, et cela n’a pas toujours été facile, car je travaillais en Europe et je devais suivre l’avancement des travaux à distance et faire confiance à l’équipe sur place. Cela a été un des moments les plus difficiles. Pour la décoration, une partie du mobilier a été importée du Portugal par contener bateau et l’autre a été réalisée à travers un projet social dans les communautés de São Paulo avec l’aide d’un ami architecte. Toutes les reliques et peintures ont été chinées et rapportées de mes voyages."

La maison portugaise a ouvert ses portes aux publics, sous le nom de « Casa Grande São Vicente » en 2006. Elle opère aujourd’hui en Maison d’hôtes, avec un service hôtelier personnalisé et on y déguste une excellente cuisine portugaise. Son charme colonial ne cesse de séduire. Vincent y reçoit également les mariages, baptêmes et autres événements sur demande.

 

S’installer au Brésil

Après la signature de son compromis d’achat, Vincent a fait une demande de  "visa d’investisseur". Pour cela, il s’est fait accompagner d’un avocat et d’un comptable. Il a ouvert une entreprise et c’est ainsi qu’il a pu obtenir ses documents pour sa résidence au Brésil, ce qui a facilité ses transferts d’argent et ses déplacements entre les deux pays. On vous rappelle qu’un visa touriste au Brésil est valable 3 mois, et qu’ensuite vous devez vous rapprocher des institutions pour demander une permission de séjour.

 

Nous vous recommandons

perrine bernard

Perrine Bernard

Correspondant pour lepetitjournal.com. Rédactrice pour l'édition de Sao Paulo et interlocuteur commercial pour vos placements publicitaires.
18 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Tiago lun 11/02/2019 - 10:36

Um paraíso e uma tranquilidade incrível.. Ansioso para poder voltar

Répondre
Commentaire avatar

Sofia mar 05/02/2019 - 08:59

Extraordinary work! Well done. Will definitely visit this place and stay for some days.

Répondre
Commentaire avatar

Anita Boeyen lun 04/02/2019 - 16:48

Je connais bien l'hospitalité de Vincent et Henrique à Casal du Frade, au Portugal, ou chaque detail est important. Et j'ai eu le plaisir d'entendre de vive voix toute la passion que la region de Casal da Ajuda a inspiré Vincent dans ce magnifique projet Casa Grande de São Vicente. Une vrai rencontre des cultures bresiliène et portugaise, en plein centre du paradis, que j'ai hâte de connaitre. A bientôt!

Répondre
Commentaire avatar

Margarida e Joana dim 03/02/2019 - 13:42

With Vincent one is absolutely sure that one will be superbly taken care!!!!

Répondre
Commentaire avatar

Jean Luc ven 01/02/2019 - 19:27

Ce lieux à une âme incroyable. Et c est l'oeuvre d'un être hors du commun: Vincent. Son amour des autres se respire partout dans cette inoubliable pousada.

Répondre
Voir plus de réactions

Communauté

Enseignement français à l'étranger : le gouvernement dévoile son plan

Le Président Macron a fixé un doublement des effectifs dans les lycées français à l’étranger d’ici 2030. Le gouvernement a détaillé sa stratégie et les moyens prévus pour parvenir à cet objectif élevé

Actualités

Sur la route à travers l'Amazonie, l'asphalte mange la forêt

Erik Fransuer passe des mois d'affilée au volant de son poids lourd à faire des allers-retours à travers la gigantesque forêt amazonienne pour livrer ses cargaisons dans les ports fluviaux

Expat Mag

Barcelone Appercu
JUSTICE

De protestations en émeutes, la Catalogne s'embrase

La violence surgit dans le mouvement de protestation contre la sentence du Tribunal Suprême espagnol, et transforme les manifestations en batailles de rues, alors que les rassemblements se multiplient