Mardi 25 septembre 2018
São Paulo
São Paulo
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TROPHEES 2015 - Estelle Dugachard, créatrice de piscines écologiques

Par Lepetitjournal Sao Paulo | Publié le 16/03/2015 à 23:05 | Mis à jour le 17/03/2015 à 19:07

 

Nommée pour remporter un Trophée des Français de l'étranger dans la catégorie ?'environnement'' ce mardi soir à Paris, Estelle Dugachard associe au Brésil deux notions qui se connaissent peu : le luxe et l'écologie. Arrivée il y a 10 ans, cette Française est désormais bien installée comme paysagiste à São Paulo. Les piscines naturelles à domicile, sa spécialité, vont peut-être convaincre le jury. Lepetitjournal.com vous propose son portrait.

 ?Cela me fait plaisir parce que je travaille beaucoup pour peu de reconnaissance depuis la France !?. Estelle Dugachard se dit ?rassurée? par sa nomination aux Trophées des Français de l'étranger, dans la catégorie ?'environnement'', comme pour expliquer que la reconnaissance des Brésiliens n'était pas tout pour elle.

Un projet ?un peu fou?
Agée de 33 ans, Estelle Dugachard débarque au Brésil il y a dix ans, après avoir déjà passé du temps de ce côté de l'Atlantique. ?J'avais fait des stages au Guatemala, au Mexique et au Brésil? et comme elle ne se voyait ?pas rester en France?, elle fait ses valises, une fois son diplôme d'agronome en poche, pour Paraty, dans le sud de l'Etat de Rio de Janeiro.

Le début de son ?projet un peu fou? comme elle l'admet, se passe au sein de l'ONG connue pendant son stage. Une mission qu'elle va vite lâcher lorsqu'elle ?découvre la corruption? du système brésilien. Néanmoins, Estelle Dugachard va passer cinq ans à Paraty, où elle se tourne vers le paysagisme. ?Etant agronome, et comme les connaissances sont limitées au Brésil, il y avait pas mal de boulot?, l'occasion de connaître des architectes et autres entrepreneurs locaux, mais pas seulement. ?Des Paulistas sont devenus mes clients? et lui confient alors les chantiers de leurs résidences secondaires. ?J'ai pu me faire des relations. Jeune, française et récemment débarquée, je ne serais pas sortie du lot à São Paulo?. Très vite, elle multiplie les voyages à Rio et dans la capitale pauliste. Désormais, mieux vaut pour Estelle Dugachard vivre près de ses clients.

Des piscines naturelles avec plantes et poissons
A São Paulo, la paysagiste française s'occupe de ?maisons, de terrains, d'hôtels, de shoppings et même de lotissements? pour lesquels elle construit un projet et mène le chantier avec son équipe. Parfois, elle y insère sa spécialité que sont les piscines naturelles pour lesquelles ?d'autres paysagistes ou architectes peuvent demander? son aide lorsqu'ils veulent en intégrer une à leur projet. Le principe des piscines naturelles d'Estelle Dugachard est ?de filtrer l'eau sans produits chimiques, avec des plantes aquatiques brésiliennes, des petits poissons brésiliens et des bactéries qui terminent le filtrage?. Chez ses clients, la jeune femme crée une ?compatibilité entre esthétique et technique?.Estelle Dugachard piscine

Le travail de la jeune française est une vraie nouveauté au Brésil où, pour Estelle Dugachard, ?tous les éléments aquatiques artificiels étaient affreux, mal faits, avec des problèmes, verts?. Ce constat a été ?le déclic? en plus de ?la richesse avec des centaines de plantes aquatiques aux pouvoirs filtrants?, une particularité brésilienne.

Lors des débuts des piscines naturelles, qui ?n'existaient pas du tout?, Estelle Dugachard est confrontée à une difficulté : ?les Brésiliens sont beaucoup moins écologiques que nous?. Ses clients, très aisés, sont ?très tournés vers l'hygiène. Les piscines ne sont pas stérilisées et les Brésiliens vont penser qu'elles sont sales s'ils voient une feuille, de la mousse sur les parois?. Le chlore avait, et a encore souvent, la préférence des propriétaires ?très riches avec l'habitude du marbre? et du confort pas forcément écologique. C'est aussi le sens de la démarche d'Estelle Dugachard qui assure qu'elle ?n'utilise pas de produits chimiques, mes équipements consomment très peu d'énergie et le traitement de l'eau gaspille beaucoup moins? que les piscines traditionnelles. Aventurière, innovatrice et écolo, un cocktail qui, on l'espère, fera chavirer le jury des Trophées 2015 des Français de l'étranger. 

Florent ZULIAN (www.lepetitjournal.com - Brésil) mardi 17 mars 2015

Crédit photos: estelledugachard.com

Voir le site d'Estelle Dugachard

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Sao Paulo

#MAVIEDEXPAT

S’installer à l'étranger : 8 bons réflexes

Vous débutez une nouvelle aventure à l’étranger ? Où en êtes-vous dans vos démarches ? Pas de panique, nous avons listé les 8 incontournables à traiter dans les meilleurs délais.

Que faire à Sao Paulo ?

VARILUX - 20 films français dans 60 villes du Brésil en juin

Au-revoir là haut, L'échange de Princesses, Le Brio ou encore Tout le monde debout seront à l'affiche très bientôt au Brésil. Le Festival Varilux de Cinéma Français au Brésil revient du 7 au 20 juin

Sur le même sujet