Avortement interdit aux USA : Ces entreprises sont prêtes à payer pour leurs employés

Par Ophélie Moisant | Publié le 02/07/2022 à 14:00 | Mis à jour le 02/07/2022 à 14:00
Manifestation Roe V. Wade

Vendredi 24 juin 2022, annulation de Roe V. Wade. Personne n’oubliera cette date, ce jour où tout a basculé pour les femmes américaines. La Cour suprême a décidé de mettre fin au droit fédéral à l’avortement, présent depuis 50 ans. Un véritable abandon pour les femmes, qui peuvent compter sur le soutien de grandes entreprises. Un petit geste qui compte vraiment.

 

Bien plus qu’un soutien moral généralement traduit par une dénonciation publique de la situation, de nombreuses grandes entreprises américaines et internationales sur le sol américain, ont décidé d’agir pour protéger leurs employés. Ainsi, pour celles et ceux résidants dans un état contre l’avortement, les entreprises s’engagent à payer entièrement les frais de voyage et de clinique. 

 

Voici en détail ce qu’elles disent. 

Patagonia, plus qu’une assurance maladie

La célèbre marque américaine a décidé de soutenir ses employés dans cette crise. Ainsi, en plus de la prise en charge de ses employés pour l’assurance maladie, elle décide de couvrir les frais de déplacement en cas d’avortement. Une prise de position, à laquelle les dirigeants ont souhaité ajouter quelques mots “Cela signifie soutenir le choix de nos employés quant à savoir si ou et quand ils souhaitent avoir un enfant”. 

 

Lyft et Uber, un poids en plus pour leurs chauffeurs 

Être remboursé des frais de voyage pour se rendre dans une clinique d’avortement, c’est bien. Mais trouver un chauffeur pour s’y rendre, c’est mieux. Avec l’interdiction de plusieurs états, les chauffeurs se retrouvent eux aussi en danger. Si la police décide de réaliser un contrôle, et que le chauffeur Uber ou Lyft transporte une femme vers une clinique autorisant l’avortement dans un autre état, il pourrait se retrouver dans une situation délicate. Ainsi, les deux entreprises ont pris les devants. Uber a déclaré : "Nous continuerons également à soutenir les chauffeurs, en remboursant les frais juridiques si un chauffeur est poursuivi en vertu de la loi de l'État pour avoir fourni un transport sur notre plate-forme vers une clinique". Suivi de Lyft, qui déclare renforcer son engagement de défense juridique pour la même raison. 

Ils soutiennent également leurs employés, en couvrant les frais de voyage. 

 

Condé Nast, le petit geste en plus

Le directeur général, Roger Lynch, a précisé que l’entreprise couvrirait les frais de voyage et d’hébergement de ses employés en cas d’IVG. 

 

Bank of America, une liste exemplaire 

La banque de référence aux USA avait une liste de traitements médicaux éligibles au remboursement des frais de voyage. Depuis le 24 juin 2022, elle a décidé de la mettre à jour. Désormais seront éligibles les frais de déplacement pour des traitements : du cancer, des greffes d’organes dans des centres réputés, des admissions pour problèmes de santé mentale, ainsi que pour les soins de santé reproductives, y compris l’avortement. 

 

D’autres entreprises soutiennent leurs employés pour l'avortement

  • Disney
  • Airbnb
  • Netflix
  • JPMorgan Chase
  • Johnson & Johnson
  • BuzzFeed
  • Microsoft
  • Civitech
  • Warner Brothers
  • Tesla
  • Yelp
  • Reddit
  • PayPal
  • Danone
  • Levi Strauss
  • DoorDash
  • Zillow
  • H&M
  • Google
  • Vimeo
  • Boston Consulting Group
  • Douglas Elliman
  • Adobe
  • Salesforce
  • Amazon
  • Vox Media
  • Intuit
  • Accenture
  • Starbucks
  • Expedia
  • Meta
  • Box
  • Procter & Gamble
  • Impossible Foods
  • Ford Motor
  • Yahoo
  • Wells Fargo
  • Ralph Lauren
  • Deloitte US
  • The Body Shop
  • PricewaterhouseCoopers
  • Bloomberg LP
  • Nike
  • Estée Lauder Companies
  • Chobani 
  • OpenSea
  • Discord
  • Nordstrom
  • Bumble
  • Rivian
  • Match Group

 

Une belle solidarité, même si cela ne fera malheureusement pas changer l’avis de la Cour suprême.

 

ophelie moisant

Ophélie Moisant

Après de nombreux reportages TV réalisés et quelques milliers d’articles publiés, je suis désormais à la tête du Petit Journal Orlando & North Florida. Au plus proche des lecteurs au quotidien, je partage mes découvertes et bons plans pour vous aider !
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Orlando !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale