Dimanche 24 octobre 2021
Nouvelle-Calédonie
Nouvelle-Calédonie
TEST: 2278

COVID-19 : confinement strict de 15 jours en Nouvelle-Calédonie

Par Clotilde Richalet | Publié le 06/09/2021 à 10:33 | Mis à jour le 06/10/2021 à 08:12
coronavirus confinement strict nouvelle caledonie

Louis Mapou, Président du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, déclare un confinement strict sur tout le territoire à compter de demain mardi 7 septembre à midi suite à 3 cas positifs au Covid-19. La durée de ce confinement est pour l'instant fixé à 15 jours. 

 

Qui sont ces cas positifs infectés par le Covid-19 en Nouvelle-Calédonie ? 

Il s’agit de trois personnes résidant en Nouvelle-Calédonie, mais à distance les unes des autres, sans aucun lien entre elles et qui n’ont pas voyagé récemment. 

- La première est une personne hospitalisée au Médipôle depuis plusieurs jours pour une pathologie. Elle est symptomatique depuis une semaine environ et non vaccinée. 

- La deuxième est vaccinée et asymptomatique. Elle a été détectée ce matin à Tontouta alors que des tests antigéniques étaient effectués sur les passagers à destination de Wallis-et-Futuna. Son test s’est révélé positif alors qu’un test PCR effectué vendredi matin était négatif. Ce vol a été immédiatement annulé. 

- La troisième personne, évasanée depuis les îles Loyauté, est non vaccinée et symptomatique, admise en réanimation cet après-midi. 

Ces trois personnes sont actuellement hospitalisées dans l’unité Covid du Médipôle. 

 

Quelles sont les règles de ce troisième confinement strict en Nouvelle-Calédonie ? 

Tous les établissements scolaires et universitaires seront fermés dès demain matin et pour 15 jours. Les crèches pourront fermer quant à elle à midi demain. L’accueil des enfants des personnels prioritaires sera organisé dans les prochains jours. 

Concernant les liaisons aériennes internationales, le vol de Tokyo prévu demain soir est suspendu et ne devrait voir monter à son bord que du personnel de santé. 

Le vol de Tokyo attendu ce samedi sera maintenu, mais uniquement pour les personnels médicaux qui doivent revenir en Nouvelle-Calédonie. 

Le trafic aérien inter-îles et le transport RAI seront suspendus à compter demain soir à minuit. 

Le réseau Taneo pourra continuer à fonctionner, dans le respect strict des gestes barrière et de la distanciation. 

Toutes les activités économiques qui ne reçoivent pas du public peuvent être maintenues. Mais les employeurs sont invités à privilégier le télétravail et, si cela n’est pas possible, à respecter impérativement les gestes barrière et la distanciation sociale. 

Les établissements recevant du public (bars, discothèques, nakamals, restaurants, salles de jeux, salles de spectacle) fermeront à compter de demain midi. 

S'y ajoute : l'interdiction des déplacements à l’exception des trajets effectués pour se rendre du domicile à son lieu de travail, pour une consultation ou des soins ne pouvant être différés, dans le cadre de déplacements professionnels impérieux ou de sorties, limitées aux membres d’une même famille pour une aération dans un périmètre restreint autour du domicile ; et l’interdiction de toute forme de réunion collective, y compris les cultes et les cérémonies coutumières, hors obligation professionnelle et continuité des services. 

 

Pour le Gouvernement la sortie de crise passe par la vaccination 

Le Gouvernement veut accélérer la vaccination des Calédoniens dans les 15 prochains jours. "C’est l’enjeu de ces prochains jours." selon Mapou. "La Nouvelle-Calédonie dispose dès à présent du volume de doses nécessaire pour enclencher sans délai cette dynamique" a déclaré le Haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie : Patrice Faure. 

 

Un numéro vert d’information sera mis en place dès demain à midi, le 05 02 02. Il répondra à toutes les questions et orientera les personnes qui développeraient des symptômes. C’est ce numéro qu’il faudra appeler si vous avez de la fièvre ou que vous toussez de façon inhabituelle, et non pas le 15, réservé aux urgences vitales. 

Les patients doivent également continuer à aller consulter. La continuité des soins est assurée, les établissements hospitaliers restent tous ouverts et vont s’organiser pour accueillir au mieux les patients. 

 

Pendant toute cette période les gestes barrières doivent être respectées de façon stricte pour limiter la contamination de la population. Le port du masque, de type chirurgical ou UNS1, est obligatoire dès maintenant, en dehors du domicile. 

 

Clotilde richalet

Clotilde Richalet

Photographe et voyageuse passionnée, expat à travers les Amériques et en Asie du Sud-Est, l'exploration journalistique et culturelle se poursuit aujourd'hui dans le Pacifique.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet