VOS DROITS - Le Baptème civil à l'étranger

Par Lepetitjournal Pékin | Publié le 22/12/2011 à 00:00 | Mis à jour le 05/01/2018 à 08:30

Une fois par mois, retrouvez des conseils juridiques pour mieux vivre votre expatriation. Aujourd'hui, un point sur le Baptême civil, qui peut être célébré à l'étranger par les agents diplomatiques et consulaires

Le baptême "civil" ou "républicain" est apparu le 13 juin 1790 sous la Révolution Française, mais n'a aucune réalité législative ou réglementaire : il s'agit d'une coutume sans cérémonial préétabli. Il n'a donc aucun effet juridique ni forme juridique.

Le parrain et la marraine ne s'engagent que moralement à suppléer les parents en cas de défaillance ou de disparition. La déclaration de parrainage est faite solennellement devant l'officier d'état civil soit à l'étranger devant le Consul ou ses adjoints. Un certificat de baptême civil est alors dressé mais il n'est en rien un acte de l'état civil. L'acte sera simplement consigné dans un registre spécial ouvert à cet effet au Consulat.

L'acte est signé par le parrain, la marraine et les parents de l'enfant. Il est contresigné par l'officier d'état civil qui a présidé la cérémonie et une copie est remise aux parents et au parrain et à la marraine. En général, le Consul tient juste après cette remise une allocution à caractère solennel.

Francis Nizet (www.lepetitjournal.com/pekin.html) jeudi 22 décembre 2011

Francis Nizet est Conseiller à l'Assemblée des Français de l'Etranger, élu pour l'Asie du Nord (Chine, Japon, Corée, Taiwan, Hong Kong, Macao et Mongolie), en résidence à Pékin.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Pékin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'édition Pékin.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale