Lundi 24 septembre 2018
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PORTRAIT DE CARIOCA - Avec Afrovibe, Maryam Kaba fait vibrer Rio

Par Lepetitjournal Rio de Janeiro | Publié le 21/07/2016 à 22:05 | Mis à jour le 21/07/2016 à 14:25

Maryam Kaba est coach sportive, plusieurs fois championne de France en GRS (gymnastique rythmique et sportive). Accompagnée de son acolyte, Doris Martel, elles représentent les figures du sport et de la réussite d'expatriées françaises à l'étranger. Fin 2011, à Paris, c'est un mix original de danse et de sport que lance le duo pour une discipline nommée "Afrovibe". Trentenaires, frôlant l'hyperactivité, elles ont investi leur projet dans le continent américain, à Los Angeles et à Rio, depuis septembre dernier. Samedi dernier, la "Session hebdomadaire" des Sportifs de Rio lui était consacré. Portrait.

"A 12 ans, à Thiais (Val-de-Marne), c'était l'armée, avec 3 heures d'entraînement par jour, par des Bulgares et des Roumains, ça nous a forgé un caractère !" Des années plus tard, loin de la danse, la gymnastique, le cirque et les titres nationaux, la Française Maryam Kaba est devenue maîtresse de la discipline. "On ne trouvait pas une activité qui alliait la danse et le sport", explique-t-elle.

C'est alors que le duo inséparable qu'elle forme avec Doris Martel crée la compagnie "Martell Savata" avec des talents aux diverses origines asiatiques, antillaises, et africaines. "La compagnie mixait accro, danse ethnique et GRS avec des touches de l'Europe de l'Est, forcément influencée par les entraîneurs !" s'exclame Maryam Kaba.

Danse et exercice sportif
De Los Angeles, Londres et Paris, les découvertes à travers les deux vécus du binôme a résulté fin 2011 d'un fil conducteur : combiner le fitness aux différentes origines de danse africaine, du Moyen-Orient (perse, iranienne) et caribéenne menant à "Afrovibe, un esprit de fitness qui mélange la danse à l'exercice sportif". Coach sportive à Paris et Los Angeles, le bouche-à-oreille a mené à de très bonnes relations pour les Parisiennes, l'une présente sur la capitale française et la seconde à Los Angeles.

Un fort potentiel relationnel qui a vu le jour par l'acharnement, l'amour du sport et des coachs aux clientes issues du monde de la presse féminine. "La distance nous a un peu ralenti et en même temps, les cours d'Afrovibe étaient présents à Los Angeles et à Paris", repense Maryam Kaba. L'ambitieux projet, aussi appelé Workout, assure sa continuité en France comme en Amérique. En effet, ce programme propose une formation aux coachs à Paris, sur le site officiel : www.afrovibe-danceworkout.com/fr/. On peut toutefois suivre des cours, découvrir les clubs ou simplement observer des vidéos aux sons afro-jazz, afro-house, samba, reggaeton?

La découverte du monde des cariocas et du sport
Et Rio a été une nouvelle étape pour Mayam Kaba. "Rio, on pense soleil, mer, l'omniprésence du fitness et le culte du corps, ça correspond parfaitement", confie-t-elle. Après l'ambiance "festa" brésilienne, la Coupe du monde, les nombreux jours de pluie, la Française a commencé ses premiers cours en septembre 2014.

Après bientôt deux ans, "c'est un bel engouement au Brésil", selon elle. "Afrovibe" est lancé à travers la formation en ligne et les cours aux quatre coins de Rio (Ipanema, Arpoador, Copacabana, Leme, Fundao), permettant aux Cariocas d'en bénéficier sans se déplacer.

1h de fitness ludique
C'est une heure de fitness ludique, adapté à tous les niveaux et qui ose mélanger tous styles du monde. Un programme court et intense qui permet de combiner tous les muscles du corps et de travailler le cardio-training en s'éclatant aux rythmes des percussions. On commence par cinq minutes d'étirements, ensuite on continue de suivre la professeure avec des petits pas en insérant des séries de squats et fessiers en dansant, et la chorégraphie est apprise sans même s'en rendre compte.

"Il est nécessaire de s'entourer de professionnels diplômés, c'est bien cardio avec de vraies séries de fitness dans la chorégraphie où il faut connaître le corps humain, un workout qui travaille toutes les parties et tu danses !" insiste Maryam Kaba. "Beaucoup de femmes n'aiment pas la salle de sport, y compris moi, coach de fitness, c'est pourquoi on a décidé de lancer une chorégraphie où l'on danse et on pousse à la réussite !" ajoute-t-elle. Le Brésil porte chance aux talentueuses Parisiennes, poursuivant leur ascension, à l'image du succès de la "Session hebdomadaire" des Sportifs de Rio consacré à l'Afrovibe samedi dernier.

Sofia KHOUATMIA (www.lepetitjournal.com - Brésil) Rediffusion actualisée

- Voir le site des Sportifs de Rio

- Voir le groupe Facebook des Sportifs de Rio

Infos pratiques

Afrovibe

Ipanema/Arpoador
Mardi / 8h30-9h30
Parque Garota de Ipanema ou sur les rochers près de la praia do diabo
R$ 20 l'essai, R$ 40 par cours, R$ 145 par mois

Ipanema
Lundi et mercredi / 9h45-10h30 avec Gabriela Ziriguidum
Espaço Vibre - rua Garcia d'Avila, 130 - 3e étage
http://www.espacovibre.com.br - Tél. : (21) 2521 9897
Gabriela Ziriguidum : caboverdegabriela@gmail.com - (21) 99475-7437

Leme
Lundi avec Maryam Kaba / 19h30?20h30
Samedi avec Gabriela Ziriguidum 12h?13h
caboverdegabriela@gmail.com - 21 99475-7437
Praça Almirante Júlio de Noronha
R$ 20 l'essai, R$ 40 par cours, R$ 145 par mois

Copacabana
Mercredi et vendredi / 8h30-9h30
Jeudi / 19h-20h
Estudio Rampa-Lugar de Criação, rua Sá Ferreira, 202 

R$ 20 l'essai, R$ 40 par cours, R$ 145 par mois, R$ 200 2 fois par mois

UFRJ-Fundao
Vendredi / 12h-13h avec Gabriela Presgrave et Thabata Ribeiro
Educação Física - sala de dança
Réservé aux étudiants - Gratuit
gabriela.presgrave@gmail.com - tél. : 21 99288-0957

Facebook : page officielle / Groupe Rio 

Instagram : afrovibedanceworkout

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rio ?

São Paulo Appercu

VARILUX - 20 films français dans 60 villes du Brésil en juin

Au-revoir là haut, L'échange de Princesses, Le Brio ou encore Tout le monde debout seront à l'affiche très bientôt au Brésil. Le Festival Varilux de Cinéma Français au Brésil revient du 7 au 20 juin

Sur le même sujet