Jeudi 22 octobre 2020

5 bonnes raisons de visiter le Chili et sa merveilleuse nature

Par Sandra Camey | Publié le 05/08/2020 à 17:30 | Mis à jour le 05/08/2020 à 17:30
Chili voyage nature

A défaut de ne pouvoir partir à l'étranger, profitons de ces prochaines semaines pour découvrir le Chili. Pour éviter au maximum la foule, les coins nature semblent être le meilleur compromis pour un dépaysement assuré.


Nommé meilleure destination nature du monde par les World Travel Awards en 2019, le Chili est le pays idéal pour éviter les villes et la foule. Avec sa quarantaine de parcs nationaux dont certains déclarés comme Réserve Mondiale de la Biosphère par l’UNESCO, le Chili réserve une nature et une biodiversité à couper le souffle.

 

Réserve nationale Los Flamencos


Située au nord du Chili dans la région d’Antofagasta, la réserve nationale Los Flamencos couvre une superficie de 740 km2. Vous y trouverez deux déserts de sel, dont celui de Salar de Tara qui a été désigné comme zone humide d’importance internationale par la convention de Ramsar. La réserve se situe sur un axe de migration important où les oiseaux migrant d’un hémisphère à un autre viennent se reposer. Vous pourrez ainsi observer de nombreux oiseaux dont les flamants roses mais aussi des espèces rares et en danger d’extinction.


 

Chili Los flamencos voyage



San Pedro de Atacama


Juste à côté du tropique du Capricorne, le village-oasis de San Pedro de Atacama existait bien avant l’ère inca. Il est aujourd’hui le point de départ de nombreuses expéditions, notamment la visite du Salar Atacama, plus grand dépôt salin du Chili où vous pouvez également vous baigner et vous essayer à cette eau incroyablement salée qui permet de flotter. Autre spectacle tout aussi surnaturel dans la région : les Geysers del Tatio. 80 geysiers actifs ont créé de grandes colonnes blanches de vapeur. Beaucoup d’autres paysages aussi incroyables sont à découvrir, comme la Vallée de la Lune « Valle de la Luna » ou la Vallée de Mars « Valle de Marte ». Dans le cas où tant de découvertes vous aurait fatigué, les thermes naturel puritama bénéficient d’une eau chaude et vivifiante de la Cordillère des Andes pour vous y relaxer.

 

Chili Atacama voyage



Parc national Torres del Paine


Situé entre la cordillère des Andes et la steppe de Patagonie, le parc national Torres del Paine émerveille par son immensité. Mais ses paysages ne sont pas en reste, entre ses eaux turquoises, ses glaciers et ses immenses pics de granite, le lever du soleil vous émerveillera. Le parc est caractérisé par une hétérogénéité des paysages où de nombreuses espèces rares se côtoient. Entre le Lama guanicoe, la belette de Patagonie et le Grand tatou velu, vous l’aurez compris, le parc national Torres del Paine est une destination phare pour les amoureux de la nature et du trekking.


 

Torres del plaine chili voyage

 

 

La région des Lacs


Idéale pour les amoureux de nature sauvage et de plein air, la région des Lacs, territoire des Indiens Mapuche, abrite des forêts primaires, des volcans enneigés ainsi que des glaciers et des lacs aux eaux translucides. Vous pourrez également profiter des époustouflantes chutes d’eau de Petrohue au milieu de deux formations rocheuses, créant une piscine naturelle. Ses couleurs presque translucides aux teintes vertes et bleues sont un régal pour les yeux. Pour les aventuriers, du rafting et des excursions sont organisées dans toute la région.

 

Petrohué chili voyage


 

Île de Magdalena
 

Pour les amoureux des animaux et ceux qui ont envie d’un moment serein et calme, découvrez cette île d’à peine 1 km2. L’île de Magdalena est le territoire de la plus importante colonie de manchots de Magellan du Chili, mais aussi l’un des plus importants lieux de reproduction de Patagonie. Au travers d’un sentier spécialement aménagé pour que les hommes puissent visiter l’île, vous pourrez observer pas moins de 60 000 manchots.

 

 

Île Magdalena Chili


 

92156619_221550398957456_3872276264203059200_n

Sandra Camey

De formation scientifique et journalistique, elle s'expatrie à Berlin où elle étudie la photographie et les sciences politiques du Moyen-Orient. Aujourd’hui en écriture de mémoire sur les politiques environnementales au Moyen-Orient
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

JoTaPe jeu 06/08/2020 - 13:04

Je lis "Pour éviter au maximum la foule" . Pas très conforme avec la réalité des endroits cités, les plus courus du Chili.

Répondre

Vivre à Santiago

IMMOBILIER

Bulles immobilières : les grandes métropoles à risque

Renforcés par la covid-19, les risques de bulle immobilière dans les grandes métropoles augmentent. La banque d’investissement UBS alerte sur ces risques, mais une seule métropole y échappe : Madrid.