Mardi 25 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LUOYANG - La pivoine capiteuse se pavane dans sa capitale légendaire

Par Lepetitjournal Pékin | Publié le 18/04/2013 à 20:00 | Mis à jour le 08/02/2018 à 13:03

Luoyang, ville du Henan, accueille tous les ans le festival de la pivoine. Capitale de cette fleur consacrée Reine de beauté en Chine, la ville en a fait un emblème depuis le 7e siècle. Les parcs de la ville voient leurs résidentes florales se parer de leurs plus beaux atours, parfumant l'atmosphère de vapeurs capiteuses pour faire tourner la tête de leurs admirateurs.

La pivoine est-elle la fleur nationale de la Chine? Si la majorité des Chinois vous répondra oui, la question n'a à ce jour pas encore été officiellement tranchée. La dynastie des Qing l'a bien choisie en 1903, mais en 1929, la jeune République de Chine lui préférait la fleur de prunier. Aujourd'hui, à l'image du "un pays, deux systèmes" hongkongais, beaucoup ont adopté la devise "un pays, deux fleurs".



 

 

 

 

 

 

 

 

Poser avec les stars florales

Mais la ville de Luoyang, dans la province du Henan, n'a pas attendu ces tergiversations pour fêter la belle plante. Chaque année, elle accueille le festival de la pivoine en avril, mois idéal pour célébrer une floraison éphémère et changeante. Le mieux est donc de venir à la mi-avril : ce sera alors au pire le début d'une floraison tardive ou la fin d'une éclosion anticipée. Pour la 31e édition, les belles étaient bien au rendez-vous, dans les 4 grands parcs de la ville, pour le grand bonheur des bucoliques passants chinois. Exemple dans le parc botanique Suitang, et ses 1200 variétés différentes de pivoine. Entre amis ou en famille, les admirateurs vont dans les grands jardins se prendre en photo avec les stars florales. Des entreprises professionnelles ne ratent pas l'occasion, proposant d'immortaliser l'instant pour 15 yuans négociables. Ici, plusieurs familles profitent d'un pique-nique à l'ombre des arbres, baignées dans les effluves parfumées des voisines. Là, un groupe de personnes âgées pose, ensemble : "Que les moins âgés s'accroupissent devant !" commande judicieusement le photographe. Dans tout le parc, de nombreuses dames arborent une couronne florale de bon aloi qu'elles auront achetée 10 yuans.

Une fleur bannie par l'impératrice

Cette histoire d'amour entre Luoyang et la pivoine remonte, selon la légende, à l'impératrice Wu Zetian, pendant la dynastie Tang (618-907). Un jour d'hiver, en train de siroter un thé dans son jardin impérial de Xi'an, alors capitale du pays, elle huma le doux parfum d'une fleur de jasmin. L'impératrice récompensa la fleur, puis envoya un poème à la déesse des fleurs. Elle y annonçait son retour dans le jardin dès le lendemain, et ordonnait d'ici là, l'éclosion de toutes les fleurs, bien que ce ne soit pas encore le printemps. En une nuit, son voeu fut exaucé par une centaine de fleurs, toutes sauf une… la pivoine. Wu Zetian bannit donc la rebelle de la ville et la renvoya à Luoyang, ancienne capitale, où la pivoine fleurit à nouveau. Depuis cette histoire, la ville du Henan en a fait son emblème et est aujourd'hui devenue la capitale de cette Reine des fleurs.


La pivoine est aujourd'hui un symbole de beauté, de prospérité et de noblesse grâce à ses fleurs plantureuses, aux pétales callipyges. D'une taille de 15 cm en moyenne, la fleur charnue est devenu charnelle en France, où on l'associe à la passion et aux sentiments, notamment dans l'expression "être rouge comme une pivoine". Mais ce n'est pas sa seule parure. Une promenade au parc Suitang permet de découvrir un dégradé de couleurs roses, rouges et pourpres, sans oublier les robes blanches.

Pivoines arbustives et herbacées

Il faut d'ailleurs distinguer deux types de pivoines. Ce que les Chinois appellent 牡丹 Mudan correspond aux pivoines arbustives. Elles peuvent atteindre 2 à 3 m de haut, et séduisent par leurs qualités ornementales et olfactives. A ne pas confondre avec les pivoines herbacées qui, comme l'indique le nom chinois 芍药 Shaoyao, sont plus cultivées pour leurs vertus médicinales. On peut d'ailleurs voir dans cette dernière un parallèle avec l'origine du nom pivoine en français, soit Paeon, médecin de l'Olympe, résidence des dieux grecs. La médecine chinoise traditionnelle utilise l'écorce des racines pour enrichir le sang ou encore réguler le foie.

 

 

 

 

 

 

 

 

La pivoine de Chine, millénaire dans son pays, est arrivée en Europe au début du 17e siècle grâce au commerce de la Compagnie des Indes. Elle a surtout séduit les horticulteurs européens à partir du 19e siècle. Sa longévité (parfois plus de 100 ans) et sa rusticité en font une plante hautement adaptable, même aux rugueux climats d'hiver aux températures négatives. Mais c'est encore à Luoyang qu'elle a trouvé sa plus belle terre d'accueil, n'en déplaise à Wu Zetian.



Joseph Chun Bancaud (lepetitjournal.com/pekin) Vendredi 19 avril 2013


Note : photos réalisées au parc Suitang de Luoyang le 13 avril 2013 (photos JCB)

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Carrefour cède le contrôle de ses activités en Chine pour 620 millions d'euros

Le géant de la distribution français Carrefour, en pleine restructuration en France et à l'étranger, a annoncé dimanche qu'il allait céder le contrôle de ses activités en Chine au groupe local Suning.

Communauté

Shanghai Appercu
HUMOUR

LA PTITE LU - "Confinement"

Retrouvez dans le Petit Journal Shanghai, La Ptite Lu, cette jeune Française de Shanghai, qui décrypte sa vie quotidienne en Chine avec humour et tendresse.

Que faire à Pékin ?

Shanghai Appercu
PUBLIREPORTAGE

TOURISME - Où loger pour découvrir Shanghai et ses secrets ?

L'équipe de MinuteCare, société qui propose des logements de différents types dans Shanghai, vous livre ses conseils pour « vivre Shanghai » au plus près de vos envies.

Sur le même sujet