TEST: 2279

LE TEMPS DE LA CHINE - Prise de pouls sans chair de poule

Par Lepetitjournal Pékin | Publié le 11/09/2013 à 20:00 | Mis à jour le 08/02/2018 à 13:03

 

Entrepreneurs français, balayez les regrets pessimistes et les opportunités manquées, il n'est pas trop tard pour venir en Chine ! C'est du moins le propos du livre le Temps de la Chine, lancé par la Chambre de commerce et d'industrie française en Chine (CCIFC) le mardi 10 septembre à Pékin. Il se veut à la fois un ouvrage de référence, mais aussi un vent d'optimisme, gonflé par la réalité des témoignages recueillis auprès de la présence d'affaires française en Chine. Le pays est certes à un moment important de son histoire économique. Pour beaucoup, la Chine arrive au lendemain de ses "Trente glorieuses". Cela signifie-t-il qu'il ne fait plus bon venir dans ce pays ? Non, répond l'ouvrage, pour qui ce tournant ne signifie pas la fin des opportunités.

Ambitieux. Lors de la présentation du livre le Temps de la Chine au Novotel Beijing Sanyuan, le caractère ambitieux de ce projet ne fait pas de doute. Lancé à l'occasion des 20 ans de la CCIFC, à l'initiative notamment de Manuel Deleers, DG de la CCIFC, le livre s'est d'ailleurs donné les moyens de ses ambitions. A commencer par le temps. Plus d'un an et demi de travail, dont de nombreux reportages à travers le pays, menés notamment par le rédacteur en chef Nicolas Sridi, au contact des entreprises françaises qui ont tenté l'aventure chinoise, dans des villes de 2e, 3e ou 4e plan, comme Chengdu, Chongqing et ses plus de 30 millions d'habitants, ou encore l'île de Hainan et ses milliardaires, si attrayants pour le marché du luxe. Dans ce qui constitue la deuxième partie du livre, les 14 secteurs clés définis dans le 12e plan quinquennal chinois (2011-2015) sont abordés.

Ambitieux, l'ouvrage l'est aussi au vu des signatures. Entre la préface de Laurent Fabius, Ministre des affaires étrangères, et la conclusion de Laurence Parisot, présidente du MEDEF, le lecteur trouve les points de vue de connaisseurs reconnus tels que François Godement, Jean-Pierre Raffarin ou Bernard Brizay, que l'on retrouve cette fois dans la première partie du livre. C'est cet amalgame qui donne au livre un regard croisé, et l'ambition de saisir "le réel, le quotidien, le partage d'expérience", explique Marion Sardou, directrice communication de la CCIFC. Quelle réalité est donc mise en avant par cette démarche?

Le temps d'une solution chinoise

C'est encore l'éditeur Félix Torres qui en parle le mieux, lors de la table ronde qui a permis de présenter l'ouvrage. En commençant par malmener quelques discours itératifs concernant la Chine. Non, elle ne vas pas envahir la France. Félix Torres rappelle d'ailleurs à juste titre que c'est la France qui est venue trois fois faire la guerre à l'empire, sur le sol chinois ! Et si la Chine est en pleine mutation, avec la fin de sa croissance à deux chiffres, pour Félix Torres et le Temps de la Chine, elle n'est pas pour autant au bord du crash. "Les gens ont du mal à saisir en France que la Chine n'est pas simplement une grande France. C'est un pays-continent complexe qui n'a jamais suivi les directives des pays occidentaux. Elle a toujours fait à sa manière." Probablement donc que le pays doit évoluer, mais pas forcément selon les schémas occidentaux prédéfinis.

Pour Félix Torres, le Temps de la Chine est donc là pour montrer qu'il n'est toujours pas l'heure de s'effrayer de la Chine. Quelques simples chiffres à l'appui, apportés par Christian Masson, adjoint au service économique de l'ambassade, viennent d'ailleurs corroborer son propos. Pour les deux années à venir, les perspectives de croissance chinoise sont toujours entre 7,4 et 7,6%, ce qui devrait amener le pays au rang de 1ère puissance économique mondiale ! Le rapport Chine 2030, mené conjointement par la Banque mondiale et les autorités chinoises table même, sous condition de réformes, sur une croissance de 5% en 2026-2030.

Un guide pour les futurs entrepreneurs

Le livre est donc un encouragement à venir en Chine, la 3e partie présentant même, sous forme de guide pratique, les clés pour comprendre, et réussir sur le marché chinois. Le livre ne se veut pas un discours angélique, mais réaliste, et il revient notamment ici sur les problèmes posés par le marché chinois pour un non-averti, à savoir la propriété intellectuelle, la gestion des ressources humaines ou la construction de marque. Les témoignages montrent aussi qu'il faut savoir faire preuve de patience, "le chemin partagé se construit sur la durée" selon Félix Torres, qui critique la tendance parfois "girouette" des entreprises françaises.  

"Il n'est pas d'ambition mondiale qui ne passe par la Chine" commence la conclusion de Laurence Parisot. Mais avant, l'ouvrage s'attache à dégager quelles nouvelles stratégies adapter à la Chine. D'abord sur le marché intérieur. Finie la Chine des délocalisations, devenue minoritaires. On produit pour vendre en Chine, avec en ligne de mire la classe moyenne, et une consommation des ménages dynamisée par l'augmentation des salaires, elle-même inévitable avec la baisse de l'exode rural. Selon la définition souple de la Banque mondiale, les 2/3 de la Chine appartiennent déjà à la classe moyenne ! Elle a en effet plus que triplé depuis 2005.

Ensuite, sur le marché mondial. Car aujourd'hui et demain, les partenariats franco-chinois regardent aussi ensemble à l'étranger. A l'image d'EDF en Angleterre. Et les directions à Paris sont aussi aujourd'hui plus à l'écoute de ce qui se passe en Chine, et non plus dans une relation "top-down". Les entreprises passent par la Chine pour s'améliorer en dehors de la Chine. Quoi de plus naturel pour Félix Torres, "la Chine redevient le milieu".

Joseph Chun Bancaud (lepetitjournal.com/pekin) Jeudi 12 septembre 2013

Infos pratiques :

Le Temps de la Chine
312 pages, 200x320 mm, 350 RMB (45 euros)

Contact achat : Mlle Florence Lehebel
Tél. : +86 (10) 6461 0260 ext : 19.
lehebel.florence@ccifc.org

Autres conférences de la tournée de lancement :
Canton le 12 sept
Shenzhen le 13 sept
Chengdu le 16 sept
Shanghai le 18 sept
En France : en nov, dans les locaux de la CCI de région Parie Île-de-France.

plus d'informations sur la tournée en cliquant ici.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Pékin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'éditon Pékin.