Vendredi 23 août 2019
Nouvelle-Calédonie
Nouvelle-Calédonie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Attention au choc des cultures

Par Claudia Rizet-Blancher | Publié le 06/02/2017 à 18:30 | Mis à jour le 07/10/2018 à 09:05
Installation expatriation Nouvelle-Calédonie vivre cultures

Lorsqu'on n'y est pas préparé, le choc peut être dur lorsqu'on arrive en Nouvelle-Calédonie. On s'attend à retrouver la France sous les cocotiers mais on en est à 1.000 lieux.



Un Commonwealth à la Française

Surtout ne vous attendez pas à retrouver la France en Nouvelle-Calédonie. C'est un Pays totalement différent même s'il est sous souveraineté française cela n'a rien à voir avec la Métropole. Un peu comme l'Australie ou la Nouvelle-Zélande par rapport à la Grande-Bretagne.

La clé : s'organiser en tant qu'expatrié et avoir ce point de vue-là. Se renseigner, découvrir et garder à l'esprit qu'ici ce n'est pas la France. D'ailleurs, à ce sujet, sachez que les Calédoniens sont considérés comme étrangers par l'administration française et que les Français installés depuis plus de 5 ans sur le Territoire rencontrent à leur retour en Métropole les mêmes difficultés que les autres expatriés français s'ils rentrent sans contrat de travail.

Si vous êtes débrouillard, car ici le système est libéral et non socialiste, si vous avez de bons diplômes ou tout du moins une spécialité, vous y arriverez. Si vous venez en couple, il vaut mieux que l'un des 2 ait un contrat de travail ainsi vous serez assuré d'avoir rapidement un logement. Sinon votre installation peut vite s'avérer compliqué et désagréable.

 

Une vie simple et sportive

La Nouvelle-Calédonie offre une vie simple où la nature et le sport règnent sans partage. Citadins s'abstenir même si la vie culturelle est riche, les boutiques nombreuses, les restaurants et bars de bonne qualité, le choix est loin d'une grande métropole. Les sorties, les activités sportives sont organisées par rapport aux horaires de travail et au calendrier scolaire.

Les journées commencent tôt et finissent tôt. Il faut savoir qu'en saison fraîche, il fait nuit vers 17h30 et qu'en saison chaude, le soleil se couche au plus tard vers 18h30. Donc il vaut mieux très vite apprendre à se lever tôt pour pouvoir en profiter.


La vie chère, une réalité

La vie est chère ici tout le monde le sait. Inutile et déplacé de se plaindre tout le temps. Les gens d'ici ne vous le diront pas mais le penseront fortement : « Eh bien retournez chez vous ».

Cet état de fait est subi par les locaux depuis plus de 50 ans et est due à l'arrivée massive dans les années 60/70 d'expatriés métropolitains notamment dans la fonction publique. Tous les prix ont été calculés en fonction de leurs revenus, notamment les prix de l'immobilier, au détriment de la population locale. Le fameux 5/5. Cette dernière consciente qu'il était important pour l'avenir du Pays d'accueillir ces expatriés a accepté sans se plaindre.

Malheureusement, c'est toujours d'actualité et cela a été accentué avec les derniers grands projets miniers. Là encore, la population locale attend avec patience et dignité d'avoir un jour une cherté de vie convenable. Donc soyez courtois dans ce domaine.

Le bas qui blesse est bien entendu le panier de la ménagère. Vous auriez intérêt à faire comme les locaux, choisir la gamelle en semaine (repas livrés à domicile), apprendre à pêcher, voire à chasser. Par ailleurs, les AMAP, les marchands ambulants au bord de la route, les échanges, les jardins partagés, .... vous donneront la possibilité d'avoir des fruits et légumes bien meilleur marché que dans les grandes surfaces.
 

S'intéresser aux autres, un bon moyen de s'intégrer

Pour bien découvrir le Pays, la chaîne de télé CALEDONIA est à voir absolument. Vous comprendrez ainsi vraiment bien le Pays, son histoire, ses spécificités et ses habitants.

Tous les mois est organisé un apéro des expats. L'occasion de rencontrer des personnes qui ont choisi de s'expatrier en Nouvelle-Calédonie et de s'échanger des tuyaux, les bonnes adresses.

Plus on s'intéresse à la culture cosmopolite du Pays, plus on l'apprécie et plus on rencontre mille et une opportunités de s'y plaire. Sa position géographique permet de se rendre régulièrement en Australie, Nouvelle-Zélande, Asie et de découvrir toutes les îles d'Océanie.


Un savoir-vivre calédonien

Une dernière chose, ne vous méprenez pas sur la froideur des Calédoniens toutes ethnies confondues. C'est bien souvent de la réserve. Les relations sont souvent joyeuses et simples avec les Kanak contrairement aux idées reçues... Quant aux autres ethnies, les personnes sont discrètes mais charmantes. Bien souvent, les mauvais rapports sociaux sont dus à des méconnaissances et des malentendus au sujet de la population locale.

Les rapports sociaux ont ici comme ailleurs leur propre code : on ne vient jamais les mains vides. Héritage de la coutume Kanak. Une bonne bouteille, un plat préparé, un bon dessert. Les gens du Pays sont gourmands et fin gourmets. Ne venait pas avec un paquet de pâtes. On arrive à l'heure, ni avant, ni après : le midi on passe à table à 11h30 et le soir à 19h30. Vos hôtes ne se permettraient pas de vous faire de réflexions si vous ne suivez pas ces petites règles de savoir-vivre calédonien au début mais si cela devait se reproduire à plusieurs reprises, ne vous attendez plus à être invités.

Les Calédoniens ont une histoire riche. En revanche, humbles et discrets, ils n'apprécient pas outre mesure d'étaler leurs connaissances ou que leurs hôtes le fassent. Ils sont un peu comme des héros de Pagnol : grandes gueules avec un coeur gros comme ça. Ne passez pas à côté d'eux, vous vous priveriez d'une belle expérience...

 

 

 

Nous vous recommandons

Claudia Rizet-Blancher

Claudia Rizet-Blancher

Directrice éditoriale. Multipotentialiste, Claudia est passionnée par l'humain, le monde de l'enfance, l'écriture, la culture et les nouveaux entrepreneurs.
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Lya kythana Vahinerii mer 10/07/2019 - 13:15

Témoignage vivant d'offres de prêt entre particuliers : oliviaacleran@gmail.com Ce témoignage est vrai prêt . Je suis une femme avec 3 enfants . Depuis la mort de mon mari , je me suis retrouvé en difficulté . Et il avait beaucoup de dettes à payer avant la fin de janvier et commencer ma propre entreprise . J'ai demandé à mes voisins et j'ai ma banque pour aider , mais que les gens ne veulent pas m'aider moi; j'était en grave difficulté. J'ai répondu quelques offres de prêt sur Internet et je me suis faire tricher deux fois. Mais pour continuer mes recherches , j'ai lu un témoignage de prêt qui a parlé d'une femme honnête et sérieuse de OLIVIA CLERAN . Je vous garantis que j'ai reçu le prêt des 70.000 euros la semaine dernière et grâce à cet argent , je pourrai payer mes factures. Son adresse email : oliviaacleran@gmail.com

Répondre
Commentaire avatar

Jean-Jacques lun 08/07/2019 - 11:06

Superbe madame IRANNA BRUN Je vis depuis 10 ans en Nouméa Nouvelle-Calédonie Je m'appel Jean-Jacques Antonio Cauchois j'ai plus de 50 ans même si je me sur arnaque plusieur fois je ne me souviens plus parceque J’ai la maladie d’Alzheimer. Faite beaucoup attention , car j'ai faillit été dupé par une autre personne qui se fait passer pour Madame IRANNA BRUN , voici le seul adresse mail de Madame IRANNA BRUN contact ou par E-mail :irannabrun@gmail.com irannabrun@gmail.com

Répondre

Entreprises d'ici

EMPLOI

Evénement : salon des métiers, de l’emploi et des compétences

Le forum de l’emploi et de la formation change de nom : il s’agit à présent du salon des métiers, de l’emploi et des compétences. Organisé par Les nouvelles calédoniennes, le salon se tiendra le ...

Question santé

Valence Appercu
SANTÉ

Vacances au soleil : les seniors aussi doivent faire attention !

On s’imagine, souvent à tort, que les recommandations liées aux périodes de fortes chaleurs ou de canicule ne concernent que les enfants ou les personnes grabataires dans les maisons de retraite.

Expat Mag

Melbourne Appercu
FAMILLE

Littérature enfantine : le top 6 des auteurs australiens

Votre petit se prépare pour son premier jour en crèche ou dans une maternelle australienne? Un petit tour d’horizon des livres pour enfants les plus populaires, écrits par des auteurs australiens.