Fin du port obligatoire du masque à Rio de Janeiro et São Paulo

Par Vincent Bosson | Publié le 09/03/2022 à 15:43 | Mis à jour le 09/03/2022 à 15:43
Photo : Des masques de protection contre la Covid-19 / Vincent Bosson
une personne lance des masques de protection, désormais plus obligatoires dans les espaces clos à Rio de Janeiro  / Vincent Bosson

La ville de Rio de Janeiro a décrété le lundi (7) la fin du port obligatoire du masque dans les espaces clos. Quant à l’état de São Paulo, le gouverneur a annoncé ce mercredi (9) la fin du port du masque dans les espaces ouverts. La mesure était en vigueur depuis mai 2020, en raison de la pandémie.

 

Fin du port obligatoire du masque à Rio de Janeiro

La décision fait suite à la recommandation du Comité chargé de faire face au Covid-19, lié à la mairie de Rio de Janeiro. Toutefois, le maire, Eduardo Paes, a déclaré que le passeport de vaccination ne sera plus nécessaire dans la ville lorsque la vaccination atteindra 70% de la population avec la dose de rappel.

Les experts recommandent que les équipements de protection individuelle continuent d'être utilisés par les professionnels de la santé et dans les écoles. L'utilisation doit également être maintenue chez les personnes immunodéprimées, présentant des comorbidités à haut risque, non vaccinées et présentant des symptômes du syndrome grippal.

À Rio de Janeiro, 83,8 % de la population a reçu la deuxième dose du vaccin contre le coronavirus et 42,3% ont reçu la dose de rappel.

 

Fin du port obligatoire du masque à São Paulo

Le gouverneur de l’état de São Paulo, João Doria (PSDB) a annoncé ce mercredi (9) au Palácio dos Banderantes, la fin de l’obligation de la protection faciale seulement dans les rues et les espaces extérieurs, y compris les zones extérieures des bars et des restaurants.

Chez les personnes remplissant les conditions requises pour recevoir le vaccin, y compris les personnes âgées de plus de 5 ans, 88,2 % de la population a été vaccinée avec les deux doses.

Depuis fin février, lors de la dernière mise à jour des données de l'État, les décès et les hospitalisations liés à la Covid-19 à São Paulo ont diminué pour la première semaine de 2022, après le pic de cas causés par la variante Omicron.

 

Selon le site d’information g1, malgré cette baisse, plus 1 800 personnes atteintes du coronavirus se trouvent encore dans les services de soins intensifs. Depuis le début de la pandémie, le total le plus bas a été enregistré le 10 décembre 2021, avec 1 217 personnes hospitalisées et au pire moment, en mars 2021, le taux a atteint 1 819 nouvelles admissions quotidiennes dans le Grand São Paulo. À l'époque, l'État était confronté à une pénurie de lits et au moins 230 personnes atteintes de Covid-19 ou suspectées de l'être sont mortes dans la file d'attente d'un lit de soins intensifs de la région métropolitaine.

 

D’autres villes du Brésil ont également libéré le port du masque dans les lieux ouverts, comme São Luiz (Maranhão), Cuiabá, Brasília, Goiânia, Porto Alegre, Belo Horizonte et Florianópolis.

Sur le même sujet
Vincent Bosson

Vincent Bosson

Formé en science de l’éducation et en sociologie, Vincent Bosson est photojournaliste installé à São Paulo, correspondant de lepetitjournal.com pour ses éditions au Brésil (Rio de Janeiro et São Paulo).
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction São Paulo !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale