Mardi 26 octobre 2021
TEST: 2285

Retour en phase 2 pour la RM et extension de l’état de catastrophe

Par Naïla Derroisné | Publié le 11/03/2021 à 20:30 | Mis à jour le 12/03/2021 à 14:41
Photo : Alvaro Reyes - Source : unsplash.com
covid chili santiago

Ce jeudi 11 mars, le gouvernement annonce la généralisation de la phase 2 du plan Paso a Paso pour toute la région métropolitaine, ainsi que le changement d’heure du couvre-feu. Par ailleurs, les sénateurs ont voté, hier soir, l’extension de l’état d’exception de catastrophe pour trois mois supplémentaires, jusque fin juin.

"Nous sommes dans une situation plus critique que lors des pires moments de la pandémie de l’année dernière", avertit Juan Carlos Said, médecin à l’hôpital Sótero del Río. Sur le graphique qu’il partage sur son compte Twitter, le pourcentage d’occupation des lits est actuellement de 93,3 %, contre 90 % au moment du pic de la pandémie, en juillet 2020.

Par ailleurs, ce jeudi 11 mars, le ministère de la Santé a indiqué qu’au niveau national plus de 5 500 nouvelles contaminations ont été enregistrées ces dernières 24h, et 156 personnes sont mortes de la covid-19 dans le même temps. Le taux de positivité dans le pays est de 8,74 % dont 8 % dans la région métropolitaine de Santiago. Plusieurs médecins tirent la sonnette d’alarme et affirment que les hôpitaux sont déjà saturés. C’est ce qu’explique le docteur Juan Kehr, directeur de l’hôpital El Carmen de Maipú, au média 24horas : "Tous nos lits sont occupés ainsi que les ventilateurs mécaniques. Il ne reste plus de disponibilités pour les hospitalisations à domicile."

Face à ce constat, le gouvernement a décrété la phase 2, "Transición", du plan Paso a Paso pour toute la région métropolitaine de Santiago. Cette mesure sera effective à partir de ce samedi 13 mars, à 05h du matin. Cela impliquera un confinement les week-ends et les jours fériés, ainsi que des restrictions au niveau des regroupements de personnes. Aussi, les événements avec du public seront interdits. Les gymnases et les casinos ne pourront pas fonctionner.

L’autre conséquence de cette hausse des cas de contaminations, c’est la modification de l’heure du couvre-feu. À partir de samedi également, il débutera à 22h sur tout le territoire national, contre 23h actuellement, et se terminera à 05h. Les commerces, les restaurants, ainsi que les centres qui reçoivent du public devront fermer à 20h.   

Extension de l’état d’exception de catastrophe

Après les députés, les sénateurs ont également voté, hier soir, en faveur de la mesure présentée par le président Sebastión Piñera, d’étendre pour trois mois de plus l’état d’exception de catastrophe. Ce dernier devait prendre fin en mars, mais il sera finalement jusqu’au 30 juin. La sénatrice socialiste, Isabel Allende, dénonce sur Radio Biobio, "un manque d’information à propos du fonctionnement de cette mesure." La sénatrice fait également le lien entre le prolongement de l'état d'exception de catastrophe et la situation tendue dans la région de l’Araucanía. Par ailleurs, le sénateur d’opposition Alvaro Elizable pointe du doigt "le manque de volonté du gouvernement de rendre des comptes sur les mesures qui ont été adoptées et leur justification."

En parallèle, Juan Antonio Coloma, sénateur de l’UDI, souligne dans un article de La Tercera que : "Tous les indicateurs montrent que la clef (pour contrôler une pandémie), c’est de restreindre la mobilité, restreindre la possibilité de contact, car les agroupements, c’est justement ce qui favorise l’augmentation des contaminations. Personnellement, rien ne m’embête plus que les restrictions, mais s’il y a bien une mesure qui a du sens, c’est celle-ci : réduire la mobilité afin de stopper les contaminations."

Le 18 mars, cela fera un an que les règles au Chili sont régies par l’état d’exception de catastrophe.

naïla Derroisné

Naïla Derroisné

Journaliste de formation Naïla mène divers projets d’investigation et audiovisuels au Chili, où elle vit depuis 2019. Correspondante pour des médias francophones elle est aussi la rédactrice en cheffe de Lepetitjournal.com à Santiago.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Lima Appercu

Après des mois de restrictions, le Machu Picchu accroît sa capacité d’accueil

Le ministère de la Culture a élargi la jauge des visiteurs du Machu Picchu, l’occasion de vous partager nos photos « sans touristes » de ce site magique issu de la civilisation inca.