Samedi 17 novembre 2018
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TRANSPORTS - Petit guide pratique du métro de Rio

Par Lepetitjournal Rio de Janeiro | Publié le 25/05/2014 à 22:04 | Mis à jour le 25/05/2014 à 23:27

La "Cidade Maravilhosa" est souvent moquée pour ses deux seules lignes de métro dont une large partie de chacune d'elles s'arrêtent en réalité aux mêmes stations. Mais ce moyen de transport, bien qu'un peu plus cher que le bus, peut s'avérer tout de même bien pratique. Lepetitjournal.com propose un petit guide.

Le métropolitain carioca, qui fête ses 35 ans cette année, compte deux lignes (1 et 2) s'étendant sur une bonne longueur de la ville. En dehors des universels horaires de pointe, il est tout à fait propre, confortable et pratique.

La ligne 1, annoncée par une couleur orange, recouvre majoritairement la zone sud et le centre de la ville. Elle commence à la station Général Osorio (début d'Ipanema, sud) et s'étend jusqu'à la station Uruguai (Tijuca, nord). La ligne 2, quant à elle indiquée par une couleur verte, remonte bien plus au nord de la ville via le Centro. Elle va de la station Botafogo (sud) à la station Pavuna (nord). C'est sur cette ligne que se trouvent deux stations importantes en vue de la Coupe du Monde : São Cristovão et Maracanã (les deux stations d'accès au stade). Les deux lignes partagent cependant dix stations en commun, de Botafogo jusqu'à Central.

Prochaines lignes et horaires
Le métro est prolongé par son homonyme "de superficie", en réalité un système de bus (mais qui fonctionne avec le même ticket), qui relie, sur deux lignes, Botafogo et Ipanema à la PUC (Gavea), via Humaita, la Lagoa et le jardin botanique pour la première, et via Leblon pour la seconde. Deux prochaines lignes de (vrai) métro sont en prévision et/ou construction : Niteroi-Itaborai (ligne 3), via São Gonçalo, et Ipanema-Barra da Tijuca (ligne 4), via Leblon, Gavea et São Conrado. Si la première ne devrait pas voir le jour avant plusieurs années (l'appel d'offres pour les travaux était prévu cette année), la seconde doit être prête pour les Jeux Olympiques de 2016.

Le métro est ouvert de 5h à minuit et de 7h à 23h le dimanche et les jours fériés. Le ticket unitaire vient d'être augmenté à 3,50 réais, mais vous pouvez payer moins cher (3,20 réais) quand vous utilisez une carte rechargeable que vous pouvez récupérer et créditer au guichet ou bien dans les bornes automatiques situées dans chaque station. Si vous possédez le Bilhete unico, cela peut revenir encore moins cher.

Horaires de pointe
Le métro carioca a l'originalité de proposer des wagons réservés uniquement aux femmes aux horaires de pointe, de 6h à 9h et de 17h à 20h. Ainsi, si vous êtes un homme, faites donc attention à ne pas entrer dans ces wagons durant les horaires indiqués car les Cariocas sont très à cheval sur cette sur règle. Vous repérerez facilement les wagons concernés puisque des bandes roses sont appliquées dessus.

A ce propos, il peut être fort utile de connaître les horaires de pointe dans cette grande ville aux flux de populations considérables (plus de 600.000 passagers par jour). Si vous voulez donc esquiver les grands mouvements de foules, évitez les horaires entre 6h et 9h le matin et le soir entre 17h et 20h. La course aux places assises y est particulièrement intensive aux départs des lignes.

Solidarité et objets encombrants
Cependant, les usagers sont très solidaires vis à vis des personnes à mobilité réduite (personnes âgées, infirmes, enceintes ou avec enfants en bas âge). Car en plus des fauteuils spécialement mis à la disposition de ces derniers, les Cariocas n'hésitent pas à céder leur place.

Pour ce qui est des vélos et des planches de surf, le métro dispose aussi d'un règlement, rigoureusement appliqué par les vigiles. Vous ne pourrez transporter votre bicyclette et/ou votre planche (obligatoirement protégée par une housse) seulement le dimanche et les jours fériés après 14h ainsi que le samedi (n'importe qu'elle heure), uniquement dans le dernier wagon de la rame. Bon voyage !

Vincent HEDIN-PERRY avec C.C. (www.lepetitjournal.com - Brésil) lundi 26 mai 2014

*Illustrations : Wikipedia et Metrô Rio

- Voir le site du métro de Rio

- Lire notre billet d'humeur sur les wagons réservés aux femmes

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rio ?

São Paulo Appercu

VARILUX - 20 films français dans 60 villes du Brésil en juin

Au-revoir là haut, L'échange de Princesses, Le Brio ou encore Tout le monde debout seront à l'affiche très bientôt au Brésil. Le Festival Varilux de Cinéma Français au Brésil revient du 7 au 20 juin

Sur le même sujet