Dimanche 5 décembre 2021
TEST: 2285

Le phénomène "la Niña" modifie le climat chilien pour cet été

Par Naïla Derroisné | Publié le 07/01/2021 à 21:16 | Mis à jour le 08/01/2021 à 16:53
Photo : NASA, Jesse Allen - Licence : domaine publique
meteo chili la niña

Les météorologues chiliens sont sûrs à 99 % que le phénomène climatique "la Niña", qui a déjà commencé au Chili, nous accompagnera tout l’été. Engendrant des répercussions sur les précipitations et les températures.

La Direction Météorologique du Chili a publié, dans son dernier rapport, ses prévisions pour l’été 2021 (jusqu’au mois de février). Et cette année le phénomène climatique "la Niña", bien que modéré, est annoncé comme étant le plus intense de ces 10 dernières années.

Qu’est-ce que le phénomène climatique "la Niña" ?

À l’inverse du phénomène "el Niño", qui entraine un réchauffement des eaux, celui de "la Niña" se caractérise par un refroidissement des eaux équatoriales et de celles de la zone est du Pacifique. Ce changement de température est dû aux vents qui poussent l’eau en surface de la mer vers l’Australie et l’Indonésie. Ce déplacement provoque sur la côte ouest de l’Amérique Latine, une remontée en surface des eaux froides plus profondes.

La Niña la plus forte de la décennie

Selon les relevés météorologiques et les observations faites ces derniers mois par les chercheurs, les vents qui balaient l’Océan Pacifique ont été plus intenses cette année, ainsi que l'année dernière. Par conséquent, "la Niña" va refroidir davantage les eaux de l’Océan Pacifique. Les modifications climatiques, notamment au niveau des températures et des précipitations, seront donc plus fortes en 2021 sur le continent latino-américain.   

Quelles conséquences pour le Chili  ?

Dans le nord du pays nous allons assister à d’importantes précipitations, particulièrement dans les secteurs situés à plus de 2 000 mètres d’altitude. Dans l’Altiplano (3 600 mètres d’altitude) ces pluies seront d’autant plus intenses. Au niveau des températures, les minimales et les maximales seront plus chaudes que d’ordinaire. Enfin, dans le sud du Chili, dans les secteurs de Biobío et de Aysén, la Direction Météorologique annonce une diminution des précipitations alors que le pays affronte depuis 10 ans une importante sécheresse.

Selon les prévisions, le phénomène "la Niña" pourrait s’étendre jusqu’à l’automne 2021, soit jusqu'au mois de juin.

naïla Derroisné

Naïla Derroisné

Journaliste de formation Naïla mène divers projets d’investigation et audiovisuels au Chili, où elle vit depuis 2019. Correspondante pour des médias francophones elle est aussi la rédactrice en cheffe de Lepetitjournal.com à Santiago.
0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Santiago

WEBINAR

WEBINAR : Comment réussir dans l’entrepreneuriat social ?

De plus en plus d’entrepreneurs aspirent à créer une activité qui répond à des besoins sociaux ou environnementaux, tout en étant économiquement viable. C’est ce qu’on appelle « l’entrepreneuriat…